Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 04:45

poulet beurre de sauge et orzo (1)

J’ai des poulets d’excellente qualité élevés par un petit producteur du nord et que mon jardinier me livre avec son panier magnifique de légumes une fois tous les 15 jours.

Je profite au maximum de cette aubaine et j’en commande un chaque quinzaine.

Avant j’avais parfois de très bons poulets quand mes parents venaient, mais c’était trop rare pour que j’en fasse autre chose qu’un bon poulet rôti !

Du coup cette fois, comme je sais que j’en aurais sans doute un autre dans deux semaines, je me suis lancée pour le cuisiner autrement. Je l’ai découpé et j’en ai cuisiné une partie pour dimanche et le reste on verra plus tard.

J’avais aussi demandé à Monsieur G si dans son jardin il y avait des herbes aromatiques et il m’a dégotté de la sauge, de la marjolaine et du persil.

La sauge, justement c’est ce que je voulais !!

Et c’est parti pour un poulet à la sauge, non, au beurre de sauge.

J’ai un peu improvisé car je n’ai pas trop l’habitude mais je me suis laissée porter par l’inspiration et au final c’était très bon !

poulet beurre de sauge et orzo (4)

Quoi ?

-2 cuisses complètes de poulet

-2 ailes + blanc de poulet

-100g de beurre mou

-12/15 feuilles de sauge fraîche

-1 oignon

-3 belles carottes

- 2 gousses d’ail fumé

-2 verres de vin blanc (en vrai j’avais pas, j’ai mis du rosé qui restait dans un fond de bouteille !)

-2 feuilles de sauge

-1 verre d’Orzo

-sel, poivre.

Comment ?

Préparer le beurre de sauge.

Mettre dans hachoir le beurre mou, les feuilles de sauge, un peu de sel et la farine et mettre en route pour obtenir un mélange homogène.

Décoller la peau des cuisses et des blancs et tartiner le beurre entre la chair et la peau.

Faire chauffer dans une cocotte un peu d’huile et de beurre.

Couper les oignons et les carottes en rondelles et faire revenir.

Poser les morceaux de poulets et laisser bien dorer de chaque côté.

Ajouter le vin blanc, les feuilles de sauge qui restent, saler, poivrer et couvrir.

Laisser mijoter 30/40 minutes selon la taille de vos morceaux de poulet.

Ouvrir la cocotte et verser les pâtes en prenant soin de les mettre dans le liquide.

Laisser cuire 10 minutes (en fonction du temps de cuisson indiqué sur le paquet) en surveillant qu’il reste assez de liquide.

Laisser reposer 5 minutes hors du feu avant de servir.

S’il vous reste un peu de beurre de sauge, le déposer sur les pâtes au moment de servir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans viandes
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 04:28

pain au lait (2)

J’aime beaucoup de blogs de cuisine, et je vous en parle souvent d’ailleurs, mais si je ne devais en garder qu’un seul à emporter sur une île déserte ce serait sans hésitation celui de Sandra : « le Pétrin ».

Je ne compte plus le nombre de recettes testées et TOUTES approuvées chez les Pralines !

D’ailleurs c’est bien simple, nous envisageons de lui demander de nous adopter et d’aller vivre chez elle !!

Alors quand j’ai vu sa nouvelle version des pains au lait, je me suis dit que cela faisait un moment que je n’avais pas fait de douceurs spéciales pour le petit déjeuner dominical et j’ai immédiatement mis cette version au planning du week end.

Et comme en plus nous étions invités samedi soir chez ma cousine et que sa fille adore mes douceurs (en fait ils les aiment tous, parents et petite sœur compris, mais la plus grande est très enthousiaste !!), quoi de mieux que de leur en apporter pour leur dimanche matin aussi ??

(J’ai d’ailleurs apporté une autre surprise ce soir là, mais vous verrez ça un peu plus tard.)

J’ai simplement divisé les proportions par deux et changé 2 œufs par quatre jaunes afin de continuer à stocker les blancs pour les macarons, sinon j’ai suivi la recette à la lettre.

Ah ! Et aussi j’ai pris de la farine T65 car j’avais un sac de 25kg à finir !

Je vous note ici la façon de procéder avec le pétrin du KitchenAid, mais passez quand même chez Sandra, ne serait-ce que pour les photos car il faut bien avouer que je ne joue pas du tout dans la même cour qu’elle et que je suis admirative (et jalouse ! na c’est dit !)

pain au lait (3)

Pour 10 pains :

Quoi ?

-500g de T65

-5g de sel

-50g de sucre

-2cc de levure déshydratée de boulanger

-200g de lait tiède

-4 jaunes d’œufs

-125g de beurre mou

pain au lait (20)

Comment ?

Mettre dans la cuve du pétrin la farine, le sel et le sucre et mélanger avec une cuillère en bois.

Ajouter la levure, le lait et les jaunes d’œufs et mettre le pétrin en route.

Laisser pétrir jusqu’ à ce que la pâte soit souple et homogène.

Ajouter alors le beurre morceau par morceau en laissant bien pétrir entre chaque.

Quand tout le beurre est ajouter, laisser encore tourner le pétrin 8 à 10 minutes.

Verser la pâte dans un saladier, et laisser lever 45 minutes couvert d’un film étirable.

Au bout de ce temps faire un rabat, couvrir à nouveau et mettre au frigo pour la nuit.

En ce qui me concerne j’ai placé le saladier au frais l’après midi vers 15h30 et je l’ai sorti le lendemain matin à 9h30.

Donc une nuit c’est à titre indicatif, ça peut être bien plus si besoin, pas la peine de vous affoler à l’idée de l’organisation que ça demande.

Le lendemain sortir du frais, verser sur le plan de travail la pâte et couper des parts de 100g.

Bouler chaque morceau et laisser détendre (reposer) 10 minutes sous un torchon.

Au bout de ce temps, façonner vos petits pains en prenant bien garde que la soudure soit bien soudée et en dessous du pain quand vous le déposez sur la plaque de cuisson (avec un papier sulfurisé bien sûr !)

Laisser reposer 1h30/2h couvert d’un torchon, à l’abri des courants d’air et du froid.

Allumer le four à 200° et quand il est chaud, dorer les petits pains avec un jaune d’œuf délayé avec un peu de lait, une pincée de sucre et une pincée de sel.

Parsemer de grains de sucre (en supermarché, on en trouve assez facilement !) et inciser avec la pointe d’un ciseau trempé dans la dorure.

Enfourner pour 12/15 minutes en fonction de votre four.

Attention ceux du fond peuvent brunir plus vite, tourner au besoin la plaque à mi cuisson.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 04:19

soupe de maïs coco (2)

J’ai découvert cette soupe l’hiver dernier, il faut dire que nous sommes très soupe chez les Pralines en hiver.

C’est une soupe du placard en quelque sorte, mais elle est si bonne que je peux la faire même si mon frigo est plein et que rien ne m’y oblige !!

A la base c’est une recette toute simple avec du bouillon de poule, mais en cherchant sur le livre de Julie Andrieu « Carnet de correspondances, mes accords de goûts », j’ai trouvé que c’était une bonne idée de remplacer le bouillon de poule par une boite de lait de coco.

Quelques épices, et voilà une nouvelle soupe, toujours de cette belle couleur or.

Quoi ?

-1cs huile d’olive

-1oignon

-600g de maïs doux (2 grosses boites)

-400ml lait de coco (1 boite)

-1cc curry doux (ou encore mieux du safran)

-1 pointe piment d’Espelette

-Sel

soupe de maïs coco (9)

Comment ?

Faire chauffer l’huile et y revenir l’oignon émincé.

Ajouter le maïs doux égoutté et couvrir du lait de coco.

Ajouter le curry, le sel et le piment.

Cuire 5/7 minutes.

Mixer (ou pas ! moi j’aime bien comme ça aussi !).

Pour les enfants mieux vaut passer la soupe pour enlever les petits bouts de peau qui restent, moi j’aime mieux avec, ça garde un côté granuleux que j’aime bien, mais c’est une question de goût je pense.

Accompagné d’une tranche de pain gratinée avec un peu de fromage dessus, c’est top et parfait pour un dîner !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 05:00

  coeur de madeleine thé matcha cacao (2)

Et oui, nous sommes dimanche et nous voici avec toutes les belles recettes testées par chacune des blogueuses qui participent au jeu organisé par le site Plaisirs gourmands

Le principe ? Vous vous souvenez maintenant la blogueuse n°1 tirée au sort va choisir une recette chez la n°2 qui va chez la n°3 et ainsi de suite.

578-90

Moi je devais aller chez Daphné cette fois et Une diététicienne aux fourneaux devait piocher ici.

Alors avec Daphné j’ai d’abord découvert un blog bien sûr, mais pas que !!

J’ai aussi rencontré quelqu’un ! Et les deux réunis, et bien ça donne tout son prix à ce jeu !

J’ai adoré allez voir toutes ses gourmandises et j’ai adoré sa gentillesse, sa bonne humeur et son humour ! Une vraie rencontre que je vous dis !

La recette ?

Alors j’ai longuement hésité, mais ça allait voir chez elle et vous allez tout de suite comprendre pourquoi !!

Puis je me suis décidée, mais là elle a quand même continué de publier des choses toutes plus décadentes les unes que les autres, alors j’ai à nouveau hésité !

Et puis au final je suis restée sur mon idée de base parce que c’est une recette au thé matcha et que du thé matcha j’en ai un pot dans mon frigo et que je ne l’utilise guère !!

Alors là, c’était l’occasion rêvée (je vous préviens à la fin je vous demande combien il y a de « alors » dans cet article !!)

Elle propose des madeleines Daphné, mais si on regarde bien elle les a aussi déclinées en mini-cakes, et cela me plaisait plus comme ça, mais je n’ai pas (encore reçu) mes moules à mini-cakes, donc j’ai opté pour de jolis cœurs.

Bon il faut dire que le thé Matcha (quoi !!!! du vert dans un gâteau ???? «T’as mis des épinards ? » elle a dit Praline-Amande !!!!!!) ce n’était pas gagné avec toutes les pralines, alors avec du chocolat et en forme de cœur, ça pourrait peut être le faire, non ?

J’ai aussi divisé par deux les proportions pour n’avoir qu’une fournée, mais sinon c’est tout pareil !!

coeur de madeleine thé matcha cacao (6)

Les cœurs de madeleine (ha ha !!) au thé matcha et cacao !

Quoi ?

-100g de beurre fondu refroidi (sinon ça active la levure avant l’heure !)

-100g de sucre

-100g de farine tamisée

-1cc de levure chimique

-1 pincée de sel

-2 œufs

-2cc de thé vert matcha

-2cc de cacao en poudre

Comment ?

Blanchir longuement les œufs et le sucre pour que ça blanchisse et prenne du volume.

Ajouter la farine, le sel et la levure.

Verser doucement le beurre fondu en mélangeant délicatement.

Partager en deux parts, 2/3 et 1/3.

Ajouter le thé dans les 2/3 et le cacao dans le tiers restant.

Mélanger dans chaque bol.

Mettre au frais au moins 1h (j’ai laissé au moins 3h par commodité)

Préchauffer le four à 200° et verser dans les moules 1 cuillère à glace de mélange vert et une cuillère à soupe de mélange au cacao dans chaque empreinte.

Avec un cure dent mélanger un peu que les couleurs et enfourner pour 10/12 minutes en fonction de la taille de vos moules, en clair : surveillez et quand un cure-dent piqué dedans ressort sec, c’est cuit !

Démouler un fois refroidi.

C’est joli non ??

Et si on les coupe en deux pour les fourrer de ganache ou de pâte à tartiner, vous croyez que c’est bon vous ?

coeur de madeleine thé matcha cacao (24)

Moi je sais, mais vous allez être obligé de tester par vous-même pour avoir la réponse !

En tout cas, moi je suis prête pour le jeu n° 10 !

En attendant je vais vite voir quelle recette des Pralines a retenu l’attention d’une diététicienne aux fourneaux !!

Bon dimanche et bonne ronde !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 05:03

  cake aux chocolats de Nigella (25)

Quand c’est Nigella Lawson qui cuisine, c’est toujours gourmand, mais quand elle fait le dessert, c’est souvent décadent !

Quand j’ai vu ce cake aux quadruples chocolats, comme elle dit, il m’a fait de l’œil !

Et je me suis dit que c’était une bonne façon de reprendre la tradition du goûter du mercredi.

En effet pour ceux qui l’ignorent, ce blog est né car chaque mercredi je prépare un goûter spécial aux petites Pralines et mes amis sur Facebook jouent à la devinette du mercredi et tentent de trouver quel sera le goûter du jour.

Au bout d’une année, quelques uns en ont eu marre de seulement deviner, puis voir la photo et ont lourdement insisté pour que j’ouvre un blog et partage aussi les recettes.

Ce blog est né comme ça, grâce aux mercredis !

J’ai été un peu longue cette année à reprendre les goûters car la rentrée a été chargée, et ce n’est pas tout à fait terminé, mais quelques unes s’impatientant, j’ai pensé au mercredi suivant quand j’ai vu ce cake !

Rapide, gourmand et facile, comme toujours dans la cuisine de Nigella, cette recette était parfaite!

J’ai tout de même un peu diminué le sucre car il y en avait vraiment beaucoup, j’ai presque divisé par deux et j’ai vraiment bien fait !

cake aux chocolats de Nigella (10)

cake aux chocolats de Nigella (26)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quoi ?

-200g de farine

-150g de sucre

-1Cc de bicarbonate (ou levure chimique)

-50g de cacao en poudre

-175g de beurre (1/2 sel pour moi)

-3Cs de crème fraîche

-1Cc de vanille liquide

-2 œufs

-250ml d’eau chaude frémissante (j’en ai mis la moitié mais par erreur, je me suis trompée de cup !!)

-175g de pépites de chocolat

Comment ?

Allumer le four à 170°.

Mettre dans le robot avec le couteau tous les ingrédients sauf l’eau et les pépites.

Mixer pour obtenir une pâte homogène et compact.

Ajouter l’eau chaude et mixer à nouveau.

Ajouter les pépites et mélanger avec une cuillère en bois cette fois.

Chemiser un moule à cake de papier d’alu et laisser bien dépasser le papier sur les côtés même si, comme moi, votre moule est en silicone !

Verser la pâte sur le papier et enfourner pour 1h.

Quand le gâteau est cuit, le sortir du four et se munir d’un spaghetti cru mais ne pas le démouler !

Avec le spaghetti faire des trous dans le gâteau pour que le sirop puisse imprégner le gâteau.

Quel sirop ??

Ben celui qu’on va faire maintenant, pardi !!

Quoi ?

-125ml d’eau

-100g de sucre

-1Cs de cacao

Comment ?

Mettre tous les ingrédients dans une casserole, mélanger et poser sur le feu.

Faire bouillir sans toucher pendant environ 5 minutes.

Pendant ce temps râper un peu de chocolat.

Verser encore chaud sur le gâteau et parsemer de chocolat râpé !

Laisser refroidir puis démouler mais attendre que ce soit bien froid pour enlever tout le papier d’alu.

Ce gâteau est délicieux ! C’est pas du light, ça c’est sûr mais si vous connaissez cette anglaise, vous savez qu’avec elle ce n’est jamais le cas !

En revanche, une petite tranche fine suffit à satisfaire même les plus gourmands, et franchement une bonne partie du sirop qui sert au nappage a terminé dans la poubelle, car j’ai laissé imbiber un moment puis j’ai démoulé avant que ça ne soit figé au fond.

Je ne voulais pas non plus que ce soit trop écœurant.

En ce qui me concerne le chocolat râpé sur le dessus était un très bon chocolat parfumé à l’orange et au clou de girofle offert à Noël dernier (Merci Mu !) et cela a bien parfumé et donné une super finition délicate à l’ensemble, alors si vous avez du chocolat parfumé, il en faut assez peu dessus et ça apporte la petite touche en plus.

Vivement mercredi prochain, je sais déjà ce que je vais faire !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 04:18

asperges et oeufs mollets sur toasts (5)

Ceci est une recette tirée et légèrement adaptée du livre de Jamie Oliver « Rock’n roll cuisine »

Je dois bien avouer que des livres de cuisine j’en ai à la pelle, que je suis même une collectionneuse.

Mais si j’y regarde de près, en réalité je me plonge souvent dans les livres de pâtisserie, ceux là ne prennent pas trop la poussière, en revanche les livres de cuisine …très franchement je les consulte de temps en temps, mais ne cuisine que très peu avec !

Sans aucun doute cela doit bien m’inspirer au-delà de ce que j’en sais, mais je ne vais quasi jamais y chercher une recette.

Alors parfois, je me lance un défi, comme ce jour là, d’en choisir un, d’y trouver une recette qui me plaît et de l’adapter avec ce que j’ai pour préparer le dîner (on s’amuse comme on peut, hein !!!).

Quelque fois j’ai presque tout dans ma cuisine (comme cette fois là !) mais d’autres fois…il faut vraiment beaucoup adapter 

Quoi qu’il en soit, ces jours là quand Monsieur Pralin avoue se régaler, quel plaisir de lui balancer dans les dents, que « ah !! Tu vois que je ne les achète pas pour rien tout ces livres qui encombrent notre maison ! »

Non mais !!!

Nous nous sommes vraiment régalés, c’est très simple comme souvent avec Jamie Oliver.

Les asperges viennent de chez P..ARD et elles sont très bonnes, j’en ai presque toujours hors saison dans mon congélateur.

Et si j’allais voir ce qui vient de sortir en librairie culinaire moi ?!

asperges et oeufs mollets sur toasts (9)

Pour  deux personnes :

Quoi ?

-du pain

-2 tomates

-1 petit Chorizo à cuire (pancetta ou bacon dans recette d’origine)

-8 asperges

-4 œufs ( pour un plat unique, sinon 2 œufs )

-huile d'olive

-sel noir de Tahiti (ou fleur de sel)

Comment ?

Faire chauffer une poêle avec un peu d'huile.

Couper des tranches de pain, une belle tartine par personne dans un beau pain de campagne ou sinon couper en biais 2 tranches chacun dans la baguette.

Les poser dans la poêle chaude.

Couper en 2 les tomates et les poser dans la poêle à côté du pain du côté tranché.

Laisser griller en retournant le pain afin de griller les 2 côtés.

Quand tout est prêt, les sortir et les réserver.

Faire chauffer une grande casserole d'eau salée et une fois à ébullition plonger les asperges et les œufs pour 4 minutes mais si vous aimez les oeufs un peu plus cuits que nous (je dois avouer que j'aime le jaune cru ) ajouter 30/45 secondes de cuisson mais penser à ôter les asperges au bout de 4 minutes, elles doivent rester croquantes.

Pendant ce temps couper le chorizo en tranches longues et faire revenir toujours dans la même poêle sans la laver.

Sortir le chorizo une fois revenu et le poser sur le pain dans l'assiette, avec les tomates à côté.

Égoutter les asperges et les poser à griller quelques instant dans la poêle, toujours sans la laver, les asperges vont s'imprégner des saveurs des autres ingrédients.

Refroidir les œufs et les écaler délicatement, ça c'est le plus difficile dans cette recette.

Poser les asperges sur le chorizo et par dessus les œufs mollets.

Un peu de sel noir de Tahiti par dessus et vite, déguster avant que les œufs et les asperges soient froids.

Un pur délice, simple, délicat et équilibré !

Et dire que nous allons mettre fin à notre abonnement canal SAT et que bientôt je n'aurais plus cuisine tv ni Jamie, ni Nigella, ni Giada, ni ....bouh......mais qu'est ce que je vais devenir moi ??

je vais être obliger d'acheter encore plus de livres, j'vois pas sinon !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans oeufs
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 04:52

tentations poire speculoos caramel (5)

A eu lieu il y a peu le baptême de la fille des amis avec qui nous partons en vacances.

Bien sûr ils avaient fait appel à un traiteur et avaient commandé chez un très bon pâtissier une pièce montée (bien que très bonne crème, très bons choux...mais trop de caramel ! ce qui est souvent la difficulté avec les pièces montées, il en faut assez pour que ça tienne, mais pas trop si on veut AUSSI en manger.)

Mais quand j’ai proposé à Fa de leur faire un gâteau en plus, elle n’a pas mis longtemps à accepter et a particulièrement tenu à ce que je choisisse ce que j’avais envie de faire et surtout de leur garder la surprise. Autant vous dire que j’adore cet état d’esprit et que c’est bien plus amusant de partir à la recherche du gâteau qui leur fera plaisir.

Pas de chocolat, Loulou n’aime pas.

A part ça j’avais envie de quelque chose de gourmand (bien sûr) et de saison.

Il me restait encore beaucoup de poires de mon jardin et elles sont vraiment fabuleuses.

Donc je suis partie de la poire.

Mais après ??

Le caramel est arrivé assez vite aussi.

Un insert poire, une mousse caramel.

Mais le biscuit ? J’ai longtemps hésité entre différentes choses et puis je me suis souvenue d’un biscuit chez Philippe Conticini croquant à souhait pour le cheese-cake.

Je suis allée voir et en fait c’est un sablé qu’il concasse grossièrement pour refaire une pâte.

Le principe me plaisait bien mais entre temps j’avais eu envie de spéculoos aussi dans l’association de base.

Qu’à cela ne tienne, j’ai concassé des spéculoos à la place de la pâte sablée et puis voilà.

Sauf que.

Sauf que ce biscuit est très friable et plus que difficile à manipuler et en lisant de plus près la recette du cheese-cake de P.Conticini, j'ai vu qu'il rajoute une autre pâte dessous ce biscuit là.

J’ai donc opté pour le croustillant de Florent.

Cette fois j’avais mon gâteau.

Une base de croustillant, le biscuit aux spéculoos, l’insert à la poire et la mousse au caramel.

tentations poire speculoos caramel (9)

Et si dans la mousse au caramel, je concassais des daims et les incluais délicatement ?? Cette fois on a tout, il n’y a plus qu’à !!

Au final un gâteau qui a presque entièrement disparu dès le premier service, Fa et Loulou étaient ravis et bon nombres de leurs invités m’ont gentiment remerciés de ce très bon gâteau qui a fait son effet je dois dire.

Je suis un peu plus critique (ou j’ose me dire à moi-même les choses, ce que les gens bien élevés ne peuvent faire lol) et je dois avouer qu’il y a un ou deux détails qui m’ont chiffonnés.

Par exemple le biscuit au spéculoos était un peu trop épais à mon avis et l’insert à la poire bien trop aqueux.

Mais je suis tout de même assez fière de ce bébé, surtout que je vous invite à imaginer tout seul qu’il a fallut lui faire faire la route entre deux points opposés et éloignés de la région parisienne, ce qui explique que la déco est…ce qu’elle est car a été faite sur place, au dernier moment et que les photos ont donc été prises à la va-vite avant de servir !!

 

Comme souvent pour ce genre de gâteau on peut très bien faire les différentes étapes sur plusieurs jours.

Mon gâteau était particulièrement impressionnant mais il était pour 30 adultes et une bonne douzaine d’enfants.

Pour un entremet de taille plus classique et plus raisonnable, divisez par deux sans hésiter !

tentations poire speculoos caramel (11)

Le croustillant selon Florent (déjà vu ici)

Quoi ?

- -50g de beurre

-50g de cassonade

-100g d’amandes en poudre

Comment ?

Mélanger le tout ensemble (j’ai fait dans le KitchenAid avec la feuille), étaler dans un cercle (ou comme ici un rectangle !)

(Étaler à la main, du bout des doigts légèrement farinés ou mouillés).

Cuire au four non ventilé à 150° pendant 20 minutes.

Laisser refroidir avant de placer le croustillant directement sur le plat qui servira à la présentation et au montage final.

Le biscuit est assez fragile à manipuler.

 

Le biscuit spéculoos adapté de Philippe Conticini :

Quoi ?

-350g de spéculoos

-70g de beurre mou

-70g de vergeoise

Comment ?

Hacher grossièrement les spéculoos.

Crémer le beurre et le sucre longuement avec la feuille du robot puis ajouter les brisures de biscuits.

Mélanger rapidement pour garder des morceaux de biscuits assez gros et ne pas tout réduire en miettes.

Etaler en tassant bien dans le cercle (ou rectangle) et garder au froid une heure avant de cuire à 160° pour 20/25 minutes.

 

L’insert aux Poires.

Quoi ?

-800g de poires (sans peau ni pépins)

-1/2 Cc de 4 épices

-30g de beurre

-100g de miel

-6 feuilles de gélatine

Comment ?

Mettre de côté 2 ou 3 demi poire selon leur taille.

Couper les autres en gros cubes et les faire revenir dans le beurre, avec le miel et les quatre épices.

Quand elles sont bien revenues, les mixer et ajouter la gélatine qui aura été ramollie dans de l’eau froide.

Couper les poires mises de côté en petits dès et déposer les au fond du cercle (ou …c’est bon, vous avez compris !! lol) chemisé de papier étirable et couler la purée de poires par-dessus, congeler.

 

La mousse au caramel au beurre salé  adaptée de Florent

Quoi ?

-540g de caramel au beurre salé (recette à venir) 

-6 jaunes d’œufs

-18g de sucre

-6 feuilles de gélatine

-375g de crème

La meringue italienne :

-75g de blanc d’œuf

-110g de sucre

-37g d’eau

-20/25 daims.

Comment ?

Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre, puis ajouter le caramel au beurre salé.

Verser alors dans une casserole et cuire doucement le mélange sans cesser de mélanger (j’ai fait avec le batteur à main !) jusqu’ à 85°.

Ajouter la gélatine qui aura été ramollie dans de l’eau froide et laisser refroidir.

Réaliser la meringue Italienne.

Pour ce faire mettre les blancs avec une pincée de sel à monter doucement et préparer en simultané un sirop avec le sucre et l’eau.

Faire cuire le sirop sans jamais remuer jusqu’ à 110°, sortir du feu.

Les blancs sont montés, ralentir le batteur et verser doucement le sirop dedans.

Laisser tourner le fouet jusqu’à complet refroidissement.

Pendant ce temps monter la crème fleurette entière bien froide.

Finir la mousse :

Mélanger la meringue refroidie avec la crème caramel à t° ambiante délicatement puis avec la crème montée.

Ajouter les éclats de daims et mélanger une dernière fois pour les répartir dans la mousse.

 

Le montage du gâteau :

Poser le croustillant dans le fond du cercle autour duquel vous avez déposé du rhodoïd.

Par-dessus le biscuit aux spéculoos.

Une couche de mousse au caramel pour souder l’insert et poser l’insert à la poire.

Couvrir du reste de mousse au caramel.

Garder au réfrigérateur  au moins une nuit.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 05:00

soupes 4565

On ne jette rien, ou le moins possible tel est mon credo en cuisine.

Aussi quand j’ai vu la joliesse des fanes de carottes dans mon panier samedi, j’ai immédiatement voulu en faire un pesto.

Sauf qu’au final j’avais déjà utilisé les feuilles de betterave un peu de cette façon et qu’il faut varier les plaisirs, donc je suis restée classique et j’en ai fait une soupe.

J’ai une grande fan de soupe à la maison, qui m’en réclame très régulièrement et cette version a eu sa totale adhésion, elle en a mangé deux bols à elle toute seule !

Sans doute que quelqu’un lui a dit que la soupe ça fait grandir….

soupe de fane de carottes (5)

Quoi ?

-1 gros oignon

-fanes d’une belle botte de carotte

-3 verts de poireaux

-2 carottes

- 6/7 pommes de terre moyennes

-sel, poivre

-2Cs d’huile

-crème épaisse

-1 tranche de jambon cru

Comment ?

Laver et couper en morceaux les légumes, les faire revenir dans un peu d’huile et les couvrir d’eau, saler, poivrer.

Laisser cuire 20/30 minutes en fonction de la taille de vos légumes et de la quantité.

Mixer avec une girafe (mixer plongeant).

La fane de carotte est très fibreuse et malgré le mixer, il reste beaucoup de fils, j’ai donc passé au chinois pour avoir un résultat bien plus agréable en bouche.

Servir et poser une Cs de crème épaisse sur le dessus et des bouts de jambon crus.

Le jambon est une vraie bonne idée pour accompagner cette soupe.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 05:03

blinis potimarron chataigne aux oeufs de saumon (3)

Tout est dit dans le titre ? Vous croyez ?

Pas tout à fait car dans le titre je ne vous dit pas qu’il y a aussi de la ricotta et que j’en avais fait que pour moi pour le déjeuner pensant que les filles tordraient du nez et au final elles sont venues goûter et m’on engloutie la moitié de mon assiette !!!

Ma vengeance ? J’ai mangé la moitié de leurs gnocchis !!

Non mais !!

 blinis potimarron chataigne aux oeufs de saumon (12)

Quoi ?

-250g de potimarron

-125g de ricotta

-2 œufs

-1Cs farine blanche

-1Cs de farine de châtaigne

-sel, poivre

L’accompagnement :

-2Cs de ricotta

-jus d’un demi-citron

-1Cs d’aneth ciselé

-des  œufs de saumon

Comment ?

Cuire le potimarron (avec sa peau) coupé en cubes au four pendant 30 minutes à 180°.

Mettre dans le blender ou le robot muni du hachoir le potimarron, la ricotta et réduire en purée.

Ajouter les jaunes d’œufs puis les farine et assaisonner. blinis potimarron chataigne aux oeufs de saumon (9)

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement.

Faire chauffer une poêle et verser une CS de pâte dans la poêle.

Cuire 2/3 minutes par côté.

Pendant ce temps préparer la sauce.

Mettre la ricotta, le jus de citron et l’aneth dans un bol et mélanger.

Éviter de saler, la ricotta l’est un peu et les œufs de saumon le sont pas mal.

Une pointe de poivre du moulin.

Quand les blinis sont prêts, mettre une cuillère de sauce au citron sur le dessus et une cuillère d’œufs de saumon.

Déguster ….si vous y arrivez !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 04:50

  pyramide macarons test (4)

Pas de recette aujourd’hui, juste une ou deux photos de celle que vous avez pu apercevoir à la toute fin d’un article : la Pyramide de macarons.

C’était un test en fait que j’ai réalisé lors de la Garden party.

En effet en octobre des amis se marient et m’ont demandé si j’étais cap de leur faire deux pyramides de macarons.

Est-ce que je suis folle ou est ce que j’aime les défis ?

Sans doute les deux mon capitaine !

Il me fallait tout de même tester la chose !

Non pas tant les macarons, que je fais depuis environ 1 an maintenant et avec lesquels je pense me débrouiller plutôt pas trop mal (merci Mercotte et son livre !), mais avec la pyramide tout d’abord !

En effet comment faire tenir les macarons, combien de macarons par face et donc par pyramide (je peux vous dire il me faut au moins 400 macarons !) et comment ça résiste avec le temps ?

Et d’autre part, quels parfume et quelles couleurs ?

Nos mariés voulaient du blanc et du bordeaux, mais il peut y avoir des nuances etc.…

Donc blanc, on savait déjà ce serait vanille.

Mais l’autre parfum/couleur ?

Je leur ai donc fait 3 sortes différentes pour les laisser choisir.

Il y avait donc framboise, cassis et cerise.

Ce sera dons cassis et pour la couleur qui est vraiment très belle et pour le goût, une tuerie !!

Je ne vais pas avoir le temps (pour le moment) de rédiger les recettes des macarons, mais il y en a tant et tant de par les blogs que ça ne me paraît pas si grave.

Mais je vous promets un jour de vous faire un article avec la recette et surtout les quelques trucs et astuces que j’ai glané de ci de là et qui font que sur  les 170 macarons réalisés pour la Garden party, je n’ai eu aucun raté !!

Le plus dur encore pour moi c’est de les faire parfaitement de la même taille !!

Même avec un gabarit, il faut bien admettre qu’ils ne sont quand même pas exactement de la même circonférence.

Mais mes amis savent bien que je ne suis qu’un amateur qui ne travaille pas chez Ladurée ou chez Pierre Hermé, n’est ce pas ?

et c'était bon alors ??

Réponse en image:

pyramide macarons test (1)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives