Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 05:55

tartare deux saumons (8) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

J’adore le poisson cru ! Vraiment ! Je pense que je pourrais manger des sushis, makis ou autres au moins une fois par jour.

Mais le tartare, je ne sais pas pourquoi, ne fait pas du tout parti de mes habitudes alimentaires.

Mais à chaque fois que j’en ai mangé, soit assez rarement dans le fond, j’ai vraiment adoré ça.

J’ai donc décidé de me lancer et de tenter l’aventure avec le poisson cru maison.

J’ai trouvé chez Papilles et Pupilles, un tartare deux saumons qui m’a bien plu car il mariait le saumon cru et le saumon fumé.

Comme cette recette était prévue pour des invités, n’étant pas absolument certaine que le poisson cru avait leur faveur, j’ai un peu joué la sécurité avec cette recette qui me semblait pouvoir quand même séduire en cas d’à priori sur le tartare.

C’est excellent, et très franchement c’est en effet une très bonne recette pour se lancer quand on n’est pas trop sûr de soi.

Désormais, le tartare de poisson sera au menu chez la famille Praline, tout le monde a adoré, même que mademoiselle praline-Amande a préféré le poisson cru au poisson fumé !

J’ai suivi la recette d’Anne, en adaptant simplement avec ce que j’avais sous la main.

Je vous conseille de préciser à votre poissonnier que le poisson est pour manger cru, afin d’être sûr d’avoir un produit le plus frais possible.

  tartare deux saumons (5) modifié-1

Quoi ?

-400g de saumon

-100g de saumon fumé

-1Cs de baies rose

-1 citron jaune

-1 citron vert

-2 Cs d’huile d’olive

-sel, poivre blanc

tartare deux saumons (10) modifié-1

Comment ?

Couper en cubes les deux saumons et les mettre dans un saladier.

Attention de préparer votre saumon un peu à l’avance pour qu’il soit bien frais au moment de la dégustation, mais pas trop afin que le citron ne cuise pas trop le saumon. Je dirais que 2h c’est bien.

Mélanger ensemble le reste des ingrédients soit les jus des citrons et le zeste de la moitié de chaque citron, l’huile d’olive, le sel, le poivre et les baies roses.

Verser sur le poisson, mélanger bien et mettre au frais après avoir filmé le saladier.

Une entrée à refaire très souvent ici, ça c’est sûr !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 06:00

  brioche à la cannelle (59) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

  

Ça fait très longtemps que j’ai envie de tester ces brioches au bon goût de sucre à la cannelle.

En voyant la recette de Niko du blog  « Truc de Food », l’envie est revenue encore plus vivace.

En cherchant un peu j’ai trouvé bien sûr plusieurs recettes et versions, mais deux catégories, la recette de Niko, les Kanelbullars,  qui est suédoise et la recette un peu plus connue qu’est le Cinnamon, américain pour sa part.

En ce moment je suis dans ma période New-York, après le cheese-cake, les bagels (recette à venir), le Cinnamon me semblait plus correspondre à mon envie du moment.

J’ai donc plutôt suivi la recette d’Hervé que vous pouvez voir en vidéo ici.

 

Au final j’ai quand même un peu diminué la cannelle car j’avais peur que ce soit un peu trop fort pour les enfants, et croyez moi cette brioche a eu un grand succès ici de 1 an à plus de 40 ans !! Tout le monde a adoré.

brioche à la cannelle (58) modifié-1

Quoi ?

La pâte à brioche

-600g de farine

-2 œufs

-230ml de lait tiède

-75g de beurre fondu

-1,5 cc de levure de boulanger déshydratée

Le sucre à la cannelle :

-220g de cassonade

-75g de beurre mou

-2cc de cannelle

Le glaçage :

-du sucre glace

-un peu d’eau

brioche à la cannelle (63) modifié-1

Comment ?

Mettre dans la machine à pain tous les ingrédients de la brioche et lancer le programme pâte seule.

Pour ma part, j’ai fait comme je fais toujours, à la fin du premier pétrissage, j’ai à nouveau relancé le programme depuis le début afin d’avoir un pétrissage très long, puis j’ai laissé le programme de dérouler jusqu’au bout du temps de levée.

A la fin de la levée, j’ai versé la pâte dans un saladier et laisser couvert d’un film au frigo pour la nuit.

Vous n’êtes pas obligée de mettre au frais pour la nuit et vous pouvez comme dans la recette initiale passer après la levée à l’étape suivante, pour des raisons d’organisation je préfère opérer sur deux jours, d’autant que une poussée lente au froid a quand même tendance à très bien convenir à la brioche.

Le lendemain donc, sortir la pâte du frigo et la verser sur le plan de travail légèrement fariné.

A l’aide du rouleau à pâtisserie étaler la pâte en un grand rectangle.

Etaler le beurre mou sur la totalité de la surface, à la main c’est encore le plus pratique je dois dire !

Dans un bol mélanger le sucre cassonade et la cannelle et parsemer sur l’ensemble du beurre, sur la totalité de la pâte donc.

Rouler la pâte en un long boudin.

Couper alors des tronçons de 4cm d’épaisseur et les disposer dans un plat rectangulaire (plus grand que le mien, ce serait mieux !lol) au fond duquel aura été mis du papier sulfurisé (ce que je n’ai pas fait et croyez moi, c’est mieux de le faire car le beurre et le sucre vont caraméliser au fond et si vous attendez trop pour démouler …ça colle, la bonne blague !!)

Couvrir et laisser lever (dans le four éteint, c’est pas mal !) 1 à 2h selon la t°.

Préchauffer le four à 200° (euh…là il faut la sortir la brioche en train de lever hein !!) et quand il est chaud, enfourner pour une vingtaine de minutes, voir un peu plus si comme moi votre plat est un peu petit et que tous les tronçons se sont collés entre eux.

Sortir du four et préparer le glaçage.

En ce qui me concerne j’ai vraiment fait au plus simple pour le glaçage, d’une part car je trouve que la brioche est déjà assez riche, d’autre part parce que un glaçage juste au sucre se conservera mieux.

J’en ai fait un car c’est quand même plus joli et que les enfants adorent quand il y a du sucre dessus à lécher, mais on peut aussi très bien s’en passer !

Donc, mettre du sucre glace dans un bol et ajouter de l’eau goutte par goutte en mélangeant pour avoir une consistance un peu pâteuse et facile à étaler sur le dessus de la brioche encore chaude.

C’est tout, rien de plus en ce qui me concerne, mais bien sûr vous pouvez toujours suivre la recette d’Hervé et faire un glaçage à base de fromage, à vous de voir.

Cette recette a été un vrai gros succès, du coup la prochaine fois je tenterais celle de Niko, car je sais que je n’ai pas de réfractaire à la cannelle ici et que je peux m’en donner à cœur joie !

Et je vous préviens tout de suite, en ce moment j’ai de très grosses envies de boulange, donc il va y avoir quelques billets spécial boulange ici à venir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 06:09

 

piquillos farcis (6) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Cette recette je l’ai vu sur un blog que j’aime vraiment beaucoup, je me souviens c’était un samedi matin vers 11h30 et c’était chez Delphine.

Et elle m’a tellement plu tout de suite que j’ai décidé de la mettre en pratique pour le jour même à midi !

Elle était parfaite, simple, rapide et avec des ingrédients que j’aime beaucoup et qui sont toujours dans mon placard ou dans mon frigo !

Enfin, ça c’est ce que je croyais, car justement pas de bol, ce jour là je n’avais pas de ricotta !!

Moi qui en est toujours et qui vous dit souvent qu’il en faut toujours dans son frigo, ben zut, j’avais tout mangé et plus de stock !

Mais j’avais vraiment très envie de ces « piquillios » et pas du tout envie de renoncer !

J’ai donc un peu adapté la recette en remplaçant ce qui manquait et ajouté un peu de maïs pour finir une boite qui était ouverte.

Mais je vous invite vivement à rendre visite à celle de Delphine car cette recette m’a vraiment séduite d’emblée et même avec mes « adaptations », c’est vraiment une super recette que tout le monde a mangé avec plaisir ce midi là …même si en cherchant bien on en trouvera une ou deux qui ont trié qui le maïs, qui les herbes…mais bon ….

piquillos farcis (1) modifié-1

Quoi ?

-une boite de conserve de poivrons rouges (piquillos)

-200g de yaourt grec

-2 petites boites de thon au naturel

-1 Cs d’huile d’olive

-1 jus de citron + zeste

-1cc de persil ciselé

-quelques olives noires dénoyautée

-1cs de maïs en boite

-sel, piment d’Espelette

piquillos farcis (4) modifié-1 

Comment ?

Commencer par rincer et essuyer les poivrons en conserve et les réserver.

Dans un grand bol mélanger le reste des ingrédients en émiettant le thon égoutté, et en coupant en 3 ou  4 les olives noires.

Assaisonner avec un peu de sel et du miment d’Espelette.

Farcir les poivrons avec ce mélange et garder au frais jusqu’au moment de servir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 05:58

st jacques au chorizo (6) modifié-1 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Alors là voilà la recette la plus simple du monde et pour un résultat plus que bluffant !!!

C’est vraiment excellent ! Le plus difficile étant de gérer la cuisson des st jacques.

J’ai servi ce plat en entrée et j’ai prévu 4 st jacques par personne.

Vraiment à tester absolument !!

En ce qui me concerne j’ai plutôt choisi du chorizo à cuire, cette fois ci c’était du chorizo portugais car il y avait une opération sur les produits du Portugal dans mon super marché cette semaine là.

Quoi

-3 à 4 st jacques par personne

-1 rondelle de chorizo par st jacques

 st jacques au chorizo (4) modifié-1

Comment ?

Dans une poêle sèche, faire revenir les rondelles de chorizo 1 à 2 minutes par face à feu moyen.

Les réserver dans une assiette couverte de papier alu pour les garder au chaud.

Dans la même poêle en gardant le jus du chorizo dégagé lors de sa cuisson, ajouter si besoin une pointe de beurre, et faire cuire les st Jacques 1 minute par face environ .Saler légèrement  avec de la fleur de sel ou comme moi avec du sel noir de Tahiti.

Piquer ensemble une st jacques et une rondelle de chorizo, servir aussitôt.

st jacques au chorizo (7) modifié-1

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 07:00

 

En effet cette semaine j’ai été très gâtée !!

Mon gentil facteur est venu plusieurs fois sonner chez moi et croyez bien que je l’aime bien mon facteur, il est vraiment super gentil et que c’est d’autant plus un plaisir de lui faire la causette le matin !

J’ai donc cette semaine reçu un premier cadeau, le livre gagné au concours sur les crêpes chez Soso.

516GCV4VPML SL500 AA300

Un très grand merci donc à Soso pour ce cadeau qui va plus que ravir mes Pralinettes grandes fans de crêpes !!

Mais comme il y a comme un vent de folie qui souffle par ici en ce moment, mon petit facteur est revenu quelques jours plus tard avec une autre surprise !!

Et là encore mes Pralinettes sont aux anges !! Après les crêpes de leurs rêves, une fée, une vraie fée leur a envoyé à chacune un magnifique cœur rose à pois …un cœur chasseur de cauchemars !!

chasseur de cauchemars (9) modifié-1

Une fée qui mange des cookies et qui fait de très belles choses pleines de poésies !

Merci mille fois à la jolie fée Zaz, et si vous avez envie vous aussi de chasser les cauchemars, vous pouvez toujours allez faire un tour sur le blog de Zaz et voir les jolies choses (et aussi et !) qu’elle peut faire, et même que pour quelques deniers, vous pouvez avoir un peu de poussières d’étoiles …

chasseur de cauchemars (1) modifié-1

Mes Pralinettes  vont pouvoir rêver de fée qui mange des cookies en faisant des crêpes et en pulvérisant Gargamelle …ben oui, la petite Praline-Amande elle a peur de Gargamelle et du coup elle regarde toujours les schtroumpfs dans les bras de sa sœur …

dimanche 9269 (2)

Bon dimanche à tous et bonne semaine à venir !

Repost 0
Published by nanie - dans bla bla bla
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 06:00

brownie 3 chocolats (12) modifié-1 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Oui je sais, encore une recette de Nigella, mais après le cœur de bœuf de hier il me faut bien rattraper quelques lecteurs avant de les perdre définitivement !!

Non, parce que bon, quand même, un blog sans lecteurs, c’est quand même moins riche comme échange ! Et même si personne ne tente de m’acheter à coup de robot offert ou de colis de croquettes pour chat, j’aime bien quand même me dire que j’ai quelques lecteurs éparpillés aux quatre coins du monde (oui, ben on cesse de glousser, je ne m’emporte pas, je vous signale que j’ai MA lectrice à moi de Nouvelle Calédonie et même que ce n’est pas ma copine ou ma famille, non !! Mauvaises langues ! Hélène, je vous embrasse ! Et toc aux autres !!).

Bon, je sens que je m’égare un peu là et que j’ai moi-même perdu le fil …

Donc, aujourd’hui, du chocolat !

Ah ! Oui ! J’y suis !! Une recette de chocolat ET de Nigella pour rattraper les lecteurs qui se barrent suite au truc de hier (chut ! je ne dit pas le mot pour pas qu’ils repartent !)

Je ne suis pas super fan des brownie en règle générale.

Mais là, je dois admettre que si vous aimez le chocolat, vous allez être gâté !

C’est bien simple ma Pralinette de 5 ans elle a dit ce jour là « le gâteau de maman il est trop miam miam ! »

Et ça venait du cœur ! Sans jeu de mot avec ce qui précède …ou si !!

brownie 3 chocolats (1) modifié-1

Quoi ?

-175g de chocolat noir 70%

-190g de beurre mou

-2 œufs

-1cc de vanille

-1/2cc de sel

-175g de sucre

-115g de farine

-50g de pépites de chocolat blanc

-50g de pépites de chocolat au lait

brownie 3 chocolats (13) modifié-1

Comment ?

Faire fondre doucement le chocolat noir.

Pendant ce temps mettre le beurre mou dans la cuve du robot muni du couteau et mixer le beurre pour le rendre bien pommade.

Ajouter le chocolat fondu mais pas trop chaud pour ne pas faire fondre le beurre et mettre le robot en marche pour bien mélanger le beurre et le chocolat.

Ajouter les œufs en mélangeant bien au couteau entre chaque. Ajouter la vanille liquide, le sel et le sucre.

Mélanger avant d’ajouter alors la farine et de mixer.

Oter la cuve du robot et ajouter les pépites de chocolat et mélanger à la spatule.

Chemiser un moule de papier cuisson et verser la pâte dans le moule.

J’ai divisé les proportions initiales qui étaient pantagruéliques pour obtenir un petit gâteau, ne prenez donc pas un trop grand plat. Le mien fait environ 15*20cm.

Enfourner à 180° pour 20/25 minutes selon la cuisson souhaitée.

20 minutes pour moi, j’aime que le gâteau soit mi cuit au centre.

Trop miam miam elle a dit …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 06:00

coeur de boeuf sauce au vin (1) modifié-1 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Oui oui, je sais que donner une recette d’abat sur mon blog ne va pas attirer le chaland et que c’est un peu suicidaire niveau côte de popularité !

Mais si j’étais une blogueuse influente et dans le vent, je le saurais, non ?

Tant pis, sans doute qu’aujourd’hui je ne vais pas battre mon propre record de fréquentation sur ce blog, mais peut être que ma priorité n’est pas là après tout !

Alors, le cœur de bœuf, je me souviens que j’en mangeais enfant, mais même si j’aimais plutôt ça, je dois bien avouer que je n’en avais encore jamais cuisiné moi-même.

C’est bien simple, je ne savais même pas si Monsieur Pralin aimé ça ou pas !

Bon, en même temps si j’avais dû ne cuisiner que ce que Monsieur Pralin disait aimé …nous nous serions privé de bon nombre de mets, à commencer par une liste de légumes longues comme mon bras …

J’ai donc eu envie de tenter de cuisiner à mon tour le cœur de bœuf, d’abord parce que je me souviens que j’aimais ça et en plus franchement 5 euros le kilo …qui dit mieux question budget !

J’ai un peu cuisiné au pif, j’ai eu envie de le faire en sauce pour que ça passe facilement pour une première, et c’est très bien passé en effet ! Monsieur Pralin a beaucoup aimé, même si en fait il n’avait pas d’aversion particulière sur le sujet à la base, OUF !

Je ne saurais dire pour les Pralinettes, ce soir là, elles n’ont pas dîné avec nous et n’ont donc pas pu goûter, mais je pense qu'elles auraient mangé sans soucis.

coeur de boeuf sauce au vin (3) modifié-1

Pour 3 personnes :

Quoi ?

-300g de tranche de cœur de bœuf

-1 oignon

-1 boite de champignon

-1 verre de vin rouge

-1 verre d’eau

-1 Cs d’huile

-1Cs de farine

-sel, poivre

Comment ?

Faire chauffer l’huile dans une sauteuse et y faire revenir l’oignon quelques minutes.

Pendant ce temps couper les tranches de cœur en cubes.

Ajouter les cubes aux oignons et les faire dorer de tous côtés.

Saupoudrer de farine, bien mélanger et cuire une minute avant d’ajouter le verre de vin et le verre d’eau. Saler et poivrer.

Ajouter les champignons et laisser mijoter 20-30 minutes à feu doux.

Servir avec du riz.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans viandes
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 06:00

cheese cake (8) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

J’adore le cheese cake !!

Non, mais vraiment !! D’amour, même que je l’aime !

Et même que je l’aime tellement comme ça que je n’arrive jamais à en faire d’autres versions !

Ne me parlez pas de cheese cake au chocolat ou à je ne sais quoi d’autre car autant à chaque fois ça me plaît sur le papier (enfin pas au chocolat !! non, là vraiment ça, ça ne me tente pas du tout ! C’est comme les yaourts maison au chocolat, ce n’est juste pas un mariage possible !) Autant quand il s’agit de passer en cuisine, je ne peux pas !! C’est pas que je ne veux pas, mais j’aime tant la version au citron, que j’avoue j’ai peur d’être déçue, mais surtout je n’en fais pas assez souvent pour y renoncer rien qu’une fois !

Disons que pour faire un cheese cake il vaut mieux avoir des invités pour en faire un gros, parce que des mini cheese cake…c’est quand même moins bon !

Donc quand nos amis de Montpellier sont venus passer un week end à la maison, bingo, une magnifique occasion de faire un cheese cake et de partager avec vous ma recette fétiche, celle qui satisfait mes exigences même sans Philadelphia. J’utilise du mascarpone et de la ricotta.

Parfois je fais moitié moitié, parfois un peu plus de ricotta, parfois un peu plus de mascarpone et quoi qu’il en soit le mélange des deux me plaît toujours.

Ici pour des raisons de placards, il y a plus de mascarpone car le second pot de ricotta était …déjà mangé !!

Je vous préviens tout de suite, mon moule à charnière est grand, raison pour laquelle je ne peux pas faire ce dessert que pour les Pralines (bien que je viens d’en acheter un plus petit du coup sur une vente privée …), et raison aussi pour laquelle les proportions de ce gâteau sont importante.

Si votre moule fait 24/26cm de diamètre, gardez ces quantités, sinon à vous la règle de 3…, pour info le mien fait 26cm.

cheese cake (5) modifié-1

Quoi ?

-200g de spéculoos

-70g de beurre mou

-750g de mascarpone

-250g de ricotta

-110g de sucre

-4 œufs

-4 citrons jaunes

cheese cake (4) modifié-1

Comment ?

Commencer par faire le biscuit.

Mettre dans la cuve du robot muni du couteau les spéculoos et les réduire en poudre.

Ajouter le beurre mou et mettre le couteau en marche pour bien amalgamer le tout.

Je sais que d’ordinaire on utilise du beurre fondu, mais moi je préfère le beurre mou.

Couper un cercle de papier sulfurisé de la taille du fond de votre moule à charnière et le poser dans le fond du moule.

Verser le biscuit dans le fond du moule et soit à l’aide du fond d’un verre soit avec votre main habillée d’un magnifique gant fin (j’ai testé c’est plus facile parce que moi sinon ça colle un cul du verre et moi je râle comme un putois après ce truc qui m’énerve !!)bien tasser le biscuit pour recouvrir tout le fond du moule.

Si vous êtes doué vous pouvez toujours tenter de remonter sur les bords du moule …je n’y suis jamais arrivée …

Mettre le tout au frais (ou comme moi au congélateur !)

Allumer le four à 150°.

Mélanger ensemble au fouet les fromages, juste pour les détendre un peu, ne pas trop mélanger, juste 2/3 tours de fouets.

Ajouter le sucre, mélanger rapidement.

Ajouter les œufs un par un en  mélangeant entre chaque ajout  mais juste assez pour incorporer l’œuf, pas plus.

Ajouter enfin le jus et le zeste de 4 citrons (3 si vous êtes moins fan de citron que moi, le mieux c’est de goûter avant de mettre le dernier par exemple)

Verser la préparation dans le moule sur le biscuit bien froid et mettre au four.

Je laisse toujours un plat ou la lèchefrite en dessous pour récupérer les quelques fuites de beurre.

Cuire environ 45/50 minutes selon votre four.

Le centre doit rester tremblotant et ne pas sembler cuit.

Eteindre le four et laisser le cheese cake dedans plusieurs heures.

Sortir alors le gâteau, le démouler sur le plat de service et le placer au réfrigérateur pour au moins 24h.

Je l’ai servi avec un coulis de fraises réalisé l’été dernier avec les fraises ramassées à la cueillette et congelé.

Ce cheese cake nous a bien fait 2 desserts et bien que ne mourant pas vraiment de faim, mes invités n’ont pas pu s’empêcher d’en reprendre une seconde fois …OUF !! Ils ont aimé et moi je ne vais pas devoir sacrifier mes hanches pour tout manger !

Merci Karine, Merci Gilles !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 06:00

 

granola (14) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Bien sûr, vous connaissez les biscuits granola, ces douceurs de mon enfance que j’affectionne tout particulièrement.

Ce bon goût de biscuit aux céréales et la fine couche de chocolat…je les adore !

Je cherche depuis assez longtemps à les faire maison et j’ai testé plusieurs recette sans jamais vraiment trouver la bonne.

Et puis j’ai vu cette recette ci sur le livre des goûter de Benoît Molin. Bien sûr je n’ai pu que la tester.

Alors je ne dirais pas que c’est THE recette des granolas, mais c’est sans doute à aujourd’hui celle qui s’en approche le plus, même si je trouve que la farine de châtaigne est trop présente et que la prochaine fois je diviserais par deux et remplacerais par de la farine de blé.

Quoi qu’il en soit chez moi les filles et leur papa ont adoré pour le petit déjeuner et le goûter et ma Pralinette gourmande aurait bien remplacé ses légumes par mes faux granolas !

Et il semblerait que la petite Fleur de printemps de Zaz, à qui j’en ai fait parvenir un échantillon, n’a même pas laissé ses parents s’en approcher …

granola (2) modifié-1

Quoi ?

-100g de farine de sarrasin

-100g de farine de châtaigne (ou 50g +50g de farine de blé)

-100g de beurre

-60g de sucre roux

-1 sachet de sucre vanillé

-1 œuf

-1cc de bicarbonate de soude (ou levure chimique)

-+/- 50g de chocolat au lait

granola (6) modifié-2

Comment ?

Tamiser les farines et le bicarbonate dans la cuve du robot muni du couteau en acier, ajouter alors le sucre puis l’œuf et mixer quelques secondes.

Ajouter alors le beurre coupé en dès et mixer pour obtenir une boule de pâte.

Sortir du robot et former un boudin régulier et l’emballer dans du film étirable.

Le mettre au frigo pour au moins une heure (plus c’est mieux afin que la pâte soit assez dure pour la couper assez finement).

Préchauffer le four à 180°.

Sortir le rouleau et à l’aide d’un couteau très tranchant (mon couteau en céramique est idéal !) couper des rondelles assez fines. En effet j’ai trouvé que les biscuits les plus fins étaient meilleurs que les trop épais, je dirais donc faire des tranches de 5 mm grand maximum.

Placer les biscuits au fur et à mesure sur une plaque recouverte d’une feuille de papier cuisson et les cuire 10/12 minutes.

A la sortie du four les laisser refroidir sur une grille.

Faire fondre doucement le chocolat au lait et tremper un par un une face des biscuits dans le chocolat et remettre sur la grille pour laisser durcir le chocolat.

granola (10) modifié-1 

Je conseille de tremper plutôt le côté du biscuit qui était face contre la plaque à pâtisserie car c’est la face la plus dorée et donc la moins jolie, mais cela est juste une question d’esthétique.

Ces biscuits se conservent très très bien dans une boite en fer, plus d’une semaine sans soucis.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans biscuits
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 06:00

chinois pralin et chocolat (1) modifié-1

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Voici une recette que j’ai déjà réalisée mainte fois, disons que c’est presque un classique chez les Pralines.

C’est simplement la recette du chinois d’Anne de Papilles et Pupilles, que j’ai un peu adapté en fonction de mon emploi du temps pour les temps de pause.

Le mien était très bien garni, très gourmand et du coup aurait très bien supporté un peu plus de cuisson, mais malgré ça mes invités n’ont pas fait les difficiles, alors soit ils sont bien mieux éduqués que Monsieur Pralin (hum hum hum), soit ils ont vraiment aimé, mais en même temps aucune bonne éducation n’oblige à en reprendre 3 fois, si ? 

  chinois pralin et chocolat (6) modifié-1chinois pralin et chocolat (2) modifié-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quoi ?

La brioche :

-305g de lait

-40g de beurre

-60g de sucre

-1cc de sel

-30g de purée de pomme de terre en sachet

-470g de farine T55

-1,5 cc de levure de boulanger sèche

-1 belle fève tonka

La garniture :

- de la pâte de praliné

-des pépites de chocolat

chinois pralin et chocolat (7) modifié-1

chinois pralin et chocolat (13) modifié-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment ?

Mettre tous l’ingrédient de la brioche dans la MAP, sauf le beurre et lancer le programme pâte seule.

A la fin du pétrissage, remettre le programme pâte seule depuis le début et alors ajouter le beurre mou en petits morceaux.

Laisser le programme cette fois aller jusqu'au bout du temps de levée.

A ce stade j’ai dégazé ma pâte, l’ai mise dans un saladier couvert de film alimentaire et gardé au frais pour la nuit.

Le lendemain, verser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné.

Etaler la pâte au rouleau en rectangle de 30*40cm (environ, hein ! pas la peine de mesurer non plus !) et plier comme une pâte feuilletée en trois. Faire faire un quart de tour à la pâte.

Etaler à nouveau et faire un second pliage en 3 dans l’autre sens.

Faire faire un quart de tour et étaler à nouveau en un grand rectangle.

chinois pralin et chocolat (34) modifié-1 

Cette fois tartiner ce rectangle de pâte de praliné (généreusement ou très généreusement comme moi…) et parsemer de pépites de chocolat.

Rouler le côté le plus long du rectangle sur lui-même pour enfermer la garniture au centre.

Couper alors en 8 belles tranches épaisses et régulières et les déposer dans un plat rond en les espaçant un peu pour les laisser pousser.

Couvrir d’un torchon et laisser lever dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air (le four éteint pour ma part) environ 1h.

Sortir la brioche du four et le mettre à préchauffer à 180°.

Quand il est chaud, enfourner le chinois pour 30/40 minutes (je l’ai laissé un peu moins de 30 minutes et ce n’était pas assez).

Laisser refroidir avant de démouler.

chinois pralin et chocolat (16) modifié-1

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives