Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 06:11

 

 

Je tiens à tous vous remercier pour vos gentils mots pour la naissance de cette nouvelle Pralinette qui mine de rien a déjà une semaine aujourd'hui ! My God !!

Après Praline-noisette, Praline-amande, voici celle qui dès sa naissance était toute rose et sera donc Praline-rose.

Elle est née avec un tout petit peu d’avance, mais comme l’a dit l’obstétricien, ce fut un accouchement de démonstration, donc tout s’est merveilleusement passé, elle est née toute belle et toute rose et depuis elle ne cesse de nous émerveiller.

Ces grandes sœurs sont plus ou moins ravies, plutôt plus pour la grande, plutôt parfois moins pour la « moyenne » (c’est elle qui se définit comme ça …), mais les vacances vont permettre à tout le monde de trouver ses marques et de faire tranquillement connaissance.

Merci à tous.

Ça a été une très jolie naissance, j’ai fait de vraies rencontres (et merci surtout à C., une sage-femme  vraiment top qui a été une vraie belle rencontre !) et maintenant la vie de famille nombreuse peut commencer !

A nous les goûters, les brioches et autres bonnes choses ! Me voilà avec une bonne raison de plus d’alimenter ce blog !

Le rythme en sera peut-être un peu chaotique un certain temps, mais je reste là, et j’ai encore quelques articles en réserve.

Une tite photo ??

Bon, allez, oui, je ne résiste pas à vous montrer ma jolie Luci(o)le.

http://farm6.staticflickr.com/5197/6927402448_3aaf17ebff_z.jpg

Repost 0
Published by nanie - dans bla bla bla
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 07:20

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

  http://farm8.staticflickr.com/7189/6895748438_c59605deee_c.jpg

Voilà une petite recette toute simple parfaite pour un dimanche midi !

Monsieur Pralin a rapporté l’autre dimanche matin un tout petit rôti de veau.

J’avais quelques légumes dans mon frigo, j’ai sorti ma cocotte en fonte et nous voilà 1h plus tard avec un repas excellent à servir avec un bon pain frais maison.

L’avantage c’est que vous pouvez tout à fait varier les légumes en fonction de votre économat (faut que j’arrête Top chef ??? Non ??)

Quoi ?

-1 rôti de veau

-5 carottes

-1 oignon

-2 gousses d’ail

-1 patate douce

-3 grosses pommes de terre

-150g de lardons fumés

-2 Kub’or (ou bouillon de poule ou fond de veau …)

-Sel, poivre

-eau

-du beurre

-Herbes aromatiques (thym, laurier, romarin …)

Comment ?

Préchauffer le four à 200°.

Préparer tous les légumes et les couper en gros cubes.

Emincer l’oignon et l’ail.

Mettre dans le fond de la cocotte tous les légumes, les herbes aromatiques, les cubes, les lardons, saler, poivrer et couvrir juste à hauteur d’eau.

Poser le rôti sur le dessus.

Saler et poivrer et poser dessus 3 belles noix de beurre.

Poser le couvercle de la cocotte et enfourner à four chaud pour environ 40 minutes.

Arroser le rôti de temps en temps et surveillez la cuisson car tout va dépendre de la taille de votre rôti.

Le mien était vraiment petit et il était trop cuit, mais l’avantage avec cette cuisson c’est que même trop cuit, ça n’est pas sec du tout.

Et un truc en plus, le soir comme il ne restait que des légumes, je les ai fait réchauffer dans la cocotte avec un demi camembert (Monsieur Pralin s’est planté le matin et a acheté un truc pas bon allégé, donc au recyclage !) mais avec de la cancoillotte c’est super top aussi !!

Et voilà un dimanche bien nourri à moindre frais !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans viandes
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 16:00

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

  http://farm6.staticflickr.com/5448/6905246988_a815e50d78_z.jpg

 

Je vous confirme l'arrivée de ma petite Lucile le dimanche de Pâques au beau milieu de la nuit ! Nous venons de rentrer à la maison, c'est un peu la pagaille pour le moment et je vous lance une recette préparée à l'avance par précaution, mais je viens très vite vous en dire un peu plus et vous présenter la jolie demoiselle.

Merci à tous de vos gentils messages et de vos doux témoignages d'amitié, du fond du coeur, merci !

Je vous laisse avec les cookies !!

 

Une recette idéale quand il reste une banane dans le compotier qui commence à noircir et que personne, bien sûr, n’en veux plus !!!

C’est une recette de Martha Stewart, grand nom dans le domaine des cookies !

Normalement il y a des noix dedans (60g si vous souhaitez en mettre), mais chez nous les noix n’ont pas beaucoup de succès, donc je les ai simplement enlevées et n’ayant plus de farine complète, j’ai remplacé par de la farine de sarrasin intégrale!

Cela donne des cookies bien moelleux, très tendres et la banane est bien présente mais juste ce qu’il faut, elle est vraiment parfaitement à sa place dans cette recette et pourtant, nous ne sommes pas trop fans de banane cuisinée à la maison, mais là, ça a été l’unanimité !!

Même que je soupçonne les membres de cette famille de laisser noircir exprès les bananes maintenant ….

http://farm6.staticflickr.com/5457/7051332361_50a4f68849_m.jpg

Quoi ?

-140g de farine

-70g de sarrasin intégrale (farine complète normalement)

-100g de flocons d’avoine

-170g de beurre mou

-1 banane bien mûre

-1 œuf

-1/2 cc de levure chimique

-100g de sucre

-1,5cc de vanille liquide

-1 pincée de fleur de sel

-200g de pépites de chocolat (j’ai mis des pistoles Valhrona cassées en 2 ou 4)

  http://farm6.staticflickr.com/5450/7051335411_b25a5cb2eb_m.jpg

Comment ?

Dans un saladier mélanger les farines, la levure et les flocons d’avoine.

Dans le bol du robot mélanger avec la feuille le beurre mou et le sucre.

Ajouter alors l’œuf, puis la banane coupée en morceaux. En mélangeant avec la feuille, elle va s’écraser.

Ajouter la vanille liquide, puis le mélange de farine.

Finir en ajoutant les pépites de chocolat.

Avec une petite cuillère à glace ou à défaut une cuillère à soupe, faire des petites boules et les poser sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.

Enfourner à 180° pendant 10/12 minutes.

Laisser refroidir un peu avant de poser les cookies sur une grille car ils sont très mous juste en sortant du four.

Ces cookies restent bien tendres et sont vraiment délicieux !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 05:50

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

     http://farm8.staticflickr.com/7176/7045033325_db643a38a7_c.jpg

 

Je programme ce billet, car il me semble que l'heure de partir approche à grand pas, nous sommes samedi matin très tôt, 3h20 exactement, et j'ai des contractions depuis 23h. Donc si vous lisez cette phrase avant la recette, c'est que je ne suis plus là et que ma Pralinette et moi faisons connaissance. Je vous donne des nouvelles dès mon retour, en attendant, une brioche pour fêter ça !

 

Oui, je sais que ce Kringle vous l’avez déjà vu passer sur à peu près tous les blogs et ce dans au moins une bonne dizaine de versions différentes.

Mais avouez qu’il est super joli et que cette brioche donne vraiment envie de la tenter !

En ce qui me concerne j’ai décidé de faire un vrai hommage à Iza et sa petite pâtisserie et de refaire sa recette sans rien changer ! Avant de tenter de varier les plaisirs, je voulais d’abord faire connaissance avec ce Kringle dans sa version d’origine.

http://farm8.staticflickr.com/7193/6976098035_2c584a65ca_m.jpg

Quoi ?

La brioche

-300g de farine

-120ml de lait tiède

-1cc de sucre

-1 œuf

20g de levure fraîche (ou 10g sèche)

-1 pincée de sel

-30g de beurre

La garniture :

-40g de beurre

-4 Cs de sucre

-2cc de cannelle

-sucre glace pour saupoudrer

  http://farm8.staticflickr.com/7192/6829975310_a8e319c3d9_z.jpg

Comment ?

Dissoudre la levure dans le lait tiède avec le sucre.

Laisser poser 10 minutes.

Dans la cuve du robot mettre la farine, le sel et le beurre et sabler le beurre comme pour faire une pâte brisée.

Ajouter alors le lait avec la levure  puis l’œuf et pétrir 5 minutes.

Au bout du pétrissage, couvrir le bol et laisser lever 1h30 (peut aussi se faire en Map bien sûr !)

Dégazer alors la pâte et la verser sur le plan de travail fariné. L’abaisser au rouleau en un grand rectangle.

Dans un bol préparer la garniture en mélangeant le beurre fondu, le sucre et la cannelle.

Badigeonner le rectangle de pâte généreusement de cette garniture.

Rouler en un long boudin et poser le sur une feuille de cuisson, directement sur la plaque de cuisson, ce sera plus simple que de le déplacer par la suite.

Couper le boudin en deux dans sa longueur et entortiller ensemble les deux moreaux comme une tresse (oui, sauf qu’un tresse il faut 3 brins, donc on ne tresse pas vraiment, on entortille quoi !!) et refermer le joli boudin en un cercle.

Couvrir d’un torchon et laisser lever 30 minutes. Pendant ce temps préchauffer le four à 180°.

Badigeonner à nouveau avec le reste de la garniture et enfourner pour 20/25 minutes à 180°.  

Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace avant de servir.

Vous obtenez une brioche pleine de saveurs et à la fois croquante sur la crête et fondante avec le beurre à l’intérieur !

Gourmande quoi en un seul mot !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 11:30

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

http://farm6.staticflickr.com/5453/6904254050_bb21521b05_c.jpg 

Hé hé hé !! Vous êtes intrigués par ce titre, avouez-le !!

En même temps c’est fait exprès parce que non, je vous rassure mon fromage n’a pas été fait la tête en bas, il est juste né d’une erreur de ma part, comme la fameuse tarte Tatin, ou en tout cas ce qu’en dit la légende !!

Allez, je vous raconte !

Il se trouve que j’ai une fromagère depuis environ 2 ans et demi je pense.

Vous savez, les anciennes SEB, blanche et orange bien kitsch. Je l’avais acheté sur un site d’enchères, juste avant que Lagrange ne sorte la sienne toute neuve et moderne.

Bon, en même temps je l’aime bien moi fromagère avec son couvercle des années 70, vous pouvez la voir ici, Magalie a la même et en plus elle a eu la même idée que moi aujourd'hui !

Donc j’ai une fromagère. Que j’ai un peu utilisée au début et qui doit être au repos depuis environ 1 an !

Je me suis donc dit l’autre jour que c’était dommage car j’aimais bien le fromage blanc qu’elle me fait quand je pense à acheter de la présure à la pharmacie !

Ce que j’ai donc fait, je suis allée à la pharmacie acheter de la présure que j’ai stockée dans mon frigo comme il se doit.

Puis je l’ai oublié genre 2 mois …

Puis j’ai pensé à acheter du lait frais entier.

Puis au bout d’une semaine, la date arrivant à expiration, j’ai fait des crêpes ….

Puis j’ai racheté du lait frais entier …

Et là j’ai sorti ma fromagère !!! Oui, oui, je sais que plus personne n’y croyait et moi non plus d’ailleurs quand j’ai vu que ma présure se rapprochait dangereusement de sa fin de vie …

J’ai donc recherché comment faire du fromage blanc et là, vous n’allez pas me croire, mais il faut un peu de fromage blanc ou un petit suisse …que je n’avais aps bien sûr !!

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!! Damnations !! Je suis maudite, il ne peut en être autrement !!

Bon, alors là, tant pis on se lance dans la grande aventure et Pasteur à côté de moi était un écolier de petite section !! A moi l’aventure scientifique, que Diable !!

Alors, le lait, j’ai !

La présure, j’ai !

Le fromage blanc, j’ai pas !!! Tant pis, une cuillère à soupe de yaourt fera l’affaire ! non, mais oh !! ça reste du laitage hein !!!

Donc, on se lance et advienne que pourra !!

http://farm8.staticflickr.com/7279/6904255068_9330b67919_m.jpg

Quoi ?

-1,5l de lait entier bio et frais c’est mieux (cru ce serait le paradis, mais sauf si vous avez une vache …)

-1 Cs de yaourt

-de la présure

Comment ?

Ah ah !! Vous croyez qu’on y arrive !! Et bien non, parce que des âneries, j’ai continué à en faire !! C’est sans compter sans cette bougresse de bouteille de présure !! Forcément en 1 an j’avais oublié comment ça marche ce truc !!!

Donc normalement, on mélange le laitage avec un peu de lait, puis on verse la totalité du lait dans le bol de l’appareil.

Attention, le lait ne doit pas sortir du frigo, il doit être à t° ambiante.

Puis on verse 2 ou 3 gouttes de présure.

Ce qui est très simple à faire, il suffit d’appuyer sur le fond du contenant de la présure qui est souple, et de compter les gouttes.

Oui, je te vois là-bas au fond qui te marre !!! Mais en as-tu seulement déjà vu une bouteille de présure, petit malin ? Alors c’est facile là quand je te l’explique, mais moi, je l’avais oublié ce cul de bouteille flasque !!!!

http://farm6.staticflickr.com/5457/7050342831_c4e897fb06_m.jpg

Et vas-y que je te secoue tout ça et que tombent au moins SIX gouttes de présure !!! Et le mot important dans la phrase précédente c'est "au moins" !!  

Bon, ben tant pis !!! De toute façon, advienne que pourra, je suis l’Indiana Jones du fromage blanc, le Will Smith du lait frais entier, je sauverais cette cuvée contre les monstres verts s’il le faut !!

Après tu branches ton appareil et tu le laisses pendant environ 8h.

Enfin, ça ça te demandes quand même de faire de très savants calculs pour savoir à quelle heure tu dois te lancer le soir en fonction de à quelle heure tu vas te lever le matin pour que ça corresponde au temps désiré.

T’as pas compris ?

C’est pas grave, moi non plus !

J’ai branché et j’ai dit à Chéri d’éteindre en se levant le matin !!

Bon, ça ça suppose aussi que tu peux faire confiance à Chéri …

Chéri a bien débranché, mais avant d’aller à la douche comme demandé ou au moment de préparer le petit dej des filles quand l’appareil en plein milieu du plan de travail l’a embarrassé … je ne mettrais rien à couper en ce qui me concerne et ça peut donc varier de trois bon quart d’heure je pense.

Et c’est comme ça que je n’ai pas du tout eu de fromage blanc, mais pas du tout du tout !!!

En revanche j’ai obtenu un fromage frais à tartiner, proche de la consistance du Boursin (en beaucoup moins gras !).

Je l’ai assaisonné avec du sel, du poivre et des graines de cumin et Chéri a tellement aimé avec du bon pain frais maison que je n’ai pu sauver qu’une tartine pour faire une photo rapide et que j’ai dû râler pour qu’il ne mange pas tout en une fois !!!!

Du coup, là il rêve que je reprenne mon chapeau d’Indiana et que je lui fasse des crottins de chavignol ….Ben voyons, on verra quand il aura acheté la chèvre, pardi !!!!

Ps : oui, je me rends parfaitement compte que nous sommes loin des sœurs Tatin et non, la fin de ma grossesse n’agit pas de façon irrémédiable sur mon cerveau !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans apéro
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 08:55

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

  http://farm8.staticflickr.com/7053/6895208022_4c3b950556_z.jpg

Oui, je sais, vous vous dîtes que depuis que je n’ai envie que de citron, mes pauvres enfants sont privés de chocolat et que je suis vraiment une très mauvaise mère avec ces pauvres Pralinettes en train de dépérir à coup de croissant et d’escargots à la crème….je sais, je sais…

Et comme je ne voudrais pas que qui que ce soit se sente obligé de faire un signalement aux services sociaux, j’ai fait un effort !

Et donc un mercredi, j’ai laissé mes citrons au fond du réfrigérateur et j’ai sorti mon énorme plaque d’1kg de Valhrona et je me suis exécutée !!

J’ai trouvé cette recette chez Poppy !

Sa photo est si joli, le nom de ce gâteau si intrigant que je n’ai aps résisté, d’autant que le gâteau est simple et rapide à faire !

Bon, au final, le mien est beaucoup moins beau car mon plat était trop grand, mais j’ai beau avoir 3 placards remplis de moules à gâteau, il me manque toujours celui à la bonne taille !!!

Donc si vous avez un moule rond de 20/22cm de diamètre ce sera mieux que moi !!

Mais ça n’empêche pas que c’est très bon !

Les Pralinettes ?

Salomé : « Dis maman, pourquoi tu n’as pas fait un gâteau au citron ? »

Maman « euh…ben je pensais vous faire plaisir !! »

Salomé, vivement pour ne pas mettre les hormones de sa mère en ébullition : « non ! Mais ça nous fait plaisir ! Hein !! Mais le citron aussi… »

Maman : « mais tu préfères le citron ? »

Salomé : «Oui, j’aime bien le citron ! »

Amandine : « Moi, je préfère les deux !! »  

Salomé : « Mais moi aussi j’aime les deux, mais quand même je préfère le citron un petit peu. »

 

Donc vive le citron et vives mes filles et gardez vos signalements pour vous, bande de mauvaises langues !!!!

http://farm8.staticflickr.com/7266/6895208936_90395f4f55_m.jpg 

Quoi ?

-175g de chocolat à 70%

-100g de sucre

-100g de beurre

-3 œufs

-1Cs rase de farine

-6cl de Cointreau

  http://farm8.staticflickr.com/7240/7041307007_f465bb7dd7_m.jpg 

Comment ?

Préchauffer le four à 180°.

Préparer un bain marie dans un plat assez grand pour contenir le moule de cuisson.

Le remplir à demi d’eau chaude et le mettre dans le four.

Beurrer le moule de cuisson et le réserver.

Faire fondre le chocolat au bain marie.

Dans une casserole mettre le sucre et le Cointreau et les porter à ébullition pour  faire un sirop.

Verser le sirop chaud sur le chocolat fondu toujours sur le bain marie.

Mélanger puis ajouter peu à peu le beurre en mélangeant bien.

Ôter du bain marie et ajouter alors les œufs les uns après les autres en mélangeant bien à chaque ajout avec le robot ou un batteur.

Ajouter enfin la farine et continuer de battre vivement environ 1 minute.

Verser dans le moule beurré et mettre le plat dans le bain marie au four pour 30 minutes.

Vérifier la cuisson avec un cure-dent au centre du gâteau, il doit ressortir sec.

Refroidir le gâteau environ 30 minutes avant de démouler.

Bon, j’ai un peu trop attendu moi et forcément je l’ai un peu cassé au démoulage, mais peu importe, nous avons mangé ce gâteau dehors au soleil et c’était quand même un chouette goûter du mercredi !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:15

 

  http://farm8.staticflickr.com/7091/6888317584_32617a9034_z.jpg

Ahhhh !! Le tapioca et les perles du japon !! C’est toute mon enfance !

Je sais que beaucoup pensent ne pas aimer ces trucs bizarres, sans doute de mauvais souvenirs de cantine ou de colo. Je le sais car la dernière fois que je suis allée au supermarché asiatique il y avait deux dames qui discutaient dans le rayon et l’une s’exclamait d’un air dégoutée « ah ! Le tapioca ! Quel horreur !! J’ai des souvenirs de colo horrible ! Vous voyez, j’ai fait une vraie étude scientifique sur le sujet !!

Mais pour moi, ce sont juste des petites billes que j’adorais faire rouler sur ma langue dans le potage que me faisait mes grands-mères !

Un bon bouillon de poule avec du tapioca (moi j’ai toujours préféré les perles du japon, plus grosses ceci dit et qui roulent mieux !) et vous avez un dîner rapide et efficace, et je vous assure que ça marche toujours sur les Pralinettes et même sur monsieur Pralin qui ne connaissait pas !

J’ai donc vu cette recette au lait sur divers blogs, mais en premier chez Clotilde, et ça je n’avais jamais testé en revanche.

Les filles ont l’air de dire que c’est super pour ceux qui n’aiment pas le riz au lait, bon, moi j’adore le riz au lait, mais c’est pas une raison !!

J’ai voulu tester avec du lait de coco.

Et là, franchement ça n’a pas été trop à notre goût, et surtout pas à celui des pralinettes !!

C’est donc une recette à refaire pour nous, mais avec du lait, ou du lait d’amandes peut-être, mais au lait de coco qui n’a pas été un franc succès à la maison.

 http://farm8.staticflickr.com/7054/7034410981_82bb818827_m.jpg

Quoi ?

-60g de perles de japon

-600ml de lait de votre choix

-60g de sucre

-un coulis de fraises

Comment ?

Faire bouillir le lait avec le sucre.

Ajouter les perles du japon en pluie dans le liquide bouillant et baisser le feu et cuire 20 minutes (en suivant les instructions sur le paquet si vous optez pour du tapioca) à feu très doux et en remuant très très souvent.

Quand c’est cuit, verser directement dans les contenants de service et laisser refroidir.

Mettre au frais jusqu’au service et mettre un peu de coulis de fraises ou tout autre « topic » de votre choix !

Moi, il me reste encore pas mal de coulis de fraise fait l’année dernière au congélateur et ça va à ravir avec !

 

Repost 0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 10:20

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

http://farm8.staticflickr.com/7221/7026255121_abe77dfb31_z.jpg   

Ahhhhhh !!! Enfin une recette salée !!

Il est vrai qu’en ce moment je fourni largement le goûter en recettes diverses et variées et que les dîners commencent à se mettre en saison estivale, donc barbecue le week end et salade en semaine !

C’est donc le grand retour en force à la maison des salades de riz, salades composées et autres plats qui ne méritent pas forcément un article ici !!

Mais quand même, de temps en temps, un plat un peu plus élaboré fait encore son apparition à notre table, surtout le jeudi quand je suis allée au marché et que j’ai trouvé un joli poisson sur l’étal du poissonnier.

Ce jeudi-là, il y avait de beaux filet de julienne en promotion en plus ! C’est vraiment un poisson que j’aime beaucoup, un poisson qui se tient bien à la cuisson.

Le duo poisson/chorizo est un classique chez nous (voir ici et ici ou encore ici), et comme on ne change pas une équipe qui gagne …

http://farm8.staticflickr.com/7191/7026256083_912d4a3ccb_m.jpg

Quoi ?

-1 ou 2 beaux filets de julienne

-du chorizo

-1 oignon

-1boite de tomate pelée

-1 boite de piquillos (poivrons)

-sel, piment d’Espelette

-huile d’olive

Comment ?

Couper en beaux tronçons le filet de julienne pour avoir une part par personne.

Couper l’oignon et le faire revenir dans une sauteuse avec l’huile d’olive.

Quand il est translucide, ajouter les piquillos coupés en dés, puis les tomates pelées.

Saler, pimenter selon le goût et laisser mijoter 10 minutes.

Préchauffer le four à 170°.

Saler et poivrer légèrement les morceaux de poisson.

Dans un plat allant au four, verser la préparation à la tomate et poser dessus les morceaux de poisson.

Poser par-dessus les rondelles de chorizo, comme des écailles et enfourner pour 10/12 minutes

Servir aussitôt tel quel ou avec un peu de riz.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 08:21

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

  http://farm8.staticflickr.com/7112/7017543715_780723dd10_c.jpg 

Alors je vous dis de suite dès que j’ai vu cette recette chez Carole, j’ai su que j’allais la tester dans la semaine pour un goûter après l’école.

Bon, vu mon rythme actuel ça a plutôt pris deux semaines, mais quand on pense que j’ai des recettes qui attendent depuis des années d’être testées, autant vous dire que ça dénote quand même d’un coup de foudre évident !

Et une fois réalisée, le coup de foudre se confirme !!! Cette recette est adoptée à 300% dans la Famille Praline !

Ça paraît long comme ça à lire, mais lisez tout, notez juste les étapes sur une feuille au fur et à mesure et vous verrez que ce n’est pas du tout compliqué !! VRAIMENT !!

Je n’ai pas vraiment suivi à la lettre la façon de faire de Carole car je voulais les croissants pour 15h30 et non pour 7h le matin.

Ceci dit je testerais sans aucun doute sa façon pour un futur petit déj.

Bon, soyons honnête je n’ai pas fait de grands changements non plus, mais je fais assez de brioches pour savoir qu’on peut faire une poussée lente au froid, comme Carole, ou faire un poussée plus rapide au chaud, mon choix pour aller encore plus vite !

J’ai commencé les croissants à 8h30 et ils sortaient du four à 14h30 ….mais j’ai fait une sieste de 2h le matin (je vous rappelle que je suis TRÈS enceinte et que mes nuits étant chaotiques, j’ai le droit !!! OK ??) qui n’était pas prévue au départ et que j’aurais pu gagner 1h au minimum.

Et là je vous entends déjà : « pffffff !! Tu parles d’express toi !!!! »

Je vous rappelle quand même qu’on parle de croissants là, pas de cuire un steak haché bleu !!!!! (je dois encore vous rappeler que je suis TRÈS enceinte et donc bourrée d’hormones et potentiellement susceptible, ou pas ??)

 http://farm8.staticflickr.com/7090/6871437608_c7f8aa4283_c.jpg

Quoi ?

-300g de T55

-40g de sucre

-10g de levure fraîche (ou 5g de levure sèche)

-1/2 cc de sel

-190ml de lait tiède

-100g de beurre mou (très important qu’il soit mou !)

http://farm8.staticflickr.com/7185/6871439382_d11bfcec02_m.jpg 

Comment ?

Pour gagner en temps et en facilité j’ai utilisé la MAP, mais vous pouvez très bien utiliser le robot pétrin ou vos mimines !

Donc, dans la MAP, j’ai mis tous les ingrédients sauf le beurre !

J’ai lancé le programme pâte pour le pétrissage et une partie de la levée.

Enfin, disons que je pensais au départ laisser lever 30 minutes, comme le préconise Carole, puis sortir la pâte au bout de ce temps.

Mais c’est là que je me suis endormie et que la pâte est restée plus que largement jusqu’au bout du programme de levée (euh...même plus en vrai !)

Sortir le pâton, faire une boule et si la pâte est trop molle la passer 30 minutes au frigo, mais ma pâte avait une bonne consistance et pour gagner le temps perdu, je l’ai juste laissé 10 minutes sur le plan de travail couverte d’un linge pour la laisser se détendre un peu, sinon il va être difficile de l’étaler.

L’étaler au rouleau à pâtisserie en un grand rectangle assez fin.

Le tartiner du beurre mou sur toute sa surface. C’est très facile, je l’ai fait avec un couteau à beurre, comme une tartine sans difficulté !

Rouler alors le rectangle en un long boudin bien serré.

Rouler alors le boudin en escargot.

Poser l’escargot sur la tranche et aplatir légèrement avec la main l’escargot (oui, ben ça lui apprendra et puis c’est tout !!).

L’emballer dans un film alimentaire et le mettre 45 minutes au frigo.

Là c’est primordial, ne zappez pas cette étape, sinon vous aurez des soucis de fuite de beurre !

Au bout de ce temps récupérer le pâton et l’étaler au rouleau en un grand rectangle de 30cm X 40cm.

Couper ce rectangle en deux pour avoir deux rectangles de 30cm X 20cm.

Marquer délicatement le haut et le bas de vos rectangles tous les 5cm.

Puis découper les croissants sur une base de 10cm pour chaque triangle (oui, pour les moins matheux allez voir chez Carole, elle a mis un schéma !!)

Il est super important de prendre un très bon couteau pour couper vos croissants pour avoir une coupe bien nette !

Et c’est là que si vous avez un couteau en céramique, vous êtes heureux !^^

Faire une incision à la base du triangle et rouler les croissants sans trop les serrer, mais pas trop lâche non plus.

Les poser au fur et à mesure sur la plaque de cuisson en les espaçant car ils vont doubler de volume.

Alors, j’ai fait chauffer mon four à 35° (en mode maintient au chaud car je n’ai pas la chance d’avoir un four avec une étuve …snif !).

Puis j’ai mis mes croissants dans le four et j’ai laissé doubler de volume.

Ça a pris 1h30 environ (enfin, à vrai dire je ne suis pas allée voir avant).

J’ai sorti ma plaque et j’ai doré mes croissants avec un pinceau trempé dans du lait et pendant ce temps j’ai préchauffé mon four à 180°.

Enfourner les croissants pour 15/20 minutes selon la taille des croissants, ils doivent être bien dorés.

Ils sont absolument délicieux !! Bien croustillants au bon goût de beurre !

J’ai vraiment été bluffée !

 

Alors si vous les voulez pour le petit déjeuner, voici la méthode de Carole que je n’ai pas encore testée.

Vous faites toutes les étapes le soir jusqu’à poser les croissants formés sur la plaque de cuisson.

Puis vous les couvrez en posant simplement un film dessus et vous les entreposez au frigo pour la nuit.

Au réveil, avant la douche, vous sortez les croissants et préchauffer le four à 180°.

30 minutes plus tard, vous enfournez les croissants et 15/20 minutes plus tard encore vous servez le café et ouvrez le pot de confiture avant de tartiner vos croissants et de le tremper …ou pas…dans le café !!!

Ah !! Un conseil !! Allez voir l’article chez Carole car elle l’a bien illustré de photos explicatives au niveau de l’escargot et du découpage des croissants.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 08:00

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

http://farm8.staticflickr.com/7087/7002763779_7bb9e2aee0_z.jpg 

Vous remarquez sans doute que c’est le jour de la ronde interblog n°26 et l’heure de publication a quelque peu changée et est moins matinale !!

Mais les règles restent les mêmes !

Le principe est toujours le même, on s’inscrit en début de mois sur le site ici pour participer, puis les gentilles organisatrices j’ai nommé Melle Banane, Sorcilili, Cojocano, Marion et Art-Gourmand  procèdent à un tirage au sort et 1 va piocher chez 2, 2 va piocher chez 3 et ainsi de suite et chacune choisi et réalise une recette de sa binôme et tout le monde publie le même dimanche à 10h donc dorénavant !

Ce mois-ci c’est Ô délices de la neige qui vient piocher chez moi et je suis allée chez Marion de Crumble et Cassonade (hum hum hum, Marion la nouvelle Gentille organisatrice qui peut sortir son fouet...autant vous dire que je me tiens à carreau moi ...)

Quand j’ai vu la recette du pain sans pétrissage cela m’a rappelé de tels souvenirs que j’ai tout de suite opté pour cette recette !

En effet quand j’ai commencé la boulange j’ai eu quelques échecs cuisants, il faut le dire !!  Mais c'était il y a si longtemps qu'il y a prescription et que je peux l'avouer sans honte !

J’ai donc remisé ma MAP au garage pendant une longue période (on me l’avait offerte du temps où je travaillais pour M6 Boutique ^^).

Mais cette envie de boulange me tarabustait quand même depuis si longtemps que j’y suis revenue par la petite porte, celle des pains sans pétrissage.

J’avais deux recettes, une que je faisais tout le temps et celle-ci que j’ai fait quelques fois, mais bien moins souvent.

Alors j’ai eu tout à coup très envie de revenir à mes anciennes amours et j’ai opté de suite pour ce pain.

Et vous savez quoi ??

Monsieur Pralin a tellement aimé ces petits pains qu’il m’a demandé s’ils été durs à faire, parce que vraiment il aimerait bien que j’en fasse plus souvent !!!!!

Et dire que je me casse la tête à élever un levain, à m’organiser sur deux jours pour faire un bon vieux pain au levain, alors qu’en moins de 2h ça peut être bouclé et encore sans aucun effort …parfois je vous jure ….

  http://farm8.staticflickr.com/7190/6856646176_b756538b71_m.jpg

Quoi ?

-500g de farine

-10g de sel (8 pour moi)

-1cc de sucre

-40cl d’eau tiède

-1Cc de levure fraîche (environ 12g je pense)

  http://farm7.staticflickr.com/6055/7002762273_5a0dc587db_m.jpg

Comment ?

Faire fondre la levure dans un peu d’eau avec le sucre.

Dans un saladier mettre la farine, le sel, le reste de l’eau et ajouter la levure.

Avec une spatule en bois mélanger le tout pour avoir une pâte collante, il faut juste que la farine absorbe tout le liquide.

Couvrir et laisser lever 1h30 dans un endroit tiède (comme toujours, le four éteint porte fermée est parfait !).

Au bout d’1h10 environ sortir la plaque du four et préchauffer le four à 240° en prenant soin de mettre la lèchefrite sur la grille du haut.

Au bout d’1h30, fariner généreusement le plan de travail (ne pas lésiner sinon ça va rudement coller quand même !) et verser la pâte dessus.

Du bout des doigts l’étaler légèrement en rectangle et couper en 8 parts égales.

Mettre chaque part sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfuriser.

Mettre un verre d’eau dans la lèchefrite bien chaude et enfourner aussitôt la plaque dans le bas du four et cuire environ 20 minutes.

Et voilà !!! C’est vraiment une très bonne façon de se lancer dans la boulange et d’avoir du pain maison !

Mais je vous préviens, la boulange c’est un vrai piège, quand on y a mis le nez, on va forcément finir par se retrouver tout entier dans la farine un jour ou l’autre !!

Allez, on file chez La Neige voir si elle a craquée pour une de mes recettes !  

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives