Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 05:27

  crème de poivron et sa gambas (1) modifié-1

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Une entrée excellente ! J’ai repéré cette recette dans un premier temps chez Trinibad, elle présentait sa version avec une moule sur le dessus.

Je voulais réaliser cette bouchée pour un dîner et au final, j’avais, comme toujours, prévu un peu trop grand et j’ai donc renoncé ce soir là à cette recette.

Et puis je l’ai vu quelques jours plus tard chez Cuisine des Saveurs, servie cette fois avec une langoustine.

J’avais un autre repas avec des invités prévu le dimanche et j’espérais bien pouvoir au moins faire un apéro/entrée dehors, cette fois ci ni une ni deux, je la tente.

Les langoustines étaient vraiment bof bof, j’ai donc acheté quelques grosses crevettes grises pour remplacer.

J’ai fait un peu un mix des deux versions car j’ai utilisé des piquillos en conserve.

C’est vraiment excellent, j’avais bien épicé avec le piment d’Espelette et j’ai adoré ! A faire et à refaire tout l’été, ça c’est sûr !

  crème de poivron et sa gambas (5) modifié-1

Quoi ?

-2 poivrons (en conserve pour moi, sinon il faudra les faire griller au four et les peler)

-4 rondelles de chorizo

-1 échalote

-piment d’Espelette

-1 Cs de crème épaisse

-un peu d’huile d’olive

- 1 grosse crevette par personne

 

Comment ?

Faire revenir l’échalote dans un peu d’huile d’olive, ajouter les rondelles de chorizo coupées en cubes, faire revenir une minute, puis ajouter les piquillos coupés en morceaux.

Cuire 3 minutes.

Passer au mixer, ajouter la crème fraîche épaisse, le piment d’Espelette et si besoin un peu se sel.

Décortiquer les crevettes, enlever le boyau central et les faire revenir rapidement dans une poêle bien chaude.

Déposer un peu de crème de poivron dans vos contenant (entre 4 pour des petites verrines et 6/8 pour des bouchées comme les miennes), poser dessus une crevette, un tour de moulin à poivre et servir.

Vous pouvez les préparer à l’avance, dans ce cas les conserver au frais et les passer 3 minutes au four à 180° avant de servir pour les servir tièdes.

Au final nous avons non seulement pris l’apéro dehors ce dimanche là, mais nous avons même eu droit au premier repas de l’année dans le jardin, et ça c’est juste un vrai petit bonheur de la vie moi j’dis !!

D’autres recettes à venir de ce fabuleux dimanche en excellente compagnie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans apéro
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 04:59

  mousse de saumons (4) modifié-1

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Une recette de Mercotte, je pense que je l’ai réalisée à la ligne sans rien changer, ben quoi ? Qui a dit que ce n’est pas possible ?

Bon, ben c’est vrai, maintenant que j’y pense j’ai enlevé les baies roses, non pas parce que je n’aime pas, au contraire, j’adore, mais les miennes étaient trop vieilles et toutes sèches et c’est au final assez désagréable en bouche.

J’ai profité d’une vente privée pour en commander d’autres …

Bon, OK, alors version sans baies roses, mais c’est une excellente bouchée, et c’est joli en plus, non ?

Comme toujours chez Mercotte me direz-vous, certes, mais ça n’est pas toujours gagné que le résultat soit identique chez moi, comme je vous l’ai déjà dit, n’est pas Mercotte qui veut !!

 mousse de saumons (11) modifié-1

Quoi ?

-150g de saumon

-1 tranche de saumon fumé

-25g de beurre mou

-50g de crème liquide (entière)

-jus et zeste d’un citron

-quelques brins d’aneth

-quelques radis

mousse de saumons (14) modifié-1 

Comment ?

Cuire le saumon à la vapeur, enlever la peau et les arêtes puis l’émietter dans un grand bol.

Couper finement le saumon fumé et l’ajouter au saumon vapeur.

Ajouter le beurre pommade, le jus et le zeste du citron, quelques brins d’aneth ciselé et mélanger à la fourchette pour avoir un mélange homogène.

Monter la crème bien froide dans un bol bien froid aussi en chantilly.

Ajouter la chantilly au mélange délicatement.

Faire des petites quenelles avec deux cuillères à café, les déposer sur la cuillère de service.

Laver les radis, les couper en rondelles et les déposer autour des quenelles.

Décorer d’un brin d’aneth et garder au frais jusqu’au moment de servir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans apéro
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 06:00

pour les enfants (7) modifié-1 

Pas de recette aujourd’hui, je vous montre simplement une ou deux idées réalisées pour le déjeuner des enfants un dimanche.

Nous avions des invités ce jour là, ils devaient arriver un peu tard et comme mes deux Pralinettes plus leur trois Tométtes, ça faisait quelques bouches affamées à nourrir rapidement à leur arrivée j’ai décidé de leur prévoir un déjeuner rapide et très facile à engloutir pendant que nous prendrions l’apéro dehors.

pour les enfants (2) modifié-1

Rien de bien compliqué, juste quelques sandwichs (mes filles adorent !!) mais pour les amuser, je les ai découpés avec mon emporte pièce bonhomme !

Dans les chutes, j’ai utilisé des emportes pièces papillons.

J’ai même cru que j’allais devoir en refaire tellement ils ont aimé …et il a fallut retenir les papas de piquer dans le plat des enfants !

Je leur avais aussi  des pizzettes !

Je vous garde la recette des pizzettes vite fait bien fait pour dimanche prochain ! Et même que là, les papas, ils ont tapé dans le pizzettes, je les ai vu !!

Bon dimanche et excellente semaine à tous, moi aujourd’hui, je suis au théâtre du Rond Point…

A demain !

 

Repost 0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 05:00

 

riz au lait caramel speculoos (25) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Si comme moi vous êtes fan de caramel au beurre salé et si comme moi vous êtes fan de spéculoos, alors comme moi vous allez craquer sur cette recette !

Un vrai caramel, au bon goût de spéculoos, à tomber à la renverse !

Cette recette vient du livre de Christophe Felder sur le spéculoos (alors oui !!! j’ai aussi celui de Conticini mais quand on aime on ne compte pas et puis voilà !).

Il s’agit d’un riz au lait au caramel de spéculoos.

D’emblée cette recette m’a fait de l’œil, surtout que j’avais envie de riz au lait depuis un moment, et que Niko en avait publié une peu de temps avant qui avait sacrément ravivé mon envie !

Alors la recette de riz au lait du bouquin de Christophe, elle m’a semblée louche dès le départ, 2l de lait pour 150g de riz…je suis restée dubitative, mais j’ai quand même tenté.

Mouais, ben je n’aurais pas dû ! J’avais raison, un fiasco total !

Beaucoup trop de lait et du coup dur riz perdu au fond de ma casserole et pas du tout crémeux ! BEURK !

J’ai récupéré le lait et jeté le riz au compost, c’est vous dire !

J’ai donc recommencé mon riz au lait de façon pas très orthodoxe, mais à la bonne vieille méthode de ma maman et là j’ai eu un riz super crémeux.

Mais alors quand j’ai vu le caramel au spéculoos, là d’emblée j’ai doublé les proportions pour en avoir pour autre chose que le riz !

Et là aussi j’avais raison, il est à tomber !!

Alors la tentation est grande de manger du caramel au riz au lait et non du riz au lait au caramel …mais chacun fait fait fait, c’qui lui plait plait plait ….

riz au lait caramel speculoos (5) modifié-1

Quoi ?

Le riz façon maman

-1l de lait (entier c’est mieux, mais chacun …)

-100g de riz rond (j’ai pris du riz à risotto, mais rond obligatoire)

-50g de sucre

-1 gousse de vanille

Le caramel  (j’ai doublé ces proportions en ce qui me concerne…)

-60g de sucre

-150g de crème liquide

-50g de pâte de spéculoos

-30g de beurre (salé pour moi)

riz au lait caramel speculoos (40) modifié-1

Comment ?

Commencer par le riz

Fendre et gratter la gousse de vanille et mettre la gousse et les graines dans le lait dans une casserole.

Ajouter le sucre et faire chauffer le lait.

Quand il arrive à ébullition, ajouter le riz et cuire entre 30 et 45 minutes à feu très doux et en remuant très souvent.

Enlever la gousse de vanille et laisser refroidir à température ambiante.

Le riz est très peu sucré car il sera accompagné de caramel, mais pour le manger nature, vous pouvez augmenter un peu la quantité de sucre.

Le caramel :

Mettre le sucre dans une casserole, de préférence à fond épais et le mettre sans rien d’autre sur feu doux.

ON NE QUITTE PAS UN CARAMEL DES YEUX !!

riz au lait caramel speculoos (68) modifié-2

Ce n’est pas le moment d’aller mettre une machine, de répondre au téléphone ou d’habiller la Barbie de demoiselle Praline ! Il y en a pour 10 minutes, alors on reste là !

Laisser donc le sucre doucement caraméliser sans rien toucher, ni remuer.

En réalité vous pouvez remuer avec une spatule en bois tout doucement une fois que PLUS de la moitié du sucre est déjà caramélisé.

PAS AVANT !

Pendant ce temps faire chauffer doucement la crème fleurette, ce sera plus facile de l’incorporer si elle est au moins tiède.

Quand le sucre est caramel blond, ajouter la crème doucement, hors du feu,  et en trois fois en remuant très doucement pour éviter les projections vraiment brûlantes.

Ajouter ensuite la pâte de spéculoos, puis le beurre.

Bien remuer et remettre sur le feu pour avoir un caramel onctueux, laisser cuire entre 20 secondes et 1 minute selon la consistance que vous désirez, moi je ne le voulais de la consistance du salidou, j’ai donc laissé 1 petite minute.

Laisser refroidir.

Quand le riz est tiède ou froid, le mettre dans des ramequins, verser dessus une cuillère de caramel et déguster …religieusement !

riz au lait caramel speculoos (9) modifié-1

A tomber je vous dis !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 04:41

brioche feuilletée (3) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

En ce moment j’ai de grosses envies de boulange et j’en profite donc pour tenter des recettes que j’ai repérées et gardées de côté depuis bien longtemps.

Par exemple la brioche feuilletée, je l’avais repéré il y a très longtemps, au tout début que je me suis lancée dans la boulange, donc au moins 5 ans.

Je l’avais vu sur un forum, Supertoinette, pour ne pas le citer et elle me semblait super pas à ma portée en fait à cette époque !

Et puis le temps est passé et si je me suis bien améliorée en boulange, je veux tellement tester tout le temps des recettes que je n’ai finalement jamais fait cette fameuse brioche.

Je profite donc de cette envie intensive en ce moment pour rattraper cet « oubli ».

J’ai trouvé plusieurs recettes différentes, pour au final faire un mixage de tout ça.

Disons que la recette chez Soso est superbe, mais il y a trop d’œuf pour moi.

Je m’en suis donc inspirée tout en modifiant ce qui m’ennuyait pour obtenir une brioche, non pas plus légère, autant vous dire que si on veut du light, on ne fait pas une brioche, qui plus est feuilletée, avec du beurre donc, mais moins gourmande en œufs, tout simplement.

  brioche feuilletée (1) modifié-1

Quoi ?

-550g de farine

-70g de sucre

-10g de sel

-1,5 cc de levure de boulanger

-3 œufs + lait = 280g (à peser donc pour savoir la quantité de lait)

-2x200g de beurre

brioche feuilletée (9) modifié-1 

Comment ?

Mettre dans la MAP tous les ingrédients sauf le beurre et lancer le programme pâte seule.

A la fin du pétrissage et avant le début de la levée, remettre le programme pâte seule pour avoir un second pétrissage et à ce moment ajouter 200g de beurre mou coupé en petits morceaux.

Laisser le programme se dérouler jusqu’au bout du temps de levée, puis mettre la pâte dans un saladier assez grand, couvrir de film et laisser au frigo jusqu’au lendemain.

Mettre les 200g de beurre restant entre deux feuilles de papier cuisson ou de film étirable.

Pour ce faire couper des tranches de beurre de la même épaisseur et les poser les unes à côtés des autres entre les deux feuilles pour former un rectangle régulier.

Taper ensuite dessus avec le rouleau à pâtisserie pour égaliser et placer aussi au frigo jusqu’au lendemain.

Le lendemain, sortir le beurre 15/20 minutes avant la brioche pour qu’il ne soit pas trop dur.

Dans l’idéal le beurre et la pâte doivent avoir la même consistance.

Sortir la pâte du saladier et l’étaler sur le plan de travail fariné en un grand rectangle, deux fois plus grand que le beurre.

Poser le beurre, sans le papier bien sûr, sur la pâte et enfermer le en repliant la pâte dessus et en soudant bien les bords.

Etaler la pâte en un rectangle et faire un pliage en 3 comme pour une pâte feuilletée.

Enfoncer votre index dans la pâte pour faire une marque en bas à droite et placer 30 minutes au froid.

Reprendre la pâte et placer la marque en bas à gauche (soit faire un quart de tour !), étaler en rectangle et refaire un pliage en 3 en rabattant d’abord le côté droit puis le côté gauche.

Enfoncer deux doigts en bas à droite pour faire une marque (cela permet de faire un quart de tour sans se tromper de sens et aussi de savoir le nombre de tour déjà fait, donc là 2) et placer 30 minutes au frigo.

Refaire la même opération au moins 4 fois, 6 fois c’est parfait !

A la fin du dernier tour laisser la pâte 1h au froid, puis l’étaler en un long rectangle une dernière fois, et la rouler en un long boudin.

Couper alors le boudin en 6 parts égales et mettre 3 boudins dans un moule à cake, et trois autres dans un autre moule.

Laisser doubler de volume dans le four éteint et fermé par exemple, mais attention pas dans un endroit trop chaud ou le beurre va fondre !

Le temps de pousse peut varier selon la t°, il faut compter entre 3 et 6h selon Soso.

Chez moi c’était quand même plutôt 3h.

Quand elles ont bien doublé de volume, préchauffer le four à 180° (sans les brioches dedans bien sûr !) et les enfourner pour environ 30 minutes.

Les laisser refroidir un peu  avant de les démouler.

Deux brioches, ça fait beaucoup, mais elles se sont très bien conservées, emballées dans du papier d’alu,  et les filles en ont mangé au petit déjeuner pendant près d’une semaine sans soucis.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 04:44

crumble rhubarbe fruits rouges (1) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Les beaux jours reviennent et avec eux l’envie de fruits autre que pommes-poires-oranges !

Il y en a un peu marre il faut bien l’avouer des fruits d’hiver, on commence à rêver d’autres choses !

Et moi j’ai décidé de faire venir les fruits d’été en commençant par vider mon congélateur des bons fruits ramassés l’été dernier, il faut faire de la place !

Un bon crumble, c’est juste parfait avec des fruits congelés, et ça tombe bien, Monsieur Pralin m’en réclamait un !

crumble rhubarbe fruits rouges (8) modifié-1crumble rhubarbe fruits rouges (21) modifié-1 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quoi ?

-350g de mélange framboises/groseilles

-500g de rhubarbe

-2 pommes (pas surgelées, mais elles trainaient par là…)

-80g de sucre

-5cs de flocon d’avoine

-7 spéculoos émiettés

-100g de beurre

-200g de farine

-50g de sucre roux

crumble rhubarbe fruits rouges (4) modifié-1

crumble rhubarbe fruits rouges (24) modifié-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment ?

Mettre dans un saladier tous les fruits et le sucre et mélanger.

Préchauffer le four à 180°.

Verser les fruits dans le plat de cuisson et enfourner pour 10 minutes.

Pendant ce temps préparer le crumble en sablant ensemble entre vos doigts tous les ingrédients pour obtenir un gros gravier mouillé.

Au bout des 10 minutes de pré-cuisson des fruits surgelés, déposer le crumble dessus et remettre à cuire 30 minutes immédiatement.

Qu’y a-t-il de plus simple qu’un crumble ? Et c’est tellement bon !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans fruits
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 05:00

bagels (21) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

L’autre soir j’ai eu envie de faire une surprise à monsieur Pralin qui était parti au badminton avec ses copains, et de l’emmener à New York quand il rentrerait.

Quoi de mieux pour voyager à moindre coût qu’un bon repas ?

Je me suis donc lancée dans la fabrication de bagels.

Bon, au final, il est rentré avec 1h de retard et j’avais fini par dîner seule avec mon bagels au saumon, et il a dévoré les siens tout seul en rentrant, comme quoi même comme ça le voyage en amoureux n’est pas garanti sans surprise …il n’empêche que c’était très bon !

J’en avais déjà fait en suivant la recette de Sandra, mais cette fois j’ai sorti mon petit Marabout « Bagels comme à New York » et j’ai opté pour la version au lait, légèrement briochée, pour avoir du moelleux.

En réalité ce n’est pas très compliqué à faire si vous avez l’habitude de boulanger, mais c’est un peu long c’est vrai car il y a quand même des étapes à respecter.

Mais ça vaut le coup, car ça prend toujours bien moins de temps qu’un avion pour New-York…et je ne parle pas budget bien sûr !

Avec cette recette vous obtenez 10 bagels.

Ceux qui n’ont pas été mangé de suite, je les ai coupés en deux dans l’épaisseur et congelés comme préconisé dans le livre.

Ainsi il suffit de les sortir du congèl et de les passer directement au grille pain avant de les garnir.

Allez, zou, on est parti !

bagels (20) modifié-1

Quoi ?

-750g de farine T55

-2Cs de gluten de blé (facultatif)

-4cc de sel

-1.5cc de levure instantanée

-3 jaunes d’œuf

-375ml de lait + eau (détail dans la recette)

-2,5 Cs de mélasse (ou miel)

-30g de beurre

-un peu de farine de maïs (ou pas !)

-1 blanc d’œuf

-graines au choix : sésame, pavot, autres…

Pour le pochage :

-3l d’eau

-1 Cs de fécule de pomme de terre

-1 Cs de sirop de malt (ou mélasse ou cassonade)

-2 Cs de sel

  bagels (16) modifié-1

Comment ?

Dans un verre mesureur mettre les jaunes d’œufs et remplir jusqu’à 375ml de liquide avec du lait et de l’eau à part égale.

Mettre alors dans la MAP (ou le robot pétrin) tous les ingrédients sauf le blanc d’œuf qui est réservé au badigeonnage avant cuisson.

Mettre la MAP en route et laisser pétrir.

La pâte est assez compacte et ne colle pas du tout.

Récupérer le pâton à la fin du pétrissage et couper en 10 parts égales.

Former 10 boules bien lisses sur un plan de travail fariné.

Etirer les boules en boudins de 25 cm de long et les fermer autour de votre main en serrant les deux extrémités entre elles pour former les bagels (ou faire un trou au centre de la boule et étirer le trou avec le doigt en faisant tourner le cylindre obtenu autour de votre doigt sur le plan de travail).

Couvrir d’un torchon et laisser lever 1 à 2h selon la t° de la pièce, les bagels doivent quasi doubler de volume.

Au bout de ce temps préparer le liquide de pochage.

Délayer la fécule dans 250ml d’eau froide.

Mettre le reste de l’eau et les autres ingrédients dans une sauteuse et verser l’au et la fécule, mélanger et porter à ébullition.

Quand le mélange boue, baisser le feu pour garder juste un frémissement, et plonger les bagels par deux ou trois, pas trop pour qu’ils ne se touchent pas et puisse remonter sans se gêner.

Au bout d’une minute, les retourner et les laisser encore 30 secondes.

Les sortir avec une écumoire et les poser sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier cuisson et saupoudré de farine de maïs (ou de farine de blé à défaut !).

Continuer le pochage des autres bagels.

Ne pas trop serré les bagels entre eux sur la plaque, mieux vaut faire deux plaques de cuisson.

Badigeonner avec un pinceau du blanc d’œuf.

Parsemer des graines de votre choix(ou pas !) sésame et pavot pour moi.

Enfourner à four préchauffé à 225° et cuire 20/25 minutes, en surveillant la coloration.

Les bagels se mangent de suite ou se congèle car ils ne se conservent pas bien du tout.

Je les ai servi comme là bas dit avec du saumon fumé, un mélange kiri/crème épaisse pour replacer le Philadelphia, une rondelle de tomate et une rondelle d’oignon.

Vive les voyages !

Bientôt je m’envole pour Florence…mais pour de vrai cette fois, dans un vrai navion….j’ai hâte !  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 05:03

poisson et son manteau de chorizo parmesan (3) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Une recette que j’ai vue sur différents blogs et qui m’avait beaucoup plu, surtout que je débute un peu dans la cuisine du poisson, que j’ai très envie depuis longtemps mais que je n’ose pas trop en fait.

Disons que autant j’adore le poisson bien cuisiné, autant sinon …bof bof !

Et au prix du poisson, je dois bien avouer que j’ai longtemps hésité avant de me lancer et de prendre le risque de rater !

Mais j’ai vraiment super envie, donc petit à petit, je commence à tenter des recettes.

Celle-ci m’avait paru bien sympa.

Je n’ai pas suivi une recette en particulier, je me suis inspirée de celles croisées de ci de là et notamment de celle là.

Vous noterez que je ne vous donne pas de mesures précises cette fois, simplement parce que j’ai vraiment fait au pif, et que je ne pense pas qu’un peu plus de chorizo ou un peu plus de parmesan changera fondamentalement la recette, à condition de rester logique et de ne pas mettre trop de parmesan qui va trop saler votre plat, ou trop de chorizo qui va masquer le goût du poisson.

 poisson et son manteau de chorizo parmesan (7) modifié-1

Quoi ?

-un beau filet de julienne pour moi (mais un autre poisson à chair ferme doit faire l’affaire)

- entre 100 et 200g de chorizo

-+/- 50g du parmesan

Comment ?

Poser le filet de poisson dans un plat allant au four.

Mettre dans un mixer le chorizo et le parmesan coupé en morceaux et mixer le tout pour obtenir comme une pâte.

Dans certaine recette j’ai vu un peu d’ajout de pain pour faire plus une chapelure.

Je ne l’ai pas fait, mais c’est une bonne idée à mon avis, la prochaine fois je tente avec le pain.

poisson et son manteau de chorizo parmesan (1) modifié-1Une fois la pâte obtenue, en tartiner le filet de poisson en mettant quand même une bonne couche entre 0,5 et 1cm d’épaisseur.

Enfourner à 200° pour environ 15 minutes, mais cela va dépendre de la taille de votre filet et aussi du poisson.

Il ne faut pas hésiter à mettre un peu moins de temps je pense puis à vérifier assez souvent la cuisson.

C’est délicat le poisson, il faut le surveiller de près. Avec une fourchette, détacher une lamelle vers le centre du filet pour vérifier la cuisson, le cœur doit être cuit mais encore légèrement translucide.

Le chorizo et le parmesan sont salés, donc n’en ajoutez pas, c’est déjà bien assez ainsi.

Le chorizo est assez relevé, donc je n’ai pas non plus ajouté de poivre ou de piment mais c’est au goût.

J'ai servi ce plat avec mon fameux mélange carottes/fenouil qui va à ravir avec, j'ai simplement remplacé les lardons par des bouts de chorizo pour rester dans le thème.

En tout cas c’est une très très bonne recette, nous avons beaucoup aimé et je pense que mes invités aussi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 05:00

 

bavarois fraise chocolat (11) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 Oyé oyé braves gens, on bat le rappel, dimanche, 7h, c’est aujourd’hui que la ronde a lieu, allez, on attrape la main de son voisin et on tourne tourne tourne …

  

Comme tous les mois, c’est le jeu interblog.

Ah ! Ben non justement ! Pas comme tous les mois !!

Parce que cette fois ci Melle Banane nous a fait un très joli site exprès que pour nous !!

Et avec Sorcilili maintenant, elles savent où nous trouver en un coup de cuillère à pot pour nous rappeler à l’ordre !

Hé hé hé, sont malignes ces organisatrices de choc, non ?!!

Cette fois si, suite à un petit dysfonctionnement, le tirage au sort a cafouillé et du coup la ronde a lieu par ordre alphabétique.

Moi j’aime bien aussi l’ordre alphabétique parce que du coup j’ai découvert le très joli blog de Narjisse de « Les délices de Narjisse » et c’est Nani (ben oui, en fait on a aussi pu voir à quel point les Nani aiment cuisiner, nous sommes 3 pour la ronde, hum hum hum…) du blog « nani’s kitchen » qui vient piocher chez moi.

 

En arrivant chez Narjisse j’ai immédiatement craqué sur sa recette de bavarois à la fraise dans son joli cœur en chocolat blanc.

J’avais des invités le samedi suivant, mon dessert était tout trouvé !

 

bavarois fraise chocolat (3) modifié-1 

 

Quoi ?

 

-100g chocolat blanc (Valhrona pour moi)

- 280g de coulis de fraise sucré fait maison et congelé l’été dernier (ou 200g de fraises +75g de sucre)

- 2 feuilles de gélatine (1 dans recette originale mais mon coulis était un peu liquide)

- 15cl de crème liquide entière

 

Comment ? 

 

Faire fondre le chocolat et en garnir à l’aide d’un pinceau les moules en forme de cœur.

Laisser prendre et recommencer, pour avoir une jolie épaisseur, une ou deux fois.

Réserver.

 bavarois fraise chocolat (9) modifié-1

Mettre le coulis de fraises dans une casserole et faire tiédir.

Réhydrater la gélatine quelques minutes dans un bol d'eau froide puis l'ajouter aux fraises et mélanger.

Monter la crème en chantilly et la mélanger aux fraises.

Verser dans les moules enduit de chocolat figé, et mettre au frais pour faire prendre la mousse. 

Faire fondre à nouveau le chocolat qui reste, le laisser refroidir pour ne pas faire fondre la mousse (mais pas trop, il ne doit pas prendre non plus !) et verser doucement sur la mousse pour fermer la coque en chocolat du cœur.

Laisser prendre, garder au frais jusqu’au moment de servir.

Démouler alors et décorer, moi j’ai simplement fait un trait de poudre dorée alimentaire avec mon doigt, mais ce dessert faisait parti d’un trio dans l’assiette avec unebouchée au Nutella et un carré au citron.

Un dessert qui a eu son heure de gloire !!

 

desserts 9385 modifié-1 

 

Allez, passons maintenant chez Nani voir ce qu’elle nous a concocté …

Bon dimanche !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 06:00

douceurs acidulées (1) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Cette recette je l’avais mise de côté dans mon dossier « à tester absolument » depuis très longtemps ! Vous dire, je l’avais vu sur le blog de « Torchons et Serviettes », et la recette date de 2007 !!

Depuis donc tout ce temps, cette recette attendait là que je me décide à la tester et je vous assure que chaque fois que je la voyais elle me faisait baver, mais je n’étais encore jamais passé à l’acte !

C’est chose faite !

Un soir que j’avais des invités prestigieux, j’ai décidé de faire une assiette avec plusieurs desserts et comme je voulais une douceur au citron, immédiatement j’ai su que c’était le moment ou jamais.

Et croyez moi, moi qui adore le citron, je n’ai pas été déçue.

Ceci dit personne n’a été déçu, tout le monde a adoré et même le lendemain je me suis battue avec Monsieur Pralin ET les Pralinettes pour pouvoir finir mon carré au citron en leur refilant le chocolat, mais ça n’a pas marché !!! Malgré leur dessert au chocolat, les filles ont absolument voulu quand même aussi du citron !!!

Mais que vais-je faire avec des gourmandes pareilles moi, me cacher pour manger ?

C’est très très facile à faire et voyez comme la couche biscuitée et la couche fondante se mélangent à merveille au centre.

Servies en petits carrés pour des mignardises avec le café, ces douceurs sont  parfaites !

douceurs acidulées (6) modifié-1

Quoi ?

Pour la couche biscuitée :

-110g de farine

-110g de beurre

-50g de sucre glace

Pour la couche citron :

-150g de sucre

-1Cs de farine

-2 œufs

-jus+zeste d’un citron jaune

douceurs acidulées (8) modifié-1

Comment ?

Préchauffer le four à 180°

Mélanger soit à la main, soit avec le couteau du robot mélanger la farine, le beurre coupé en morceau et le sucre pour obtenir une pâte.

L’étaler à la main en tassant du bout des doigts dans un plat carré sur une feuille de papier sulfurisé.

Si c’est un peu difficile à faire et que ça colle un peu trop, mettre la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et étaler avec un rouleau à la taille du plat.

Cuire 15 minutes, mais surveillez la coloration, le biscuit doit rester assez pâle.

Pendant ce temps mélanger tous les ingrédients de la crème au citron dans un bol.

Quand la pâte est cuite, verser dessus la préparation au citron et remettre de suite au four en baissant à 160° pour 30 minutes cette fois.

Laisser refroidir complètement, saupoudrer de sucre glace et couper en petites bouchées …enfin si vous faîtes des grosses bouchées, croyez bien que personne ne vous en voudra….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives