Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 17:52

  dimanche 7757 modifié-1

La famille Praline vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2011 !

Qu’elle soit pleine de joies et de toutes sortes de gourmandises !

Et merci à tous d'être, ou pas, fidèles à nos douceurs

Repost 0
Published by nanie - dans bla bla bla
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 06:29

crêpes beurre de clémentine (34) modifié-1

Un soir en allant chercher Praline Noisette à l’école.

Praline Amande : -« Maman, mamie elle fait toujours des crêpes ! Elles sont les meilleures du monde les crêpes de mamie »

Maman Praline : -« Ah ! Oui ! C’est vrai ma chérie, moi aussi je trouve que mamie elle fait les meilleures crêpes »

Praline Amande : -« Maman, tu pourrais nous faire des crêpes ce soir ? »

Ah ben nous y voilà ….

Maman Praline, sournoisement : -« tu es sûre que tu pourras te contenter des miennes ? »

Praline Amande, qui  à moins de 3 ans est hermétique à l’ironie de sa mère : -« ouaiiiiissss !!! On va manger des crêpes !!! » …mais qui comprend un oui même à demi mot quand il s’agit de choses importantes !!!

Ce soir là donc, je leur ai fait des crêpes.

Mais pour nous, les parents, j’ai eu envie de transformer ces crêpes en un vrai dessert, d’autant que cette idée de recette me trottait déjà depuis un moment, depuis l’achat des premières clémentines.

Pour vous dire toute la vérité, elles ont eu un tel succès que Monsieur Pralin a mangé les deux siennes …puis m’a demandé d’en refaire car c’était troooooop bon et qu’ainsi il a mangé toute la pâte que j’avais gardé pour le petit déjeuner des filles le lendemain ....et pour faire les photos pour le blog !!!!

Depuis elles sont souvent revenues au menu des goûters des vacances de Noël et enfants et parents ont un gros gros faible pour cette version qui a même réussie à faire oublier le chocolat aux Pralinettes !!

Et j'ai même entendu une Praline Noisette demander à son père : -"Mais ! Comment elle fait maman pour faire les meilleures crêpes du monde ?"

Mamie n'a qu'à bien se tenir, la concurrence arrive, non mais !!

 crêpes beurre de clémentine (38) modifié-1

Quoi ?

Pour les crêpes :

-3 œufs

-250g de farine

-480ml de lait

-jus de 2 clémentines (ou une orange)

-zeste de 2 clémentines

-graines d’une gousse de vanille

-1 bouchon de cointreau

-50g de beurre fondu

Pour la sauce :

-jus de 2 ou 3 clémentines +leur zeste

-1 belle Cs de Golden Syrup (ou miel)

- 50g de beurre

-quelques clémentines pour servir

crêpes beurre de clémentine (29) modifié-1

Comment ?

Préparer la pâte à crêpe : mettre tous les ingrédients dans le blender et le mettre en route !

Voilà, c’est fait, vous avez une magnifique pâte à crêpe !!

Vérifier la consistance, au besoin ajouter un peu de lait ou d’eau si c’est trop épais.

A ce stade il est recommandé de faire reposer la pâte environ 1h.

Préparer la sauce.

Mettre le jus des clémentines, le golden syrup (ou miel) et le zeste dans une casserole et porter à ébullition.

Laisser bouillir environ 2 minutes puis couper le feu.

Mettre le jus obtenu dans un récipient étroit et à bord haut.

Laisser tiédir (attendre de pouvoir mettre le doigt dedans et que ce soit juste tiède).

Ajouter alors le beurre couper en morceaux et passer au mixeur plongeur (la girafe) pour avoir une sauce bien lisse en onctueuse.

Réserver au frais.

Sortir la crêpière et faire les crêpes.

En servir deux par personne, disposer dessus quelques quartiers de clémentine et verser un peu de sauce.

Saupoudrez de sucre glace juste au dernier moment parce que c’est joli et écoutez les « muhmmmm » qui sortent des bouches, regardez les yeux qui brillent et attaquez vos crêpes avant qu’elles ne disparaissent engloutie par un lutin enhardie par la gourmandise !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 06:17

  panettone (16) modifié-1

Le Panettone est une brioche traditionnelle de Noël des régions de la Lombardie, du Milanais et du Piémont me dit Wikipédia.

C’est donc le bon moment pour se lancer !

J’en ai déjà fait un, une fois il y a 4 ans environ, et je crois bien que c’était la meilleure brioche que j’ai faite.

Seulement il y a 4 ans je débutais tout juste moi en boulange, et ça m’avait semblé un peu long comme recette.

Aujourd’hui avec un peu plus d’expérience, je sais que

 1/ ça n’est pas si long, elle est faite dans la journée cette brioche

2/ j’ai surtout appris à patienter le temps qu’il faut en boulange.

J’ai donc décidé de recommencer et de faire un panettone pour nos petits déjeuners de cette semaine.

Je n’ai pas de moule à panettone et j’ai donc fait avec les moyens du bord.

J’ai fait le choix de faire un gros plutôt que 3 petits comme préconisé dans ma recette.

Si vous voulez trois petits, ce n’est pas compliqué, fabriquez des moules avec des boites de conserves que vous chemiser de papier sulfurisé pour rehausser un peu les bords.

Pour un gros, soit vous avez la chance d’avoir une énorme boite de conserve pour collectivité que vous chemisez aussi, soit vous avez comme moi un moule à bord un peu haut que vous chemisez aussi !

panettone (1) modifié-1

Dans tout les cas ça marche très bien et j’ai obtenu un panettone d’au moins 14cm de haut, ce qui n’est pas si mal au vu du matériel de fortune !

Le panettone est normalement fait avec des raisins secs, des fruits confits et des zestes d’agrumes.

Les fruits confits n’ont pas beaucoup de succès ici, aussi j’ai préféré adapter la recette à nos goûts et les fruits confits sont devenus des écorces de citrons confits et des airelles séchées, ce qui n’est pas super traditionnel, mais vous pouvez très bien mettre des fruits confits variés si vous préférez.

panettone (22) modifié-1

Quoi ?

Le levain :

-250g de farine complète

-15g de sucre

-1cc de levure de boulanger déshydratée (ou 10g de fraîche)

-200g d’eau

La pâte :

-250g de T55 (150g de farine Francine pour brioche et pain au lait +100g de T45 pour moi)

-60g de sucre

-7g de levure déshydraté

-60g de miel (30g de golden syrup +30g de mélasse pour moi …en rupture de miel !)

-15g de sel

-4 jaunes d’œufs

-150g de lait

-100g de beurre

-zeste de 1 citron

-zeste d’une orange (2 clémentines pour moi, Plus d’orange !)

-150g de raisins secs (90g raisins+60g airelles séchées pour moi)

-100g de fruits confits (écorces de citrons confits pour moi)

-quelques amandes effilées pour décorer

 

 panettone (22) modifié-1

Comment ?

Préparer un levain en mélangeant tous les ingrédients et en pétrissant assez pour obtenir une boule homogène qui se détache facilement des bords du bol.

Laisser lever 1h30 à 25°.

Moi j’ai simplement posé le bol bien filmé sur un radiateur. Au bout d’1h30 le levain avait doublé de volume.

Faire tremper les raisins et les airelles (ou pas !) dans de l’eau chaude. J’ai parfumé mon eau avec un peu de rhum en ce qui me concerne.

Mettre dans une casserole le lait, le beurre, le sucre et le miel et porter à ébullition, couper le feu aussitôt.

Battre les œufs et verser un peu de liquide chaud dessus en remuant bien afin de ne pas cuire et coaguler les jaunes d’œuf.

Verser peu à peu la totalité du liquide chaud, en y allant peu à peu et en remuant sans arrêt.

Laisser tiédir l’ensemble jusqu’à environ 25°.

Pendant ce temps mélanger ensemble la farine et la levure.

Ajouter le liquide tiède, mélanger et ajouter le levain.

Pétrir entre 10 et 20 minutes au robot (ou 2 fois à la MAP).

La pâte est assez collante, mais ne rajoutez pas trop de farine, et pas plus d’une cuillère à la fois.

Mais résistez au maximum !

Ajouter les zestes, les fruits secs égouttés, les fruits confits.

Couvrir et laisser lever environ 1h.

J’ai posé le bol du KitchenAid dans le four éteint.

Profiter de ce temps pour fabriquer votre ou vos moules.

Beurrer le fond du plat et chemiser avec du papier sulfurisé en le laissant largement dépasser en hauteur, mais attention, il faut que ça rentre dans votre four avec la grille en position basse, et sans toucher la résistance en haut !!!

Verser la pâte sur le plan de travail huilé (pas fariné !!! huilé, c’est super ça ne colle pas du tout !) et faire une boule avec vos mains soit huilées elles aussi soit juste mouillées.

Garder les mains mouillées aide vraiment à ce que rien ne colle, et c’est valable pour n’importe quelle pâte en boulange.

Si vous voulez trois petits panettones, c’est là qu’il faut diviser la pâte en trois.

Poser la (ou les) boule(s) dans le(s) moule(s).

Un peu d’aide est bienvenue, une personne maintient le papier sulfurisé pendant que l’autre dépose la pâte au fond, sinon c’est un peu compliqué, mais un enfant ou un mari feront l’affaire.

Poser un torchon ou un film alimentaire sur le dessus du papier pour que le pâton de sèche pas sur le dessus et laisser lever entre 3 et 5h.

Il faut que la pâte triple de volume.

Dorer le dessus de la brioche, décorer avec quelques amandes effilées et enfourner à 175° pendant 1h15/1h30 pour un gros (1h/1h15 pour 3 petits je pense).

Surveiller la cuisson, si le dessus roussi un peu trop couvrir avec une feuille de papier alu.

J’ai baissé le four à 150° pour le dernier quart d’heure de cuisson et j’ai vérifié la cuisson avec une brochette en bois piquée au cœur.

Laisser refroidir un peu avant de démouler et laisser refroidir sur une grille.

Je n’ai pas de boite assez grande, alors je l’ai emballé dans du papier alu quand il a été bien froid.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 06:31

Blinis parfait pour le saumon (8) modifié-1

Inutile de vous dire que chez les Praline tout ce qui est crêpes, pancakes, blinis, galettes ou autres a son lot de fans.

Donc quand j’ai demandé avec quoi la famille souhaitait déguster son saumon le soir de Noël, Monsieur Pralin a été le premier a demandé des blinis, "mais pas comme la dernière fois, des classiques cette fois" à-t-il précisé.

Je me suis alors souvenue d’une recette testée il ya plusieurs années de chez Lilo du blog « cuisine Campagne », un blinis avec du yaourt au lait de brebis qui avait une superbe texture.

A vrai dire allez voir, j’avais testé l’ensemble de sa recette et je vous assure que les invités de ce soir là m’en parlent encore !

Je n’avais pas de yaourt de brebis, mais j’avais un très bon VRAI yaourt grec.

Qui franchement n’a juste rien à voir avec les soi-disant yaourts à la grecque.

Ce yaourt a une texture très épaisse et se situe un peu entre le fromage blanc et une crème épaisse.

Si vous n’en trouvez pas, prenez soit comme Lilo un yaourt au lait de Brebis, soit du fromage blanc à 40% de MG, ou encore du mascarpone !! Innovez !

Vous obtiendrez des blinis assez épais et très moelleux, vraiment délicieux.

Avec ces proportions vous obtiendrez une vingtaine de blinis.

Si vous n’utilisez pas tout, vous pouvez très bien filmer le saladier et garder la pâte au frais et terminer de les cuire le lendemain. C’est ce que j’ai fait et ils sont tout aussi bons et tendre le lendemain.

  Blinis parfait pour le saumon (21) modifié-1

Quoi ?

-100g de yaourt grec (ou voir ci-dessus)

-2 œufs (blancs et jaunes séparés)

-200g de farine

-150ml de lait

-1cc de levure chimique

-1/2 cc de sel

Blinis parfait pour le saumon (6) modifié-1

Comment ?

Battre les jaunes d’œufs avec le yaourt.

Ajouter la levure, la farine et le sel, commencer à mélanger et ajouter au fur et à mesure le lait pour que cela reste toujours facile de remuer.

Monter les blancs en neige et les ajouter très très délicatement à l’appareil.

Mélanger avec une fourchette pour être sûre de ne pas faire tomber les blancs.

Faire chauffer une poêle à crêpes (ou poêle à blinis si vous en avez une), mettre un peu d’huile au fond avec un pinceau pour éviter l’excédent et verser une cuillère à soupe de pâte par blinis.

Attention, la poêle doit être assez chaude mais pas trop non plus, entre moyen et vif.

Ne pas mettre trop de blinis à cuire en même temps dans  la poêle pour qu’ils ne se collent entre eux et pour pouvoir les retourner facilement.

Cuire 2 minutes, retourner et cuire encore 2 minutes environ.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 06:06

  queue de langouste grillée à la vanille (6) modifié-1

Voici typiquement le genre de plat que nous adorons nous offrir avec Monsieur Pralin pour les fêtes de fin d’année !

Mais si on peut parfaitement se faire plaisir à deux ou à quatre, il nous serait financièrement absolument impossible de les mettre au menu pour 10 ou 15 personnes !

Il se trouve que par choix (ou pas d’ailleurs !) nous sommes toujours seuls le soir du 31 décembre et les queues de langouste sont régulièrement au menu, la seule et unique fois de l’année d’ailleurs !

Cette année, comme nous étions seuls à Noël (carrément par choix cette fois !), nous les avons conviées le 24 au soir.

Je les achète surgelé chez Monsieur P. et comme je trouve que c’est un met rare et fin, je lui choisi la simplicité la plus absolue.

Juste grillées, avec une cuisson délicate et rapide pour les garder bien nacrées, elles sont à tomber !

Je les ai simplement accompagnées d’un beurre vanillé et d’un risotto à la demande de Monsieur Pralin.

La simplicité même.

Quoi ? (pour 2 personnes)

-2 queues de langouste

-1 Cs de beurre fondu

-1 gousse de vanille

-sel, poivre

queue de langouste grillée à la vanille (1) modifié-1

Comment ?

Faire décongeler si besoin les queues de langouste à l’avance au frigo.

C’est un plat minute, cela prend à peine 10 minutes, mais il faut impérativement le faire au dernier moment et le servir aussitôt car cela refroidit très vite.

Vous pouvez cependant préparer votre beurre vanillé à l’avance.

Il suffit de faire fondre tout doucement sans le chauffer plus que nécessaire le beurre.

Gratter la gousse de vanille et mettre les graines dans le beurre fondu, mélanger et réserver à t° ambiante.

Rincer les queues de langouste sous l’eau quand elles sont décongelées.

Allumer le four en position grill.

Poser le côté carapace sur la planche devant vous et avec un couteau solide et tranchant, couper en deux dans le sens de la longueur.

C’est un peu dur, la carapace résiste un peu mais si vous avez un bon couteau, ça va aller !

Poser les crustacés dans un plat, carapaces en haut.

Passer sous le grill chaud 3 minutes.

Sortir le plat du four, retourner les langoustes chair en haut.

Saler légèrement la chair et mettre 1 cuillérée à café de beurre à la vanille sur la chair.

Repasser sous le grill pour 4 minutes.

Servir immédiatement.

Monsieur Pralin m’avait demandé un risotto pour les accompagner, j’ai donc réalisé un risotto avec juste quelques petits pois et fèves pour apporter un peu de couleur et j’ai posé un peu de beurre à la vanille sur le riz avant de servir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 06:34

entremet citron praliné (7) modifié-1

J'ai décidé de consacrer cette  semaine aux recettes de notre menu de Noël qui pourra vous inspirer pour le soir du 31….ou n’importe quel autre jour d’ailleurs !!

Ce blog n’a que quelques mois et bien sûr du coup il n’est pas très riche en menu de fêtes, nous allons donc tenter d’y remédier un peu.

En revanche, je suis désolée par avance pour les photos qui ont dû être faites pour la plupart soit le soir du 24(donc pas trop de temps à leur consacrer et pas de belle lumière) soit le lendemain (donc un peu plus de lumière … mais le gâteau était déjà bien entamé par exemple !)

 

Je me suis aperçue jeudi soir que je n’avais pas du tout pensé au dessert pour le 24 au soir, soit le lendemain !

Oui, je sais un des avantages de rester chez soi et juste entre nous 4 est bien de ne pas stresser pour le repas du 24, ni même du 25 d’ailleurs et encore moins le 31 !

Au pire un plat de pâtes aurait toujours fait plaisir à tout le monde !

Mais bon, on a beau être en cercle restreint, il n’en reste pas moins que nous aimons fêter noël et bien manger entre nous, après tout nous le valons bien et en plus, le nombre de convive étant plus que restreint, il nous permet même d’avoir un budget un peu plus souple et de s’offrir des mets que nous ne pourrions pas payer pour 15 personnes …mais nous en reparlerons. 

Il nous fallait donc un dessert digne de Noël, et ce vite fait bien fait car nous étions la veille et il était déjà 20h passé.

Je vais vous surprendre, mais on oublie direct la bûche car je n’ai pas de moule à bûche !!

Alors je sais, il y a toujours le gâteau roulé !

Mais j’aime me compliquer la tâche !

J’ai donc choisi de faire un entremet, parce que contrairement à ce que vous pensez peut –être, c’est facile ET rapide !

En commençant le soir même, je pouvais aisément terminer le lendemain matin, passer le tout 2 ou 3 heures au congélateur et le sortir à temps pour le soir.

J’ai cherché l’inspiration sur le net et j’ai bien aimé la bûche de Lorette du blog « à la table de L ».

J’ai bien aimé l’idée du citron, toujours bien venu à la fin d’un repas un peu plus lourd, et le mariage avec le praliné.

Mais je n’avais pas envie de mousse au citron, je voulais quelque chose de moins mousseux car c'est vite un peu écœurant en bouche.

Et dans sa version seule la base est au praliné, la mousse est au chocolat.

Je me suis donc inspiré de sa bûche, mais j’ai fait à ma façon et j’ai presque tout changé.

J’ai gardé la base praliné feuilleté parce que j’adore ça (d’ailleurs souvenez-vous, je vous en parlais justement la semaine dernière ).

J’ai repris la recette du crémeux citron deFlorent déjà utilisé .

Et j’ai opté pour une mousse à la pralinoise.

J’ai gardé sa ganache montée chocolat blanc-citron pour la déco.

Ma déco a été très sommaire par manque de temps, mais c’était un entremet vraiment très bon qui a eu un grand succès.

Une dernière chose avant la recette, nous n’étions que 4, j’ai donc fait un petit gâteau dans un cercle de 18cm (mais nous en avons quand même eu pour 3 repas).

Pour un plus gros, doublez les proportions.

entremet citron praliné (13) modifié-1

Quoi ?

Le praliné feuilleté :

-75g de chocolat au lait

-125g de praliné

-85g de gavottes

La ganache montée au citron :

-75g de chocolat blanc

-100g de crème liquide

-1 citron : jus + zeste

Le crémeux citron :

-3 œufs

-2 jaunes d’œuf

-jus et zeste de 2 citrons

-90g de sucre

-80g de beurre

La mousse pralinoise :

-200g de pralinoise

-100g de lait

-2 feuilles de gélatine

-200g de crème liquide

- 2 blancs d’œuf

entremet citron praliné (4) modifié-1

Comment ?

La veille :

Commencer par la ganache montée, elle doit passer une nuit au froid.

Faire fondre au bain marie ou doucement au micro-onde le chocolat blanc.

Chauffer 30g de crème liquide et garder le reste froid.

Verser la crème chaude sur le chocolat et mélanger à la maryse (spatule en caoutchouc) pour émulsionner comme une mayonnaise.

Ajouter alors en 2 ou 3 fois la crème froide en continuant de bien émulsionner.

Ajouter alors le zeste et le jus d’un citron.

Mélanger, filmer et mettre au frais jusqu’au lendemain.

Au moment de décorer le gâteau, il vous suffira de monter cette crème bien froide en chantilly, et de décorer votre gâteau avec une poche à douille.

Préparer le praliné feuilleté :

Faire fondre le chocolat, ajouter le praliné, bien mélanger et ajouter les crêpes dentelles (gavottes) brisées entre vos mains.

Bien mélanger et couler sur un papier sulfurisé dans le fond de votre moule ou cercle à entremet à l’intérieur  duquel vous aurez pris soin de poser une bande de rhodoïd.

S’il en reste : ici

Préparer le crémeux citron :

Mettre les œufs, les jaunes et le sucre dans une casserole.

Mélanger un peu et ajouter le zeste et le jus de 2 citrons.

Mettre sur le feu et faire cuire sans cesser de mélanger jusqu’à ce que le mélange atteigne 84°.

Sortir immédiatement du feu et continuer de mélanger pour que cela refroidisse.

Quand l’appareil est à 40/45°, ajouter le beurre coupé en morceaux et passer de suite au mixeur.

Mettre du film alimentaire dans un cercle ou moule de 16 cm de diamètre, verser le crémeux au citron, couvrir de film et mettre au congélateur.

Le jour J :

Préparer la mousse pralinoise :

Mettre la gélatine dans l’eau très froide.

Faire fondre la pralinoise au micro-onde.

Faire bouillir le lait et y faire fondre la gélatine essorée. Bien mélanger et verser de suite sur la pralinoise, émulsionner à la maryse.

Laisser tiédir, pendant ce temps monter la crème fleurette.

Quand la pralinoise n’est plus chaude, ajouter délicatement la crème montée.

Monter les blancs en neige et ajouter à la mousse pour apporter de la légèreté.

Sortir du frigo le moule avec le praliné feuilleté et verser un peu de la mousse sur le praliné.

Étaler à l’aide d’une cuillère.

Poser par-dessus le crémeux citron que vous sortez alors du congélateur et de son film alimentaire bien sûr !

Couler par-dessus le reste de la mousse praliné, lisser et mettre le tout au congélateur pour au moins 2h…mais ça peut être une semaine !!! Il est tout à fait possible de préparer ce genre de dessert très longtemps à l’avance !

Sortir du congélateur quelques heures avant la dégustation et décorer avec la ganache que vous aurez montée en chantilly.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 05:58

  foie gras (1) modifié-1

Cela fait maintenant 3 ans que je fais mon foie gras pour les fêtes de fin d’année.

C’est sûr vous allez, me dire, pour une Périgourdine, c’est la moindre des choses.

Sauf que non !

Non parce qu’il ne faut pas croire que dans le Périgord tout le monde a du foie gras dans son biberon !

Alors certes, j’ai été élevé avec des canards que ma grand-mère gavait plusieurs fois par jour.

Oui, cela fait carrément partie de mon patrimoine et de ma culture et  il me suffit d’y penser pour avoir cette odeur de maïs qui cuisait dans la cuisine qui remonte à mes narines.

Pour voir aussi ma grand-mère affublée d’un vieux bleu de travail de mon grand père, il faut dire qu’encore à cette époque ma mamie ne mettait un pantalon QUE pour gaver ses canards.

Maintenant elle est presque toujours en pantalon, il aura fallut attendre ses 70 ans passés….

Je disais donc que oui bien sûr le canard gras et donc son foie font partie de mon patrimoine génétique , sauf que le foie gras, il était coupé en morceaux et intégrés dans le summum du luxe chez nous : du pâté au foie !

Oui je sais, ça vous semble un peu bizarre, mais je suppose que quand on a été très pauvre, on préfère distiller le luxe dans 30 ou 50 pâtés et que tout le monde en profite, plutôt que quelques foies pour un nombre plus restreint.

Donc le foie gras, je n’ai jamais vu ni ma mère ni ma grand-mère le faire !

Enfin, si ! Ma mère le fait maintenant, en suivant ma recette, c’est moi qui lui ai appris !

Le monde à l’envers j’vous dis !!

Cette année j’ai choisi de lui associer des épices de Noël, tout le monde sait que foie gras et pain d'épices font bon ménage, donc pourquoi ne pas mettre les épices directement avec le foie ?

Si vous voulez vous lancer pour le réveillon du 31, et bien vous avez encore le temps, c’est le moment !

Vous le préparez lundi ou mardi et vous le dégustez au meilleur de sa maturation vendredi soir.

foie gras (2) modifié-1 

Quoi ?

-un foie gras cru de moins de 500g dénervé (vous pouvez le faire ou pas !)

-1kg de gros sel

-100g de sucre

-4 chatons de poivre long

-1/2cc de cannelle

-1/2cc de gingembre

-1/4 cc de quatre épices

  foie gras (38) modifié-1

Comment ?

Une fois le foie dénervé (je vous rappelle que si vous n’êtes pas à l’aise avec ça, vous pouvez en acheter des déjà tout prêt ! Sinon vous trouverez très facilement sur le net des vidéos pour vous aider. Lancez vous, même si ce n’est pas parfait la première fois, vous verrez que ce n’est pas si compliqué, et même s’il en reste un peu, ça n’est pas si grave face au plaisir de l’avoir fait vous-même ce foie gras !) assaisonnez-le.

Pour ce faire j’ai mis dans mon mortier, le poivre et les épices et j’ai pilé le tout pour que le poivre soit réduit en poudre.

Bien assaisonner le foie de tous les côtés et bien l’emballer dans de la gaze en le serrant un peu afin de reconstituer un peu la masse car après le dénervage vous avez obtenu un foie en kit, c’est normal !

Prendre une boite plastique assez grande pour mettre le foie.

Mélanger ensemble le sel et le sucre et en mettre une bonne couche au fond de la boite.

Poser le foie emballé dans sa gaze dessus et recouvrir de sel/sucre.

Le foie doit être entièrement emballé et recouvert de sel/sucre.

Fermer la boite et laisser 20h à t° ambiante.

Au bout de ce temps je le passe au frigo pour encore 4/5h afin de lui redonner une consistance un peu ferme, sinon il est trop mou pour le déballer et ne pas le casser.

Maintenant qu’il a bien durci, il faut le sortir du sel. Ce qui est très facile grâce à la gaze, et l'ôter aussi de la gaze.

Prendre un torchon bien propre et emballer le foie débarrassé de sa gaze dedans, en serrant un peu.

Le déposer au fond du frigo et le laisser mûrir au moins 2 jours, mais 3 c’est beaucoup mieux.

Je sais que certains ont du mal avec l’idée que ce foie est cru…mais je ne vois pas trop pourquoi !

Il me semble que le foie se mange mi-cuit, ce qui veut donc dire à moitié cuit, donc à moitié cru.

Ici il est aussi mi-cuit par le sel….enfin c’est juste mon avis et franchement, de toutes les personnes que j’ai vu goûter, aussi bien chez moi que chez maman, je n’ai vu personne dire qu’il n’aimait pas (sous réserve d’aimer le foie gras à la base bien sûr !).

C’est une méthode ultra simple et facile pour débuter si vous n’avez encore jamais osé faire votre foie gras vous-même, et à vous de laisser libre court à votre créativité pour les épices …ou pas ! Nature c’est bon aussi avec juste du poivre !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 06:08

  pâte à tartiner aux carambars (32) modifié-1

Je reste dans les idées de cadeaux gourmands du dernier moment pour terminer cette semaine.

S’il vous reste encore une petite douceur à faire pour offrir à vos invités ou à vos hôtes ce soir, je vous conseille vivement un pot de cette pâte !!

Noël ça vous ramène un peu en enfance, tout comme elle !!

La recette est celle du blog « Alter Gusto ».

La purée d’amande est le seul ingrédient qui peut vous causer soucis.

Soit vous avez un magasin bio et vous trouverez sans soucis, soit vous avez des amandes et vous les mixer jusqu’à les transformer en purée (ce que j’ai fait !) soit vous oubliez cette partie et puis voilà ! Cela ne devrait que peu changer le goût et à peine plus la texture.

pâte à tartiner aux carambars (8) modifié-1 

Quoi ?

-100g de chocolat blanc

-125ml de lait

-16 carambars

-40g de purée d’amande

pâte à tartiner aux carambars (21) modifié-1 

Comment ?

Faire fondre les carambars avec le lait à feu très doux dans une casserole.

Pendant ce temps hacher le chocolat blanc au couteau.

Quand les carambars sont fondus, en  verser la moitié sur le chocolat.

Attendre 2 minutes puis mélanger à la spatule vivement pour bien mélanger.

Ajouter alors le reste des carambars et à l’aide d’un fouet électrique battre le mélange quelques minutes.

Ajouter la purée d’amandes et battre encore une ou deux minutes.

Verser dans un joli pot et garder au frais. 

 

Je vous souhaite à tous un très très joyeux Noël et que le père Noël ne vous oublie pas !!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 05:40

  feuilleté praliné (4) modifié-1

J’ai décidé d’être sympa avec vous et de terminer cette semaine de Noël en vous donnant toutes les recettes des gourmandises cachées dans mon sapin.

Que des douceurs très rapides à faire, que vous pouvez réaliser même presque au dernier moment pour offrir si vous êtes en retard dans vos cadeaux gourmands.

Des ingrédients que vous avez déjà dans vos placards ou qui sont très facile à trouver.

Aujourd’hui le feuilleté praliné, chocolat que je fais depuis maintenant 3 ans je pense et qui a un succès qui ne se dément pas !

C’est bien simple, chaque année j’en emporte une grande boite à Noël pour ma famille, et chaque année mon frère m’ordonne d’en refaire avant la fin de la semaine car il a tout englouti !!

Bon, cette année, je suis tranquille, la famille Praline ne fait rien pour Noël, enfin je veux dire que nous restons tous les quatre chez nous et que je ne serais pas martyrisée par mon frère ! lol

Cette recette vient du livre Cadeaux gourmands de Pascale Weeks du blog « C’est moi qui l’ai fait »

Les autres années je remplaçais le praliné par de la pralinoise car je n’avais pas à cette époque de praliné en pâte.

Cette année j’ai mis du praliné, mais tout ça pour dire que si vous n’avez que de la pralinoise, c’est juste à tomber par terre aussi !!!

Je vous ai promis, que des choses faciles à porter de tous cette semaine !!

feuilleté praliné (16) modifié-1

Quoi ?

-50g de chocolat

-150g de pâte de praliné ou de Pralinoise

-15g de beurre

-75g de gavotte (crêpes dentelles)

  feuilleté praliné (1) modifié-1

Comment ?

Faire fondre au bain marie le chocolat et le beurre.

Ajouter le praliné (ou la pralinoise que vous ferez fondre aussi avec le chocolat et le beurre), mélanger bien pour avoir un mélange bien lisse et homogène.

Emietter grossièrement avec vos doigts les crêpes dans le mélange, et à l’aide d’une spatule mélanger délicatement le tout.

Verser dans un plat enduit de papier film et lisser.

Faire prendre au froid au moins 1h.

Découper en cubes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 06:13

 barre céréales C Felder(12) modifié-1

Voici une des gourmandises cachées dans mon sapin.

J’ai suivi la recette, j’ai juste ajouté 2 gouttes d’huile essentielle de lavande pour parfumé et ajouté quelques cranberries qui restaient au fond d’un paquet ouvert et qui trainait dans ma cuisine, et j’ai supprimé le sucre.

Oui, enfin à part ça j’ai rien changé !

Quoi ?

-80g d’abricots secs

-quelques cranberries séchées

-300g de chocolat noir

-150g de corn-flakes

-50g de cassonade (pas moi)

-20g de beurre fondu et refroidi

-2 gouttes d’huile essentielle de lavande

barre céréales C Felder(11) modifié-1

Comment ?

Tapisser un moule carré de film alimentaire.

Hacher au couteau les abricots et les cranberries.

Mettre dans un saladier les corn-flakes, les fruits secs.

Faire fondre le chocolat au bain marie et verser dans le saladier ainsi que le beurre fondu, et  les 2 gouttes d’huile essentielle de lavande, mélanger bien et étaler dans le plat sur le film.

Recouvrir de film alimentaire et tasser légèrement avec une boite de conserve vide en la faisant rouler dessus.

Laisser prendre quelques heures au frais avant de couper avec un couteau bien tranchant pour faire des barres et conserver dans du papier d’alu.

Le père Noël va être content cette année !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives