Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 04:43

legumes-et-accompagnements 0048 modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Ceux qui me suivent au quotidien savent que je suis allée il y a peu, pendant les vacances pour être précise, à un cours de cuisine sur la grande cuisine d’Alain Ducasse, à l’école de cuisine dudit chef donc.

Ce cours qui dure toute une journée m’a été offert par mon chéri et mes amis pour mes 40 ans.

Et quel beau cadeau !! Je voudrais encore une fois les en remercier car j’ai vraiment passé un excellent moment et j’ai appris des techniques qui jusque là me semblaient juste hors de ma portée, comme de préparer joliment des légumes ou de lever un filet de sole.

Je n’avais encore jamais fait ce genre de chose, les cours de cuisine j’entend, et je ne peux donc pas comparer avec d’autres, en revanche je peux dire que nous sommes très bien accueillis à l’école de cuisine de Ducasse et que s’il est vrai que c’est un très beau cadeau qui a un coût certain, une fois sur place, on est très bien traité et que le coût est sans doute justifié et mérité.

Je ne vous referais pas tout le menu, mais j’ai déjà refait l’entrée pour Pâques, ainsi que les fameux jolis légumes qui accompagnaient un pigeon, et que je referai certainement la sole, et bien sûr le fondant au chocolat.

Aujourd’hui donc je vous présente l’entrée, une déclinaison autour de l’asperge.

J’avais adoré et si à ma table pour Pâques la présentation était loin de celle de la photo qui est celle du chef, monsieur Pralin et mes parents ont adoré aussi.

Les filles ont refusé de manger des asperges (trop beurk !!) mais ont quand même beaucoup aimé la purée verte (hum hum hum !! si si !! à la fin ça m’a fait plaisir de leur dire que c’était de la purée d’asperge ! Non mais !)

C’est un plat assez simple à préparer en somme, mais il demande un peu d’organisation.

Il se compose de 3 déclinaisons autour de l’asperge : une purée/coulis, des asperges entières un brin croquantes et la très très bonne surprise : d’asperges crues finement émincées : excellent !!

Et d’un œuf mollet qui se marie à merveille avec l’asperge.

Le plus facile étant de tout préparer à l’avance, car c’est parfaitement possible de tout réchauffer au dernier moment.

Il suffira de réchauffer doucement la purée, le temps que les asperges grillent sous le grill et repasser les œufs dans l’eau qui aura été portée à ébullition puis après avoir coupé le feu, on y plonge les œufs quelques minutes.

Bon, nous nous avons appris à préparer les asperges pour les faire toutes belles, bien taillées et régulières, mais ça je ne pourrais pas vous le transmettre ici, sans démonstration, ça ne va pas être possible, mais même si elles sont un peu moins jolies, elles seront tout aussi bonnes.

legumes-et-accompagnements 0046 modifié-1

Quoi ?

-3 bottes d’asperges vertes bien fraîches

-10 cl de fond blanc de volaille (Ariaké, vivement recommandé par le chef, j’en ai trouvé au supermarché !)

-5g beurre

-40g de parmesan

-4 œufs

-huile d’olive

-sel, poivre

-un peu de vinaigre

Comment ?

La purée/coulis :

Réserver  5 belles asperges par personne, soit 20, parmi les plus belles.

Couper le bout fibreux des autres et les émincer.

Les faire revenir dans une sauteuse avec un filet d’huile d’olive pendant une minute. Saler et mouiller avec la moitié du fond blanc chaud.

Couvrir et laisser cuire 4 ou 5 minutes.

Débarrasser et passer au mixer pour mixer très finement.

On obtient plus un coulis qu’une purée, c’est liquide, c’est normal.

Tamiser le coulis au besoin afin d’enlever toutes les fibres qui ne seront pas passées correctement au mixer.

Saler si besoin, un tour de moulin à poivre et un filet d’huile d’olive, c’est prêt, réservez.

Les asperges :

Sur les 20 asperges réservées, en prendre 16.

Les préparer en enlevant le bout terreux et dur.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans un sautoir et rouler les asperges dedans, saler, mouiller avec le fond blanc à hauteur.

Couvrir et cuire à feu vif pendant 8 minutes.

A la fin de la cuisson les rouler dans les sucs de cuisson et les déposer dans un plat allant au four ou sur une plaque à pâtisserie couverte d’un papier cuisson.

Fondre le beurre dans les sucs de cuisson et avec un pinceau lustrer les asperges.

Les parsemer de parmesan et les passer sous le grill du four pour les gratiner.

Pendant ce temps trancher en fines bandes les asperges crues à l’aide de la mandoline réglée à 2mm.

Les déposer dans une assiette et les saler, poivrer, ajouter un filet de vinaigre, un filet d’huile d’olive et mélanger très délicatement avec le bout des doigts.

Cuire les œufs, faire bouillir de l’eau avec un filet de vinaigre (ainsi si un œuf éclate, l’acidité du vinaigre coagule de suite l’œuf et évite qu’il file et se vide dans l’eau).

Au moment de plonger les œufs, baisser le feu pour avoir une eau frémissante et les cuire 6 minutes (5’30 s’ils sont petits).

Les refroidir, les écaler et passer au dressage.

Poser un peu de purée dans l’assiette, ajouter 4 asperges par personne, déposer l’œuf au centre et déposer par-dessus les asperges crues.

Chaque convive percera son œuf avant de déguster avec un très bon pain et un petit verre de blanc.

Je pense que de tout le menu, cette entrée a été mon plat favori.

C’est vraiment excellent.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 05:00

 

J’ai eu cette semaine le plaisir de voir deux gentilles blogueuses penser à moi et me décerner le

stylish blogger award

Il s’agit de Hyyah du blog « la vie se mange » et de Ambroisie du blog du même nom.

Il me faut donc :

1.      Remercier la personne qui vous a donné ce prix

2.      Mettre le logo sur votre blog

3.      Mettre le lien vers la personne qui vous l'a envoyé

4.      Dévoiler 7 choses sur vous

5.      Nommez 7 blogs qui devront faire comme vous

6.      Mettre les liens des 7 blogs

7.      Prévenir les 7 personnes concernées

 

Vous dévoiler 7 choses sur moi, ça ne va pas être simple car vous savez déjà tout, non ?

1/ je n’avais jamais cuisiné avant d’être étudiante, ma mère m’ayant fichue une paix royale sur le sujet et n’a jamais exigée que je l’aide, j’y suis venue par pure envie et plaisir

2/c’est la pâtisserie qui m’a doucement emmenée vers la cuisine

3/j’achète des livres de cuisine quasi tous les mois

4/j’achète encore beaucoup plus de romans, j’adore lire depuis toujours !

5/Je suis incapable de donner ou de me débarrasser d’un livre (au grand désespoir de Monsieur Pralin)

6/je déteste l’anis mais j’aime le fenouil et personne ne comprend, mais ça n’est pas pareil bon sang ^^

7/j’aime mon lit passionnément et j’adore y lire des heures …enfin avant d’avoir des enfants …^^

A moi de vous faire découvrir 7 blogs, pas forcément de cuisine d’ailleurs, j’ai juste envie de vous faire découvrir mes fidèles lectrices et c’est ma façon de vous remercier de venir tous les jours !

1/the secret garden of just me

2/ready, steady…cook (que j’ai rencontrée lors d’un jeu interblog…et plus quittée)

3/Un petit peu de C (qui ma testeuse officielle !)

4/Yia-Yia the cook (qui me fait beaucoup rire !)

5/la famille pâtes pizza (que je viens de découvrir)

6/le blog de Zaz

7/Gourmandizzz et compagnies

 

Je vous souhaite un bon dimanche et à demain !

Repost 0
Published by nanie - dans bla bla bla
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 05:02

éclairs chocolat (3) modifié-1

Rendez-vous sur Hellocoton !

   

Lorsque j’étais étudiante, j’habitais Bordeaux.

Et à côté de là où j’habitais il y avait une très bonne boulangerie/pâtisserie.

Mais quand je dis très bonne, je veux dire vraiment excellente et les pâtisseries de ce monsieur étaient vraiment à tomber et je vous jure que si je suis fan de gâteaux maison, je ne suis pas du fan des pâtisseries de pâtissier en règle général, sauf si c’est vraiment du très très bon.

Et les éclairs au chocolat de ce monsieur étaient juste extraordinaires, dans tous les sens du terme !

C’est bien simple, cela doit faire près de 12 ans que je n’habite plus là bas et je crois bien n’avoir depuis plus jamais acheté un éclair au chocolat !!

Pourtant c’est un des desserts préférés des enfants…et des grands, mais je ne peux plus me contenter de fades éclairs depuis que j’ai connu le nirvana.

Et puis il y a quelques temps j’ai vu une recette sur le blog « la cuisine des trois sœurs » avec ce qui me semblait être la même quête du Graal que moi.

Et en lisant sa recette, de suite, je me suis dit « bingo ! C’est celle là !! »

La crème ressemblait vraiment à la crème de mes souvenirs, à la fois crémeuse et mousseuse, une texture vraiment particulière, ni crème pâtissière, ni mousse, mais les deux à la fois.

Une douceur et une légèreté en bouche (je dis bien en bouche, parce que ce n’est pas du light, mais là, goûter les et vous vous en moquerez comme de vos premières chaussettes que ça n’en soit pas !!! je vous le garanti !) inexplicables !

Je les ai donc tenté ces éclairs parfaits, et bingo !!!! C’est bien ça !!!!

Je ne sais pas comment vous décrire mon bonheur la première fois que je les ai faits !

C’était vraiment comme une madeleine de Proust, une extase !

Depuis j’en ai refait car ma Pralinette m’en a redemandé et comme la recette donne une vingtaine d’éclairs, j’ai attendu le week end de pâques que mes parents soient là.

Je pensais en donner à mes voisins, mais il n’en a pas été question, dès la première bouchée, l’éclair toujours à la main, ils se sont tous resservi d’un second de peur que je ne mette ma proposition à exécution !!!

12 éclairs d’un coup y sont passés !! Enfants, parents ou grands-parents, personne n’a su se contenter d’un seul pour le dessert ….alors c’est un peu plus long qu’une simple crème pâtissière, mais ça vaut le coup !

J’ai aussi cette fois testé la recette de chou des trois sœurs, c'est-à-dire celle de Michalak en fait.

Mais d’ordinaire je fais avec ma recette habituelle ici.

éclairs chocolat parfaits (6) modifié-1

Quoi ?

La pâte à choux :

-150g de lait

-20g de sucre

-3oeufs

-85g de farine

-65g de beurre

-2g de sel

La crème pâtissière :

-200g de lait

-1 gousse de vanille

-2 jaunes d’œuf

-20g de farine

-2g de sel

-35g de sucre

-20g de crème liquide

La ganache :

130g de très bon chocolat noir (Valhrona pour moi)

-100g de crème liquide

La crème montée :

-90g de crème liquide très froide

Le glaçage :

-100g de chocolat

 éclairs chocolat parfaits (19) modifié-1

Comment ?

Commencer par la crème pâtissière afin de lui laisser le temps de refroidir.

Elle peut aussi être préparée un peu à l’avance par exemple.

Gratter la vanille et mettre dans le lait, faire chauffer et laisser infuser quelques minutes. Retirer la gousse.

Mélanger ensemble les jaunes d’œuf, le sucre et la farine.

Ajouter la crème et le lait et bien mélanger.

Cuire sur feu doux jusqu’à épaississement puis cuire encore 2 minutes en remuant sans arrêt.

Mettre dans un récipient et filmer au contact, c'est-à-dire que le film alimentaire doit recouvrir la crème en touchant celle-ci afin qu’aucune croûte ne se forme sur le dessus de la crème.

éclairs chocolat parfaits (3) modifié-1

Préparer la pâte à choux :

Préchauffer le four à 250°.

Mettre dans une casserole le lait, le beurre, le sucre et le sel et porter le tout à ébullition.

Hors du feu ajouter en une seule fois toute la farine et mélanger vivement, puis remettre sur feu doux et dessécher la pâte en la remuant sans arrêt avec une spatule en bois 2 ou 3 (vraies) minutes.

Ajouter ensuite le premier œuf (attention tout de même que la pâte ne soit pas trop chaude pour ne pas faire coaguler l’œuf au moment de l’ajout) et mélanger vivement (c’est un peu dur au début, c’est normal) jusqu’à ce qu’il soit complètement intégré au reste.

Ajouter alors le second œuf et bien le mélanger encore avant d’ajouter le dernier.

La pâte doit faire le ruban.

Il est possible qu’elle ne le fasse pas encore, dans ce cas battez un œuf et ajoutez en la moitié. Si obtenez un beau ruban, c’est bon.

L’ajout d’œuf va dépendre de comment vous avez asséché la pâte et aussi de la taille des œufs.

Moi j’en ai mis 3 et demi.

Mettre la pâte dans une poche à douille et faire des éclairs sur la plaque recouverte de papier cuisson en les mettant en quinconces et en les espaçant bien car ils vont gonfler, et doubler de volume.

Enfourner la plaque (j’ai procédé en 2 fois, c'est-à-dire que j’ai dressé une première plaque, et laissé le reste de pâte dans la poche en attendant) et éteindre le four.

Au bout de 10 minutes, rallumer le four à 170° et cuire les choux pendant 20 minutes.

Entre-ouvrir de temps en temps quelques secondes la porte du four pour laisser l’humidité s’échapper, cela évitera que les choux ramollissent.

Procéder de même avec la seconde plaque.

éclairs chocolat (6) modifié-1

Préparer la ganache :

Faire fondre au bain marie le chocolat.

Faire chauffer la crème.

Ajouter la crème sur le chocolat en 3 fois en mélangeant bien entre chaque avec une maryse (spatule en caoutchouc ou silicone) pour obtenir un joli mélange homogène, brillant et élastique.

Le montage :

Mélanger ensemble la ganache refroidie et la crème pâtissière.

Monter en chantilly la crème fleurette bien froide, et ajouter au mélange précédent.

Mettre dans une poche à douille muni d’une douille fine.

Garnir les éclairs par en dessous en piquant la douille en trois points dans l’éclair.

C'est-à-dire piquer à un cm d’un bout, presser la poche pour remplir de crème, piquer de même à un cm de l’autre bout, remplir, et finir si besoin en piquant au centre pour finir de remplir.

Il faut presser assez doucement sur la poche à douille, la crème va doucement remplir l’éclair et si besoin l’aider gonfler un peu, mais si on y va trop fort, la crème va simplement déborder de partout.

Une fois tous les éclairs remplis, les glacer avec le chocolat fondu (ou du fondant au chocolat bien sûr !)

Les garder au frais plusieurs heures avant de les déguster.

La crème pour devenir mousseuse a besoin d’un temps de prise au froid.

Les éclairs étaient bien meilleurs le lendemain que le jour même …mais imaginez combien on n’en aurait mangé alors …..

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 05:18

cordon bleu (13) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Inutile de vous dire que comme tous les enfants, les Pralinettes sont accrocs au cordon bleu !

Enfin, je dis les Pralinettes parce que je n’en achète qu’une fois par mois et seulement chacune le leur, parce que sinon, pas la peine de préciser que monsieur Pralin aime ça aussi !!

Oui, je vous entends d’ici !! Quoi !! Qu’un cordon bleu par mois, pauvres enfants !!

Oui, mais vous avez déjà regardé la composition des cordons bleus vous ?

Moi oui !!

Mais attention, j’ai ma botte secrète !!

Des cordons bleus maison ! Et là, autant vous dire que cette fois ci pas question que monsieur Pralin passe son tour !

Et ce qu’il y a de bien avec le fait maison, c’est qu’on peut varier les plaisirs et faire du cordon orange ! C’est quand même plus amusant !

Alors petit détail sur le mode de cuisson.

Pour ma fête, mon chéri m’a offert une grosse papillote en silicone qui permet de cuire à la vapeur aussi bien au four qu’au micro onde.

Je l’ai utilisé pour cuire mes cordons oranges après les avoir bien enroulé dans du film étirable.

Bien sûr, je sais bien que tout le monde n’est pas équipé, mais pas de panique !

Il vous suffira de bien emballer vos cordons dans du film étirable et de les cuire à la vapeur dans un cuit-vapeur par exemple, ou au pire de les plonger dans une casserole d’eau frémissante en veillant bien que le film soit bien fermé hermétiquement.

 cordon bleu (9) modifié-1

Quoi ?

-4 escalopes extra-fines de poulet ou de dinde

-4 tranches de jambon cru

-4 tranches de mimolette

-farine

-2 œufs battus

-chapelure maison (pain+ parmesan mixés)

-sel, poivre

cordon bleu (17) modifié-1 

Comment ?

Poser  les escalopes bien à plat sur le plan de travail.

Saler légèrement de chaque côté car le jambon cru est déjà salé.

Poser dessus une  tranche de jambon, recoupez là un peu si besoin.

Poser le fromage de manière à couvrir la moitié du jambon et replier la viande et le jambon par-dessus pour former le cordon-orange.

Bien emballer dans du film étirable en serrant afin d’avoir un emballage hermétique.

Cuire à la vapeur, en ce qui me concerne j’ai mis un peu d’eau dans le fond de ma papillote, posé le socle dessus, puis mes cordons pas bleus, fermé la bestiole et mise au micro onde environ 10 minutes je pense.

cordon bleu (3) modifié-1

Quand c’est cuit, laisser un peu refroidir pour ne pas vous brûler, puis désemmailloter les bébés

Les éponger un peu dans du papier absorbant

Prendre 3 assiettes un peu creuses.

Mettre de la farine dans l’une,  les œufs battus dans la seconde puis la chapelure dans la dernière.

Je n’achète pas de chapelure, je prend du pain un peu sec, je le coupe en morceaux et le passe au blender avec un bout de parmesan coupé en morceaux.

Je fais ça au pif, mais je dirais qu’il doit quand même y avoir au moins deux fois plus de pain que de parmesan.

Faire chauffer une sauteuse avec un bon peu d’huile au fond.

Passer les cordons pas bleus (oui, je sais que je l’ai déjà faite celle là, mais je n’ai pas pu m’empêcher ! OK, j’arrête !)D’abord dans la farine, puis dans l’œuf battu et enfin dans la chapelure avant de les poser dans l’huile bien chaude et les faire dorer de chaque côté.

Appeler la meute affamée et battez vous pour garder le votre !!

Et non, on ne peut pas en avoir tous les jours même si ce n’est pas plein de cochonnerie ….mon chéri !!

Ah…j’vous jure !! Pire que les enfants !

Ps : en plus j’m’en fous, il lit jamais alors …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans viandes
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 04:42

cookies aux smarties (20) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Aujourd’hui c’est mercredi et c’est le jour des enfants.

Et je voudrais vous parler de cette recette que j’ai réalisée avec l’aide de ma petite Praline de 3 ans.

Je propose cette recette spéciale spécifiquement aujourd’hui parce que je veux la dédier à une petite fille en particulier et à sa famille pour qui commence aujourd’hui un long chemin.

Cette recette sera parfaite pour les jours coup de blues, une recette à faire en famille, tous ensemble pour mettre plein de couleurs partout et à dévorer ensuite tous ensemble parce qu’en plus, il faut bien avouer qu’ils sont super bons ces cookies !!

Au début je pensais les faire surtout pour nous amuser, mais je vous garanti qu’ils sont encore meilleurs qu’amusant à faire !

A N. donc, à son papa et à sa maman.

 

cookies aux smarties (3)

Quoi ?

-80g de beurre mou (salé pour moi, sinon une pincée de sel en plus)

-50g de sucre blanc

-50g de sucre muscovado (ou roux)

-1 œuf

-1/2cc de vanille liquide

-100g de farine

-1 sachet de levure

-60g de pépites de chocolat

-30g de flocons d’avoine

-3 ou 4 poignées de corn flakes

-des smarties

cookies aux smarties (10)

Comment ?

Battre ensemble le beurre et les sucres pour avoir une consistance de pommade.

Ajouter l’œuf et battre à nouveau pour bien l’incorporer.

Ajouter en une fois la farine et la levure et bien mélanger.

Ajouter les pépites de chocolat, les flocons d’avoine et les corn flakes en les écrasant entre vos mains.

Mélanger le tout à la maryse.

Préchauffer le four à 175°.

cookies aux smarties (18) modifié-1 

Poser une feuille de papier cuisson sur la plaque à pâtisserie et avec une cuillère faire des tas assez espacé car les cookies vont vraiment s’étaler.

Poser 3 ou 4 smarties sur chaque tas et enfourner pour 10 minutes.

Laisser refroidir avant de toucher car ils sont très mous à la sortie du four.

J’ai trouvé cette recette chez « Yeux friands et bouche bée », j’ai simplement remplacé les rice krispies par des corn flakes, mais le côté cheewy est quand même là et ils sont vraiment super bons !!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans biscuits
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 04:29

 

ratatouille au four (7) modifié-1 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Voilà un grand classique la ratatouille ! Comme tout le monde nous en mangeons vraiment beaucoup l’été à la maison.

Moi c’est un plat que j’aime un peu à toutes les sauces, chaud, froid, avec des œufs cassés dedans, en omelette, en tarte, enfin j’adore ça !

Cette recette reste assez classique, sauf que j’ai eu envie de la cuire dans ma cocotte en fonte, à petit feu, au four.

Du coup les légumes sont super fondants, il n’y a quasi pas d’huile dedans et elle est extra light !

Et ça tombait bien ce jour là car je pense que la diététicienne qui fait les menus de l’école de ma grande a été remplacée par sa fille de 4 ans ! Je vous dis le menu de ce mardi midi ?

Z’êtes sûrs que vous voulez savoir ? OK, mais tant pis pour vous !

Entrée : tomates en salade (bon, Ok, bien, vous dîtes vous !)

Plat : omelette (bon, pourquoi pas !)

Accompagnement : pomme quartier (euh…un nouveau mot pour dire grosses frites sans doute …)

Fromage : Brie (euh…ce n’est pas léger léger quand même là …oui, je sais vous tiquez légèrement vous aussi…)

Dessert : Mousse au chocolat (oui, là vous applaudissez, il ne reste que ça à faire !!)

Donc, le soir, bon, ben ratatouille légère, une compote et au lit !

Bon, je sais que l’équilibre se fait sur la semaine, mais à l’heure où je vous parle ma fille a du céleri rémoulade à la cantine ….c’est sûr que le jeûne doit rétablir l’équilibre !! Ha ha ha ha ha

Allez, on y va pour cette ratatouille « succulente » comme dirait ma Pralinette.

ratatouille au four (11) modifié-1

ratatouille au four (8)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Quoi ?

-1 oignon

-2 courgettes

-1 aubergine

-2 poivrons rouges

-1 boite de tomates concassées

-sel, poivre, thym, romarin

-1 Cs d’huile d’olive

- 2 gousses d’ail

ratatouille au four (6) modifié-1 

Comment ?

Peler les poivrons, éplucher oignon et ail, et laver les autres légumes.

Couper en cubes tous les légumes.

Mettre un peu d’huile d’olive dans le fond d’une cocotte avec un couvercle qui passe au four.

Y mettre tous les légumes, sauf la tomate, saler, poivrer, ajouter le brin de romarin, de thym et les gousses d’ail entières sans peau, juste écrasées légèrement.

Poser le couvercle et enfourner à 165° pendant 45 minutes.

Remuer de temps en temps.

Au bout de ce temps, ajouter la tomate, remuer et remettre au four pour 20/30 minutes en baissant la t° à 150°.

Il n’y a pas plus simple !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 05:11

pizzas (4) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Oui, je sais bien que je vous soûle un peu avec mes recettes italiennes, oui mais bon, en même temps je ne peux quand même publier que des recettes que j’ai vraiment réaliser et je dois avouer qu’en ce moment, ben comment vous dire ….le menu n’est pas trop scandinave à la maison !

Et puis j’ai remplacé la moitié des fringues de la valise de monsieur Pralin par de la farine, de la semoule, des moules divers et variés, alors, bon, ben pour éviter le divorce, il est nécessaire de lui prouver par a+b que non non, il n’avait plus besoin de ce pantalon, parce que de toute façon mes pizzas sont désormais si bonnes qu’il ne rentrerait plus dedans !

Oui, bon, OK, c’est un peu tiré par les cheveux …bon, ben on mange ce que je veux et puis c’est tout ! na !

Je suis allée voir la recette de la pâte à pizza chez une italienne plus que célèbre sur la blogosphère, Sylvia du blog « Savoirs et Saveurs ».

Et à ceux qui ne manque pas de me demander si la farine rapportée fait vraiment la différence, je réponds sans hésiter que oui !! Je n’avais jamais obtenue de pâte aussi malléable et si j’avais été plus habile, j’aurai pu la faire tourner comme « une soucoupe volante » (dixit ma copine qui se reconnaîtra) comme les pizzaïolos !

Mais si vous n’avez que de la farine classique à portée de main, Sylvia conseille de faire un mélange entre T55 et T45.

Avec un peu d’ajout de gluten de blé (en magasin bio), ce serait encore mieux je pense.

J’ai fait 2 grosses pizzas.

pizzas (6)

Quoi ?

-la pâte :

-400g de farine

-1/2 cube de levure fraîche de boulanger

-1/2 verre d’eau

-1 cc de sucre

-1cc de sel

-3Cs d’huile d’olive

La sauce tomate :

-1 oignon

-2 gousses d’ail

-2 boites de tomates concassées

-2 Cs d’huile d’olive

-thym, romarin, laurier (du frais !!)

-sel, poivre

Les garnitures :

-de la mozzarella

-1 petite tomate fraîche

-Du jambon cru (speck ou serrano)

-de la coppa

-du fromage râpé

Comment ?

Commencer par la sauce tomate qui doit réduire assez longtemps.

J’ai choisi de mettre deux boites de tomates, mais une seule suffira amplement, mais je transforme ce qu’il reste en soupe à la tomate avec des petites pâtes pour mes filles qui adorent ça !

Faire chauffer l’huile d’olive dans une casserole.

Pendant ce temps peler et couper l’oignon, et le mettre à rissoler dans l’huile chaude.

Quand il est transparent, ajouter les gousses d’ail avec la peau et tout de suite les tomates.

Ajouter la branche de thym et de romarin ainsi que la feuille de laurier, saler et laisser blobloter tout doucement 1h environ.

Retirer alors les aromates et mixer la sauce pour qu’elle soit lisse.

Au besoin, remettre sur le feu si elle est encore un peu trop liquide.

Moi je la couvre avec un couvercle en grillage très fin (ben je ne sais pas comment ça s’appelle, mais vous voyez de quoi je parle ?)Afin d’éviter les projections, mais de laisser l’eau s’évaporer.

Quand elle est prête, la garder de côté pour la laisser refroidir.

Bien sûr, la sauce peut être préparée la veille, voir plusieurs jours avant et conservée au frais.

Faire la pâte :

Dans le robot pétrin ou la machine à pain.

Délayer la levure dans l’eau avec un peu de sucre et quand on commence à voir des bulles qui remontent à la surface mettre tous les ingrédients dans la machine ou le bol du robot et lancer le pétrissage.

Il peut être nécessaire d’ajouter un peu d’eau.

Vous devez obtenir une très belle boule de pâte, très lisse et souple, qui ne colle pas.

Laisser lever 2h à la fin du pétrissage.

Le montage avant cuisson :

J’ai opté pour deux versions, une version pâte fine et une version pâte épaisse.

Dégazer la pâte sur le plan de travail et à l’aide d’un coupe-pâte, faire deux parts à peu près égales (ou 3 ou  4 selon le nombre de pizzas souhaité)

pizzas (9) modifié-1

Pour la pizza pâte épaisse, l’étirer à la main pour avoir une pizza. Placer la pâte dans un moule à pizza si vous avez ou sur une plaque à pâtisserie et laisser à nouveau lever la pâte couverte d’un linge propre.

Sylvia dit 1h.

Moi je n’avais plus autant de temps, je l’ai donc laissé le temps de faire la pizza pâte fine* et de la cuire, donc au maximum 30 minutes.

Pendant ce temps préchauffer le four à 260°

Mettre de la sauce tomate sur la pâte levée, poser des dès de mozzarella dessus en parsemant l’ensemble.

Déposer quelques rondelles de coppa, et parsemer de fromage râpé.

Enfourner en posant la plaque directement sur la sole du four afin que la source de chaleur soit forte en contact direct avec la pâte.

Cuire environ 10/15 minutes, mais surveillez, ça va dépendre de votre four je pense.

pizzas (3) modifié-1

*La pizza pâte fine :

Etendre donc la pâte, la poser soit dans un moule, soit sur une plaque et la garnir de suite avec la sauce tomate, les dès de mozzarella, la tomate fraîche coupée en gros cubes et enfourner immédiatement en la posant aussi directement sur la sole du four.

Cuire 10/15 minutes, la sortir du four et poser sur le dessus les tranches de jambon cru.

Et à mon avis, le summum c’est de mettre un peu de roquette dessus, mais je n’en avais pas trouvé ce jour là.

Cette version est ma pizza favorite ! Devant toutes les autres ! Et au final, elle n’est pas si chargée, si vous vous contentez d’une belle part, ce n’est pas elle qui vous empêchera de rentrer dans votre maillot cet été !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 06:06

petites cuillères chocolat pour le café (1) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

C’est le premier mai et c’est la fête du travail, donc je ne bosse pas et je ne vous fait même pas l’affront de vous donner la recette, on va faire au minima !

Quoi ?

-du chocolat fondu

-des brisures de pistaches, noix, amandes …

-des pralines roses comme ici

-un moule petite cuillère

Comment ?

Ben vous ne voulez pas un dessin quand même !! ^^

Je vous souhaite un bon dimanche, un bon premier mai et une bonne semaine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 05:14

sandwich mozzarella filante (1) modifié-1

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Je suis un peu en retard dans la rédaction de mes recettes, et je termine cette semaine avec une recette très simple et très rapide à rédiger, mais ne vous y trompez pas, son succès n’est pas proportionné à sa simplicité !!

J’avais repéré cette recette chez Giada de Laurentiis du temps où j’avais encore cuisine tv (bouhhhh je ne l’ai plus ! bouhhhh) et j’avais immédiatement eu un énorme coup de cœur, sachant à quel point monsieur Pralin allait adorer ce sandwich avec la mozzarella qui file, lui qui est un très très grand amateur de mozzarella.

Mais je n’avais pas encore eu l’occasion de la tester.

Et puis après les vacances de Pâques, il y a eu comme un léger flottement à la maison niveau organisation, et cette recette a refait surface dans mon esprit pour un dîner rapide, avec une bonne salade, non parce que quand il y a Dr House, pas question de rester dans ma cuisine et de louper le début, faut pas pousser quand même !

Et encore réjouissez vous que j’ai quand même pris le temps de faire une photo vite fait !

sandwich mozzarella filante (3) modifié-1 

Quoi ?

-2 tranches de pain de mie par sandwich (complet pour moi, j’adore !)

-1 tranche de mozzarella par sandwich

-de la farine

-du lait

-de l’œuf battu

-sel, poivre

-huile neutre

sandwich mozzarella filante (2) modifié-1

Comment ?

Couper les bords du pain de mie (ou acheter du pain sans croûte !)

Couper la mozzarella en tranches un peu épaisses.

Alors je dois dire que je suis une fan inconditionnelle de la mozzarella de bufflonne, mais que là j’ai pris de la mozzarella moins onéreuse, simplement parce que j’en avais à écouler et que je garde la bonne pour manger avec les tomates, et aussi parce que même Giada disait de prendre de la mozzarella ordinaire pour cette recette, elle est moins aqueuse et à mon avis ce n’est pas plus mal.

Mais à vous de voir et de faire comme bon vous semble !

Poser la mozzarella entre deux tranches de pain et aplatir un peu avec la main.

Prendre 3 assiettes un peu creuses.

Dans l’une mettre du lait, dans la seconde de la farine, et enfin dans la dernière 1 œuf battu (ou deux selon le nombre de sandwich).

Saler et poivrer l’œuf.

Dans une poêle faire chauffer l’huile. Il en faut assez pour pouvoir frire les sandwiches, au besoin en rajouter entre deux tournées.

Prendre le premier sandwich et le tremper rapidement des deux côtés dans le lait.

Le passer ensuite de chaque côté dans la farine.

Et terminer en le passant aussi de chaque côté dans l’œuf, le poser dans l’huile chaude et faire frire quelques minutes de chaque côté en surveillant bien la coloration.

Recommencer avec le sandwich suivant et ainsi de suite.

Servir de suite avec une bonne salade verte.

C’est excellent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 05:06

glace stracciatella (20) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Il faut se faire une raison, les vacances sont bel et bien finies et la vie quotidienne a repris son cours.

Mais je ne pouvais pas aller au pays des pâtes, des pizzas et des glaces sans mes petites pralines et ne pas leur ramener un bout de nos 4 jours à Florence.

Me voilà donc dans l’obligation de ressortir ma sorbetière et de me mettre au travail.

Et comme ma sorbetière, je l’aime d’amour car elle m’a été offerte par ma copine Drifa (que je ne remercierais jamais assez !! vous vous rendez compte, c’est le bol qui s’adapte à mon KitchenAid !! Si ça ce n’est pas un super cadeau par une super copine !!) J’avais super hâte de la sortir depuis un moment déjà, voilà, c’est fait !

Et ma grande Praline est trop contente, elle adore les glaces !

La petite adore aussi …mais si on la réchauffe parce que c’est trop froid … en même temps je ne suis pas inquiète, sa sœur ne les apprécie vraiment que depuis l’an dernier, l’été 2012, la sorbetière va chauffer, moi je vous le dis !

J’ai donc lancé officiellement la saison des glaces par la fameuse glace Stracciatella parce qu’elle a l’avantage de séduire tout le monde, les grands qui aiment la vanille, les petits qui voulaient du chocolat, la mamie qui n’aime pas les glaces avec trop de crème, ma réserve d’œufs qui n’était pas très fournie, et moi qui peut admirer ma sorbetière dans toute sa splendeur !

La recette vient d’un blog que j’adore et que je vous ordonne d’aller visiter, il est magnifique « Un déjeuner de Soleil », rien que le nom est superbe !

J’ai un chouïa modifié les proportions, j’ai mis beaucoup plus de vanille, moins de sucre et plus de chocolat, mais l’idée générale est la sienne.

glace stracciatella (10) modifié-1

Quoi ?

-350ml de lait entier

-20cl de crème liquide

-100g de sucre

-1/2 Cs de glucose (je suppose qu’on peut s’en passer, moi j’en ai, alors…)

-3 petites gousses de vanille

-140g de chocolat noir

Comment ?

La veille :

Fendre les gousses de vanille et en gratter les graines.

Mettre dans une casserole les gousses et les graines avec la crème liquide, le sucre et le glucose.

(Si vous n’avez pas de glucose, il faudra ajouter un peu de sucre pour compenser.)

Porter à ébullition et couper le feu aussitôt, couvrir et laisser infuser la vanille au moins 10 minutes.

Retirer les gousses et ajouter le lait.

Mettre au frigo pour la nuit.

glace stracciatella (6) modifié-1

Le jour J :

Mettre la sorbetière en route et une fois que les pâles tournent, verser doucement la préparation à la vanille et laisser prendre la glace.

Si vous versiez la préparation avant de mettre la sorbetière en marche, la glace pourrait figer de suite au contact du froid et les pâles ne pourraient plus tourner, et là ça sent la bêtise …

Faire fondre le chocolat au bain marie en attendant que la glace commence à prendre.

Quand elle commence à durcir, verser doucement en un lent filet le chocolat dans la sorbetière.

Sortir la glace, la placer dans un récipient hermétique, fermer et conserver au congélateur jusqu’au moment de servir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans glaces
commenter cet article

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives