Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 05:20

mini cakes à l'orange (6) 

J’ai réalisé ces mini-cakes pour l’école  en même temps que le gâteau papillon car pour 27 enfants, un seul gâteau n’y suffisait pas.

Ils sont vraiment très moelleux et j’aurais bien aimé les garder pour les tremper dans mon thé, mais Mademoiselle Praline ne l’a pas entendu de cette oreille !

mini cakes à l'orange (18) 

Quoi ?

-3 œufs

-150g de cassonade 

-160g de farine

-1cc de levure chimique

-150g de beurre fondu

-jus + zeste d’une orange

-zeste de 2 clémentines

mini cakes à l'orange (3) 

Comment ?

Préchauffer le four  à 180°

Battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (ça demande un peu plus de temps avec le sucre cassonade).

Ajouter délicatement à la spatule la farine et la levure, puis peu à peu et toujours délicatement le beurre fondu et refroidi puis le jus d’orange et les zestes.

Verser dans des moules individuels et enfourner pour 20-25 minutes.

Ici les décors sont faits avec du glaçage royale (blanc d’œuf + sucre glace avec colorant pour les cœurs roses) et des confettis ou coeurs en sucre.

mimi, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 05:25

blésotto aux légumes cachés (12)

Ce plat est sorti tout seul dans ma casserole un soir que je préparais le dîner, avec l'envie de changer des pâtes pour les filles et un paquet d’Ebly qui me tendait les bras.

J’avais deux escalopes de poulet, je me suis dit que ça ferait bien l’affaire pour un plat complet et pour avoir un bon équilibre dans l’assiette j’ai ajouté des légumes, mais attention, même Monsieur Pralin ne les a pas détectés, car j’avais pris bien soin de les râper à la râpe fine, afin de les planquer, oui, mais pas seulement, je voulais qu’ils cuisent vite car je n’ai pensé à les ajouter qu’à la moitié ou plus de la cuisson du reste du plat.

Quoi ?

-1 oignon

-2 escalopes poulet

-1 verre d’Ebly

-1 verre de vin blanc (champagne éventé en ce qui me concerne)

-50cl de fond de veau reconstitué

-1 courgette

-1 carotte

-3/4 Cs d’huile d’olive

-Parmesan

  blésotto aux légumes cachés (21)

Comment ?

Je suis partie sur la base d’un risotto, même si par la suite je n’ai pas ajouté le fond de veau louche par louche.

Ciseler l’oignon épluché et le faire fondre dans l’huile chaude.

Ajouter le poulet couper en morceaux de la taille d’une bouchée et faire revenir. Saler légèrement.

Ajouter le blé et bien enrober d’huile, au besoin en ajouter un peu.

Déglacer au vin blanc. Il me rester un verre de champagne de l’anniversaire de Praline-Noisette, plutôt que de le jeter je l’avais gardé pour la cuisine, il a été utilisé ici.

Une fois le vin évaporé, ajouter le fond de veau et remuer de temps en temps.

N’en mettre que la moitié et rajouter le reste en cours de cuisson afin de ne pas avoir trop de liquide à la fin.

Râper finement la courgette et la carotte et les ajouter dans la sauteuse, mélanger et laisser le tout finir de cuire, soit environ 15-20 minutes au total. Compter environ 10 minutes pour l’Ebly, je le voulais bien fondant, j’ai dû laisser un petit peu plus, mais gouttez et faites selon votre goût.

Rectifier aussi l’assaisonnement au passage.

blésotto aux légumes cachés (10)

Servir avec un peu de parmesan en copeaux …chez moi tout passe avec du fromage dessus !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 05:18

gâteau papillon carambars (3)

Ce gâteau je l’avais déjà fait en version papillon l’an dernier pour les 4 ans de Praline-Noisette à l’école, cela lui a tellement plu qu’elle me l’a redemandé pour ses 5 ans !

Comme en plus ce n’est pas la même maîtresse, pourquoi l’en priver ? 

Je sais que le gâteau aux carambars a déjà fait au moins 3 fois le tour de la blogosphère, mais il n’en est pas moins bon pour autant et moi je suis has been, peut être, mais je m’en fous, je ne suis pas là pour lancer les nouvelles tendances In de la blogosphère.

Cette version là vient de chez « torchons et serviettes » et elle est super bonne et moelleuse:

gâteau papillon carambars (6)

Quoi ?

-10cl de lait

-150g de beurre

-20 carambars

-160g de sucre

-3 œufs

-150g de farine

Comment ?

Faire fondre à feu doux et ensemble le beurre et les carambars dans le lait en remuant de temps en temps.

Pendant ce temps battre les œufs avec le sucre jusqu’ à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter délicatement la farine puis le mélange aux carambars.

Pour un gâteau papillon, verser dans un moule à manquer rond, beurré et fariné et cuire à 180° environ 30 minutes.

Pour une version cake prolonger la cuisson de 15 bonnes minutes.

Une fois le gâteau cuit, le laisser refroidir 10 minutes avant de le démouler sur une grille et laisser refroidir complètement.

Pour faire un papillon il suffit de découper chaque côté et de retourner les morceaux pour faire des ailes.

Il est décoré tout simplement d’un glaçage royale (sucre glace et blanc d’œuf) et de smarties.

La version de l’an dernier avait des antennes en carambars mais cette année j’étais à court de carambars !

gateaux 1111

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 06:00

  Ph. Conticini (18)

Certains ignorent peut être encore que c’est le nom de la pâtisserie de Philippe Conticini rue du Bac.

J’ai profité de cette semaine sans enfants (Dieu que c’est bon ! merci maman, merci papa) pour y faire une sortie commando avec ma copine Drifa.

Nous sommes entrées dans cette pâtisserie comme dans un rêve, c’est vrai, mais il faut dire que pour ma part ça faisait rudement longtemps que j’en rêvais…et que j’en rabattais aussi un peu les oreilles de tout le monde, ça a donc dû être un soulagement pour Drifa, qu’enfin je la boucle avec mon Conticini !

 

Ph. Conticini (1)

Je voulais juste vous faire partager ces quelques gâteaux, les photos ne sont même pas vraiment jolies, c’était si bon que je n’ai même plus pensé à vous les photographier en coupe à part le Saint Honoré car nous l’avons partagé de suite avec Monsieur Pralin.

Les autres …j’ai oublié !

Mais parfois le bonheur est tel qu’il faut juste vivre le moment.

Si vous passez rue du Bac, faites-y un tour, l’accueil est vraiment gentil et chaleureux et les pâtisseries …un rêve !

Bon dimanche.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans bla bla bla
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 04:17

ravioles crevette st jacques sauce citron (28)

J’ai acheté cet été sur eBay un ustensile Tupperware pour faire des raviolis frais.

Mais comme je n’ai pas de laminoir, je dois avouer que je ne m’y suis pas encore collée me disant qu’au rouleau ça ne serait quand même pas au top.

Le laminoir ça fait longtemps que j’en veux un, mais c’est vrai que comme souvent il ne suffit pas de le vouloir pour qu’il arrive, il faut aussi ouvrir son porte monnaie, et il y a toujours des choses qui passent avant.

Mais j’ai bon espoir que suite à cet essai de pâtes fraîches, le laminoir fasse bientôt son entrée dans ma cuisine car nous nous sommes régalés.

La recette de la pâte vient d’une émission d’Alba Pezone vu sur cuisine tv.

La farce, je l’ai improvisée selon mes envies du moment et la sauce est adaptée d’une sauce au citron d’Alain Ducasse.

Voilà, vous savez tout, on y va pour les plus courageux quand même.

Quoi ?

La pâte :

-300g de farine

-3 œufs

-Un peu d’eau si besoin

 

La farce :

-10/12 de grosses crevettes-

 5/6 st jacques

-250g de ricotta

-2 Cs soupe de mascarpone

-gingembre frais

-Sel, poivre, sel à la sauge

-1 belle poignée de persil plat ciselé

 

La sauce :

-2 citrons

-50g de beurre ½ sel

-40cl de crème épaisse (liquide normalement mais j’étais à court, je vous conseille cependant la crème liquide).

 ravioles crevette st jacques sauce citron (3)

Comment ?

Préparer la pâte à ravioles.

Battre les œufs et les ajouter à la farine en mélangeant pour obtenir une pâte bien lisse et homogène.

Au besoin ajouter un peu d’eau.

La couvrir de film alimentaire et la laisser reposer 10 minutes.

Pendant ce temps préparer la farce.

Couper en morceaux de tailles à peu près identiques les crevettes et les st jacques.

Les ajouter à la ricotta et au mascarpone avec le persil et l’assaisonnement.

Mélanger délicatement.

Couper un morceau de pâte, fariner légèrement votre plan de travail et au rouleau étaler le plus finement possible la pâte en la soulevant de temps en temps pour ajouter un peu de farine au plan de travail.

Poser la bande de pâte sur le moule à ravioles.

Mettre une cuillère de farce par raviole.

Etaler un nouveau morceau de pâte finement et recouvrir le premier après avoir pris soin de passer un pinceau humide autour de chaque tas de farce afin d’avoir une adhésion parfaite entre les deux bandes de pâtes.

Attention à chasser l’air avant de souder l’ensemble, s’il y a trop d’air dans les ravioles, elles risquent fort d’exploser à la cuisson.

Passer le rouleau sur la plaque afin de souder et découper.

Prendre l’excédent de pâte et étaler à nouveau et recommencer jusqu’à épuisement de la farce et de la pâte.

Prendre soin de ne pas coller les ravioles entre elles avant la cuisson.

Faire chauffer un grand volume d’eau salé pour qu’il soit à frémissement.

Attention là encore de ne pas faire bouillir à gros bouillon, sinon vos ravioles risquent là aussi d’exploser en cours de cuisson.

Pendant ce temps préparer la sauce au citron.

Faire fondre à feu doux doux doux le beurre, ajouter la crème et amener à ébullition, ajouter les zestes des 2 citrons et laisser bouillir 2/3 minutes. Couper le feu.

Plonger les ravioles dans l’eau, remuer doucement pour qu’ils ne collent pas au fond.

Laisser cuire quelques minutes, quand ils remontent à la surface les sortir avec une écumoire.

Servir et napper d’un peu de sauce au citron et de quelques zestes fraîchement prélevés pour que ce soit joli.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 04:14

spéculoos (12)

Je ne vous parle même plus de ma passion pour les spéculoos, vous savez tous, ou presque !

Des recettes de spéculoos j’en ai  testé un certains nombres pour ne pas dire un nombre certain.

Celle-ci est la dernière en date, et en plus pour le moment je n’en ai encore pas mis ici, alors on ne va pas de gêner, non ?

Que dire de cette version ?

Je ne dirais pas que c’est ma préférée car  en ce qui me concerne (donc pas forcément l’avis de monsieur Pralin qui lui a adoré cette version) je trouve qu’elle manque un peu d’épices, mais c’est quand même facile d’en ajouter un peu la prochaine fois, surtout qu’en plus franchement ils sont bien plus parfumés avec le temps, il faut donc les laisser un jour ou deux avant de les croquer…mais moi ça je peux pas !!

En revanche au niveau de la texture et du croquant ils sont vraiment au top !

Cette recette est adaptée du livre « le spéculoos, dix façons de le préparer » aux éditions de l’Épure.

Je n’ai pas mis l’anis préconisé dans la recette car selon moi, il n’y a pas d’anis dans le spéculoos, et pour cause j’adore passionnément les spéculoos et déteste presque aussi passionnément l’anis.

Et j’ai remplacé une partie de la vergeoise brune par du sucre graeffe, vrai sucre du nord qu’on ne trouve que là bas et que G le jardinier me fournit en même temps que les légumes !!

Il est chouette mon G, non ??

J’ai quand même laissé une partie de vergeoise pour la couleur brune.

 spéculoos (9)

 

Quoi ?

-150g de sucre Graeffe

-50g de vergeoise brune (ou 200g de vergeoise)

-350g de farine

-225g de beurre mou

-1 cc de bicarbonate de soude (ou de levure chimique)

-1 cc de cannelle

-1/2 cc de quatre épices

-1 pincée de sel

 

Comment ?

Mélanger la farine, le bicarbonate, les sucres, le sel et les épices.

Ajouter le beurre mou et amalgamer le tout (avec la feuille du robot c’est parfait), sans trop travailler.

Filmer et garder 12h au moins au frais.

Pour ma part voilà ma façon de procéder, qui facilite quand même beaucoup le travail pour la suite.

Je glisse la pâte dans un grand sac congélation et à l’aide du rouleau à pâtisserie j’étale la pâte dans la poche (en passant mon rouleau SUR la poche ! je suis sûre que certaines vont me demander comment on passe le rouleau dans la poche sinon !!) à la bonne épaisseur, soit 3 mm environ.

Je ferme le sac et le pose à plat dans le frigo jusqu’au lendemain.

Faire chauffer le four à 180° et à l’aide d’un emporte pièce couper les biscuits de la forme souhaitée.

Les poser au fur et à mesure sur une plaque avec un papier sulfurisé et enfourner pour 12 à 16 minutes en fonction de la taille de vos biscuits.

Les miens sont petits et 12 minutes leur ont suffit pour avoir cette jolie couleur brune.

Vous voyez les petits grains un peu plus foncés ?

C’est le mystère du sucre Graeffe, des petits cristaux plus sombres, et je peux vous dire que dans le fromage blanc, c’est à tomber ces petits bouts qui croquent sous la dent !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans biscuits
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 04:47

 crevettes et encornet à l'asiatique (19)

Le midi c’est toujours la course et je dois bien admettre que soit je n’ai pas le temps de manger et je mange tout et n’importe quoi vers 17h, soit je mange vite fait n’importe quoi et je dévore tout et n’importe quoi vers 17h !

J’ai donc décidé de faire au mieux pour me préparer des petites choses saines et bonnes mais rapides, voire très rapides car je ne peux pas gérer autrement.

Ces crevettes sont issues de mes bonnes résolutions, et je me suis régalée.

Les crevettes et les encornets sont des produits surgelés.

Je vous donne des proportions un peu au pif pour 1 personne en plat unique, ou pour deux avec un accompagnement de riz par exemple.

Ce plat est quand même bien épicé, pour des enfants attention au piment, il n’est peut être pas nécessaire.

crevettes et encornet à l'asiatique (21)

Quoi ?

-1 échalote

-10 crevettes

-6/7 anneau d’encornet

-2Cs de sauce soja

-1 citron vert

-gingembre frais

- tige de citronnelle

-1 pointe de couteau de piment d’Espelette

-1Cc d’huile de sésame

-1 cc d’huile neutre

-1cc de graines de sésame grillées

Comment ?

crevettes et encornet à l'asiatique (11)Dans une poêle faire chauffer l’huile neutre et ajouter l’échalote pelée et ciselée finement.

Faire revenir (au besoin ajouter 1 CS d’eau) et ajouter un peu de gingembre fraîchement râpé, quelques tronçons de citronnelle, la sauce soja, la pointe de piment et le jus d’un demi citron vert.

Faire bouillir 30 secondes et ajouter les crevettes et les anneaux d’encornet encore surgelés.

Cuire rapidement 2/3 minutes à feu fort, vérifier la cuisson.

Couper le feu et hors du feu ajouter l’autre moitié du jus de citron, l’huile de sésame et le sésame grillé.

Laisser refroidir 3-4 minutes et servir.

Un plat rapide pour le midi que je referais un soir pour Monsieur Pralin avec un riz blanc par exemple  ou une salade de chou rave.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 05:00

cookies (14)

Oui, je sais je vous au habitué à un peu plus de class niveau vocabulaire, mais là, je ne voyais pas comment faire passer au mieux le message !

Ces cookies ont une petite histoire à tiroirs.

Il se trouve que la petite copine de classe de Praline-noisette a un jeune chiot.

L’autre jour la maman est venue chercher Petite-copine avec le chiot en question, inutile de vous dire qu’il y a eu du remue ménage autour de lui et qu’il a été difficile à chaque maman de récupérer sa progéniture, enfin bref il se trouve que cet animal se nomme Cookie.

En rentrant ensuite de l’école, sur le chemin Praline-Noisette me demandait le nom de la bestiole et avait du mal à imprimer ce nom.

Je lui ai donc dit « ben Cookie, chérie, comme les gâteaux, tu sais, les cookies ! »

Ben non !! Elle ne savait pas !!

cookies (9)Faut dire qu’à force de faire des trucs nouveaux et différents, j’avoue que parfois il se passe beaucoup de temps avant qu’un classique revienne et à 5 ans, forcément le temps paraît encore plus long ! Donc honte à moi, ma fille ne savait pas ce qu’était un Cookie !

Deuxième tiroirs : nous devions le dimanche du week end de son anniversaire aller tous ensemble au cirque qui s’était installé pas loin de chez nous.

Hors, arrivé sur place, il y a avait une queue immense, il faisait très froid, ils ne prenaient pas la CB, Monsieur Pralin venait de se faire agresser par 4 gars à la station service, enfin tout allait de travers quoi !

Pour les consoler de ce contre temps fâcheux, nous leur avons proposé d’aller en échange au manège de Nogent sur Marne (superbe manège et ville que nous adorons !) puis ensuite de rentrer, nous faire un bon feu de cheminée, un bon chocolat chaud et des cookies !

Plan qui fut donc mis à exécution.

En rentrant Monsieur Pralin a fait du feu, Madame Praline a tenté une recette de cookies, et nous nous sommes tous installés autour d’un bon chocolat pour déguster ce qui a été notre goûter/dîner de ce dimanche frigorifique qui avait été plein de tracas !

Bon, c’est bon, le côté « Petite maison dans la prairie » c’est pour rattraper le titre !

Ah ! Et pourquoi (ch’ti ?) ?

Tout simplement car j’ai eu envie de tester le sucre Graeffe rapporté du nord spécialement par G le jardinier.

Et aussi pour récupérer quelques lecteurs Ch’ti !!! Ben quoi ?

Allez, je me tais et je vous laisse tester cette recette qui est franchement super ! Je n’ai jamais fait de cookies qui me plaisent autant que ceux là et ils ont fait l’unanimité !

 cookies (32)

 Quoi ?

-100g de beurre salé mou

-75g de sucre blanc

-100g de sucre graeffe (ou vergeoise ou cassonade)

-1 œuf

-150g de farine

-50g de flocons d’avoine

-200g de mélange chocolat blanc, chocolat lait et noisettes

Comment ?

Préchauffer le four à 200°

Crémer avec la feuille du robot le beurre et les sucres.

Ajouter l’œuf et bien mélanger.

Ajouter la farine et les flocons d’avoine et mélanger.

Au couteau couper les chocolats en cubes plus ou moins gros (par exemple un carré =2 ou 4 morceaux), hacher au couteau grossièrement les noisettes.

Incorporer à la pâte à l’aide d’une spatule en bois.

Avec une cuillère à glace prélever des boules de pâtes et les poser sur une plaque de cuisson avec un papier sulfurisé.

Enfourner pour 10/12 minutes en fonction de la taille de vos cookies, surveillez les, ils doivent blondir mais pas trop colorer et le centre doit rester moelleux.

Attendre 2 ou 3 minutes avant de les sortir de la plaque et les poser sur une grille …s’ils arrivent jusque là …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans biscuits
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 04:23

courge spaghetti sauce à la viande (14)

Cette courge ça fait un moment que je lui tourne autour mais à chaque fois que j’ai voulu la faire, j’ai eu un souci, soit je n’avais plus le temps de la cuire, soit je n’avais plus de viande hachée, soit ….enfin bon, ça a pris plus de temps que prévu et en plus après il faut le temps de rédiger la recette.

Mais tadadam …la voilà !

Les courges spaghettis, c’est quand même assez rare d’en trouver, mais ceci dit l’autre jour en faisant mes courses j’en ai vu !

Et je me souviens aussi en avoir vu plusieurs fois l’an dernier dans le magasin bio du Raincy où j’achète ma farine pour le pain.

Elle se démocratise donc peut être peu à peu …

J’ai fait très simple.

E l’ai utilisé comme si c’était des pâtes et je lui ai fait une petite sauce à la viande hachée dans laquelle j’ai quand même planqué quelques légumes, parce que je fais toujours ça, je planque plein de légumes l’air de rien dans mes sauces à la viande !

Ça leur donne du goût et en plus personne ne vient râler qu’il n’aime pas les légumes, puisqu’ils ne se voient pas !!

courge spaghetti sauce à la viande (9)

Quoi ?

-1 courge spaghetti

-1 oignon

-2 échalotes

-1 poivron

-2 petites carottes

-500g de bœuf haché

-5 tomates (ou tomate en boite hors saison)

-huile d’olive

-sel, poivre, thym.

Comment ?

Cuire la courge. La plonger entière dans un grand volume d’eau salé.

Je la mets dans mon couscoussier et je pose le panier vapeur dessus pour faire un poids afin de la tenir immergée.

Cuire 30 minutes environ à partir de l’ébullition.

Pendant ce temps préparer la sauce.

Peler et émincer très finement l’oignon et les échalotes. Les faire revenir dans l’huile d’olive chaude à feux moyen dans une sauteuse.

Couper et épépiner le poivron et le tailler en tous petits cubes, les ajouter dans la sauteuse et faire revenir.

Peler et râper les carottes finement et les ajouter au reste.

Quand les légumes sont légèrement translucides, ajouter la viande hachée et assaisonner de sel, poivre et herbes.

Laisser cuire la viande quelques minutes.

Pendant ce temps ébouillanter les tomates quelques secondes pour les monder (éplucher en clair).

Couper les tomates en dès grossiers et ajouter à la viande.

Couvrir et laisser mijoter 20/30 minutes, rectifier l’assaisonnement si besoin.

Une fois la courge cuite, la sortir de l’eau et quand elle est assez refroidi pour pouvoir la manipuler, la couper en deux, retirer les graines et à l’aide d’une fourchette émietter la chair sur un plat.

Verser la sauce à la viande sur la courge, servir avec du parmesan fraîchement râpé.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 05:00

les croquettes de la mer de Mamouzette (4)

Et c’est parti pour la ronde…

Et oui, déjà !!

Que le temps est passé vite entre la ronde n°9 et la ronde n° 10 !

Mais ce sont les vacances, alors ouf !

Le jeu est toujours organisé par le site Plaisirs Gourmands et magnifiquement orchestré par Melle Banane et Sorcilili.

578-90

Le principe ? Vous vous souvenez maintenant la blogueuse n°1 tirée au sort va choisir une recette chez la n°2 qui va chez la n°3 et ainsi de suite.

Moi je devais aller devait piocher chez « la table de Mamou » et c’est « le blog d’Anna et Olivia » qui devait venir se servir ici

Chez Mamouzette, comment vous dire…c’est pas le choix qui manque ! Ce blog est une vraie encyclopédie de recettes, il y a vraiment de quoi faire !

J’ai vraiment eu du mal à choisir, d’ailleurs je vais tester d’autres recettes qui m’ont vraiment fait de l’œil ! Notamment les beignets au four, même si je n’ai pas son moule spécial, ils me plaisent vraiment beaucoup.

J’ai choisi cette recette là car à vrai dire elle m’a intriguée.

J’adore la ricotta, c’est sûr, mais ces croquettes tout poisson avec des graines pour le croquant, ça me tentait vraiment beaucoup.

Et je n’ai pas été déçue !! C’est super bon, on a adoré et Monsieur Pralin m’en redemande déjà !

Je me suis efforcée de respecter la recette, et je suis vraiment restée au plus près, mais il y quand même beaucoup d’ingrédients et j’ai dû parfois renoncer à certains comme l’aromate Maquis Corse spécial poisson par exemple, j’en ai pas dans mes placards ! Ou l’ail car ni les filles ni leur papa ne sont fans, quant au basilic je n’en avais pas non plus.

Vous voyez que je n’ai pas changé la recette, juste adapté quelques éléments aromatiques.

Il y a en réalité eu un seul vrai changement, mais là pour le coup carrément involontaire de ma part, je l’ai juste oublié et c’est con, c’est l’œuf !

Je pense que cela ne change pas le goût mais plutôt la texture qui reste plus moelleuse.

C’était un oubli pour cette fois mais je referais cette recette, ça c’est sûr, et avec l’œuf !

J’espère que Mamouzette ne me tiendra pas rigueur de cette « bêtise », mais quoi qu’il en soit je peux dire que je vous invite vivement à tester, c’est super méga bon !

Et ne vous laisser pas décourager par la liste des ingrédients, dans le cadre du jeu je voulais respecter au plus près la recette, mais on peut très bien garder l'esprit et "alléger" la liste des aromates, ou les remplacer en fonction de nos goûts ou de ce que nos placards offrent.

Au pire, moutarde, sel poivre ça le fait aussi ! Je dis ça pour les moins sûres d'elles en cuisine car je n'oublie pas que ce blog est pour tout le monde.

 

Les croquettes de la mer à la ricotta

les croquettes de la mer de Mamouzette (11)

 Je vous donne la recette de Mamouzette avec entre parenthèse mes changements, mais j’ai quand même en ce qui me concerne divisé par deux les proportions car c’était pour le dîner et nous mangeons assez peu le soir, notamment les filles qui n’ont mangé qu’une croquette chacune.

Quoi ?

-400g de thon au naturel

-2 boites de miettes de crabe soit 340g (j’ai acheté des pinces de crabe que j’ai décortiqué, je n’aime pas le crabe en boite)

-38 crevettes (j’ai pris des grosses crevettes, donc je n’en ai mis qu’une belle par croquette au lieu de 2 petites)

-250g de ricotta

-2 Cs de moutarde au Riesling (moutarde classique)

-1 cc de 4 épices

-1/2 Cs de piment d’Espelette (une pointe de couteau)             

-1cc d’ail semoule (j’ai volontairement omis)

-5 gouttes de Tabasco (3 pour moi, mes enfants sont encore bien petits et pas habitués)

-1cc Arômes Maquis corse spécial poisson (je n’en ai pas)

-1 œuf (j’ai très involontairement oublié, troublée que j’étais par les grèves ce soir là)

-3 Cs de fécule de pomme de terre

-8 feuilles de basilic (je n’en avais pas et n’ai pas pensé à remplacé par du persil, j'étais vraiment perturbée ce soir là)

-1Cs de graines de sésame

-1 Cs de graines de pavot

-1 Cs de 5 flocons (flocon d’avoine pour moi seulement)

-3 Cs de chapelure

-huile pour la cuisson.

Comment ?

Égoutter le thon et le crabe en pressant entre vos mains au besoin.

Mélanger ensemble la ricotta, les épices et les condiments et ajouter l’œuf.

Mélanger le tout avec le thon et le crabe, puis ajouter la fécule de pomme de terre.

Laisser reposer 10 minutes, le temps de mélanger ensemble les éléments de la chapelure à savoir le sésame, le pavot, les flocons et la chapelure.

Mettre l’huile à chauffer à feu moyen.

Prendre un peu de préparation avec une cuillère à soupe ou les mains, ça va encore beaucoup mieux, mettre une ou deux crevettes, selon la taille choisie, et refermer la « pâte » sur la crevette.

Mettre à cuire dans la poêle à feu doux, retourner au bout de 4/5 minutes et cuire encore 4/5 minutes.

Un vrai régal avec une salade !

les croquettes de la mer de Mamouzette (8)

Et le reste de chapelure a été chez moi recyclé comme vous pouvez le voir sur le fond de la photo en graines sur mon pain quotidien.

Allez zou on file tous chez Anna et Olivia

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives