Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 07:13

  salade de chou rave (5)

Ah qu’elle est bonne la semaine qui suit la venue du jardinier !!

Le plein de bonnes choses saines et goûteuses, le plein de nouveaux légumes à faire découvrir, et surtout apprécier, à tout le monde.

Mais là, j’avoue qu’avec le chou-rave, j’avais hâte de voir ce que ça pouvait donner car si je connais bien ce légumes, il faut quand même admettre que je le connais surtout chez ma grand-mère quand j’étais enfant et …dans la potée des cochons !

J’ai encore l’odeur de ce chou en train de cuire et de parfumer le reste de leur «soupe» et lorsque j’ai pelé le chou et goûté sa chair tendre ce soir, j’ai retrouvé ce petit goût qu’avaient les pommes de terre que nous allions piquer dans la marmite des cochons.

Et cela m’a aussi fait penser au chou que servent les restaurants japonais après la soupe miso.

J’ai donc fait quelques recherches sur le net et je me souvenais parfaitement d’une recette vu chez Pascale.

Je n’avais pas tous les ingrédients pour faire sa sauce asiatique mais je m’en suis inspirée et j’ai donc simplement râpé les choux-raves pour les manger crus en salade.

On a adoré !

J’en ai gardé 2 pour tenter de les cuire la prochaine fois.

Je n’ai malheureusement pas pu récupérer les feuilles avant qu’elles soient ternies et raplapla après un passage au frigo, mais j’en aurais volontiers fait un pesto ….G si tu m’entends en voilà une idée que tu pourras tester : on ne jette rien !!

Une dernière chose avant la recette, je vous conseille quand même de n'ajouter la sauce qu'au moment de servir car sinon l'acidité cuit le chou et il perd un peu de son croquant.

 Et pour ceux qui se demandent encore à quoi ça ressemble (enfin là j' ai malheureusement enlevé les tiges et les feuilles mais c'est plus beau avec)

salade de chou rave (7) 

Quoi ?

3 petits choux-raves

-1 citron vert (zeste+jus)

-1cs nuoc-mam

-1cs sucre

-1cs huile neutre

-1cc vinaigre balsamique

-1cs graine de sésame

Comment ?

Râper les choux et faire une sauce avec le reste des ingrédients, mélanger le tout.

Vous pouvez faire légèrement revenir à sec le sésame pour en développer les saveurs mais attention de juste le dorer.

Franchement même Monsieur Pralin a trouvé ça très bon et les Pralinettes aussi !

Et une victoire pour le chou-rave !!

Je vous tiens au courant pour la version cuite 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 07:47

pain farci oignons lardons beaufort (9)

Nous avions promis le Week end dernier un pique nique à Praline-Noisette …c’était sans compter le temps gris et sinon la pluie en tout cas un certain rafraichissement des températures.

Le samedi, plein d’espoir encore pour le dimanche j’ai tout de même préparé de quoi se nourrir assis par terre sur une couverture.

Pour changer un peu du traditionnel sandwich (je dis ça mais en même temps on n’a jamais de sandwich quand on pique nique !), je me suis dit que j’allais faire un pain farci, accompagné d’une salade et de quelques fruits et roule ma poule pour un repas vite fait bien fait et pas trop lourd pour courir dans l’herbe après…ou bouquiner pendant que Monsieur Pralin fait tous les airs de jeu du parc accompagné de deux princesses …quoi ? Il faut bien que quelqu’un garde les affaires, non ?!!

Médisants que vous êtes ….pff

Bon, de toute façon il ne faisait pas assez beau et nous avons mangé notre pain-salade-fruits chez nous, sur la terrasse quand même !

  pain farci oignons lardons beaufort (2)

Quoi ?

-300g farine

-200g eau

-2cs huile d’olive

-100g levain (ou un sachet de levure déshydraté)

-1 pincée levure

-1cc de sel

-1 gros oignon

-1cs miel

-200g lardons

-200g beaufort

Comment ?

Commencer par la pâte à pain.

Mélanger la farine, la levure et  le levain (ou que la levure) l’eau et le sel.

Pétrir 10 minutes, je le fais avec le kitchenAid, mais ça marche très bien à la MAP ou à la main !

Attention les temps de levée ne vont pas être identiques selon que vous utilisez du levain seul, du levain+levure ou seulement de la levure.

Avec le levain les temps de pause sont plus long, voir beaucoup plus long si vous n’utilisez QUE le levain.

Mais si vous avez un levain, je suppose que vous êtes une experte en boulange et que vous savez tout ça.

Je vais donc expliquer pour les moins expertes et donner des temps approximatifs pour celles qui utilisent la levure.

Donc après le pétrissage, si vous utilisez une MAP laisser aller jusqu’ au bout du programme pâte seule, soit environ 1h30.

La pâte doit quasiment doubler de volume.

Pendant que la pâte travaille dans son coin, préparer la garniture.

Peler et couper les oignons et les faire revenir tout doux dans un peu d’huile d’olive.

Les saler mais pas trop et une fois qu’ils sont translucides, ajouter le miel et laisser cuire encore 5 minutes à feux doux en mélangeant.

Laisser refroidir.

Sortir du frigo les lardons et le fromage pour qu’ils soient à température ambiante.

Quand la pâte est en haut de la cuve, la dégazer doucement et la verser sur le plan de travail légèrement fariné.

La travailler en douceur et former une boule, couvrir et lui laisser 15 minutes de détente.

Du plat de la main commencer à étaler la pâte puis former un grand rectangle en s’aidant du rouleau à pâtisserie, mais en douceur.

Une fois que le rectangle est assez long et large, verser les oignons, les lardons (crus) et le fromage coupé en dès et étaler sur la moitié du rectangle dans le sens de la longueur.

Rouler doucement le pain pour emprisonner la farce, poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en veillant à ce que la soudure soit en dessous, le couvrir et laisser lever.

Allumer le four à 240° et laisser préchauffer 30/40 minutes le temps de la levée.

Au bout de ce temps, verser un verre d’eau dans le fond du four et enfourner le pain pour 30 minutes.

Au bout de 15 minutes baisser la température  à 220° et si le fromage s’échappe un peu, ce n’est pas grave !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 07:13

petites tomates farcies (10)

Parfois Souvent  le week end j’aime bien traîner dans mon lit avec un bon bouquin et laisser Monsieur Pralin et les petites Pralines vaquer à leurs occupations (enfin les Pralines jouent ou regardent un dessin animé pendant que Monsieur s’en occupe activement….devant son ordinateur, mais chut, je m’en fout, moi je suis mal placée pour critiquer je suis au fond de mon lit et plus rien n’existe…en plus j’ai du bol ma chambre est en haut et les filles ne peuvent pas monter, trop dangereux !

Donc tout ça pour dire que parfois quand je m’extirpe de mon roman passionnant, la matinée est fort avancée et que le temps de me doucher, de ranger la cuisine, habiller les filles (ben oui, je me prélasse mais il faut pas croire que je n’ai rien à faire ensuite, c’est simplement reporté à plus tard !!),vider et remplir le lave vaisselle …et bien il est l’heure de déjeuner !

Et là il me faut réveiller en express mes neurones de la cuisine pour préparer un truc vite fait et bon avant d’avoir les Pralines sur le dos, affamées et couinantes.

Et c’est là que ce genre de recette fraîche et rapide entre en action !

A vrai dire chez nous, il n’y a quasi jamais d’entrée, ça fait direct le repas, mais c’est vrai que ça ressemble plus à une entrée, d’où le titre !

Normalement je réalise ce plat avec du thon au naturel, mais il se trouve que ce jour là je n’en avais plus ! J’ai donc fait avec ce que j’avais soit une boite de sardine à l’huile.

Si vous optez pour le thon, il faudra alors sans doute vérifier l’assaisonnement et peut être ajouter quelques herbes fraîches pour remplacer l’huile d’olive pour un plat plus léger.

 

Quoi ?

- tomates

-une boite sardines à l’huile (ou de thon au naturel donc !)

-250g brousse (ou de ricotta ou de fromage à tartiner par exemple avec du 0 % possible comme du Carré frais par exemple) petites tomates farcies (4)

-1/2 poivron rouge

-1 petite boite de maïs

-sel, poivre, herbes fraîches

 

Comment ?

Commencer par évider les tomates, les saler légèrement et les retourner pour les égoutter un peu.

Pendant ce temps mélanger le reste des ingrédients, assaisonner et remplir les tomates de cette farce.

Le mieux étant de réserver au frais au moins 1h, mais si comme moi vous êtes pressé et bien …à taaaable !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 08:29

so crunchy (5)

Hier en me promenant sur les nombreux blogs de cuisine parmi mes favoris je suis tombée sur une recette qui de suite a fait tilt !

Justement ce matin là je râlais (qui à dit comme toujours ??) contre ce paquet de céréales acheté pour Mademoiselle Praline-Noisette et qui reste là, énorme et ventru, et toujours fermé puisque personne n’en mange !

 Il trône au milieu de ma cuisine, trop gros pour les placards, trop haut pour les étagères et il m’énerve…

Et là tout à coup, de quoi lui faire sa fête : hauts les cœurs et j’y vais de ce pas !

Et comme nous sommes mercredi, je partage avec les habitués de la devinette du mercredi !

Bon, j’ai quand même un peu modifié la recette de Manue, je vous donne ma recette, mais vous invite à aller découvrir son blog et sa recette ici

 

Quoi?

-110 corn flakes

-150g de chocolat au lait

- une grosse poignée de noix de pécan.

Comment ?

Hacher au couteau les noix de pécan.

Faire fondre le chocolat au micro-onde mais attention, on y va par pallier de 20/30 secondes à chaque fois et on remue bien entre chaque, il est délicat le chocolat, il ne faut pas trop le chauffer sinon il s’énerve.

Sinon on fait au bain marie, c’est plus doux. so crunchy (1)

Dans un saladier écraser un peu avec ses mimines les corn flakes.

Ajouter les noix, mélanger un peu et verser le chocolat pour enrober le tout.

Poser une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie et à l’aide d’ un cercle former des jolis biscuits pas trop épais, retirer délicatement le cercle et recommencer pour le suivant et ainsi de suite.

Si vous n’avez pas de cercle, il suffit de faire des petits tas plats, ce sera juste moins régulier, mais tout aussi bon.

On laisse prendre 1h au frais et on déguste !

S’il en reste (ce qui m’étonnerait beaucoup…) placer les gâteaux dans une boite en fer hermétique et  garder dans un endroit frais (au frigo quoi vu la chaleur !), si la boite est bien fermée ils ne prendront pas l’humidité et de toute façon il n’y en aura plus dès le petit déjeuner !!

 

Un petit rappel pour ne rien rater c'est

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 06:22

cannelés

Les cannelés, sans doute vous connaissez tous !

Baillardran …déjà là, vous êtes moins nombreux ou alors vous êtes tous bordelais…ou SDF à la gare Montpanasse !

Nan ! J’rigole !

Bon Baillardran c’est LA maison Bordelaise qui a pignon sur rue en matière de cannelés et il y a une boutique à la gare sus-citée.

Bon donc, comme toute Bordelaise(ou presque, on ne va pas chipoter pour quelques km !!), pour moi le cannelé est Baillardran ou n’est pas ! C’est dit !

J’avais bien testé quelques recettes qui fleurissent de ci de là sur les blogs, mais franchement…oui mais…non en fait !

Sauf qu’un jour, invitée que j’étais à un baptême avec beaucoup d’autres invités Bordelais, je repérais un plateau rempli de ce joli petit gâteau !

Bon, ce plateau, pas de bol il était devant la porte de la pièce où ma petite Praline dormait !

Donc un passage pour aller voir mon bébé, un cannelé. Mummmm, des Baillardran !

Elle pleure là, non ? Non bouge pas chéri j’y vais et hop, miam miam trop bon !

Et là j’apprends que non, ce ne sont pas des rescapés de chez Baillarmachin (oui, ça suffit la pub gratuite quoi !!)Mais qu’ils sont faits maison !

Wouah ….la révélation ! Mais qui cuisine aussi bien ?? Parce que là je le vois bien, j’ai tout à apprendre !

Euh…ben c’est B, la grand-mère des deux petits baptisés !!

Stupeur !! B ???? Vous voulez bien dire B ??? Celle qu’on m’a tant vantée pour ses plats cramés, ses ratages mémorables ?

Petit apparté : je sais que B vient ici, B, pardon pardon pardon, je vous adore et je n’y suis pour rien si vos enfants vantent si bien vos talents culinaires ! Pour toutes réclamations voir auprès de A, N, B, I…j’me comprends….

Fin de l’aparté.

Donc B fait des cannelés comme chez Trucmuche (je prends 1% sur chaque vente et je cite le nom à tout-va ! tout à un prix cher drandran !!), il me faut cette recette !!

Et cette recette, elle me l’a donné ! B, je l’ ai dit que je vous adore ?

Et pompon sur la cerise, cette recette m’a été donnée de concert par B et sa fille A (rmelle pour garder son anonymat) qui est un cordon bleu notoire, c’est bien connu (hum hum hum)

Et depuis chez moi les cannelés sont au top du top !

Une dernière chose, si vous voulez de bons résultats il est impératif d’avoir des petits moules, la cuisson à la maison est difficile et avec les grands, on obtient difficilement  une cuisson uniforme.

Achetez deux plaques, ce sera plus pratique.

Par exemple avec cette quantité je fais presque 3 plaques, donc une fournée avec deux et une deuxième fournée avec une seule.

Si vous êtes riche, vous pouvez acheter les fameux moules en cuivre, mais moi pas, alors ils sont en silicone, mais il faut de la bonne qualité, fuyez ceux à 5 euros ! Ils doivent supporter une très forte chaleur (270° !!! et oui !)

cannelés (11)

Quoi ?

-500ml de lait

-2 ou 3 gousses de vanille

-50g de beurre

-2 œufs+ 2 jaunes

-100g de farine

-250g de sucre

-3 cs rhum

Comment ?

Gratter les gousses de vanilles et mettre les graines et les gousses dans le lait et porter à ébullition. Couvrir et laisser infuser.

Passer au tamis pour enlever les gousses et les impuretés.

Porter à nouveau à ébullition en ajoutant le beurre.

Pendant ce temps mélanger ensemble les œufs, le sucre et la farine. cannelés (18)

Ajouter le lait chaud.

Quand le mélange est froid, ajouter le rhum, couvrir et réserver au frais au moins 24h.

Le lendemain, mélanger car une croûte s’est formée sur le dessus, ce n’est pas grave et c’est même normal !

Préchauffer le four à 270° (oui oui)

Beurrer les moules, oui même si c’est du silicone et ne pas lésiner en plus, ça colle sinon, c’est l’enfer !

Remplir les mini-moules au 2/3 (j’dis ça j’dis rien mais n’oubliez pas de poser les moules sur une plaque à pâtisserie …sinon il faut prévoir un nettoyage intensif de la cuisine …et de la cuisinière et des chaussures de la cuisinière) et enfourner pour 5 minutes à 270° puis baisser à 180° pour 55 minutes si comme moi vous les aimez bien noirs et bien croquants. Un peu moins sinon !

 

Alors si par hasard il vous en reste le lendemain, ils seront un peu mous du genou, mais vous les passez 5/10 minutes à four bien chaud, vous les laisser refroidir et hop, des cannelés tout neufs et bien croquants !

Une astuce : s’il vous reste un fond de pâte mais pas assez pour faire une fournée, ne jetez pas la pâte, sortez votre poêle est faites en de petites crêpes !

Attention, ça colle beaucoup, alors un peu de beurre dans la poêle et pas trop grandes les crêpes, Praline-Amande adore et il paraît que c’est la dernière mode à Bordeaux.

Une dernière ? 

cannelés (7) 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 17:34

 

smoothie melon cerises gigembre (7)

Voilà un dessert bien frais, léger, facile, rapide et délicieux ! Que demander de plus ?

Le melon et la cerise font une association vraiment délicieuse et le gingembre relève le tout.

Attention toutefois de ne pas trop en mettre, nous on a beaucoup aimé, mais Praline-Noisette à qui j’ai fait goûter a fait « beurk ! Il y a quelque chose de pas bon ! », Ceci dit celle-ci et les fruits…autant Praline –Amande adore les fruits autant la grande si ce n’est pas en compote…mais elle commence à en manger à l’école, tout espoir n’est pas perdu !

 


Quoi ?

-1 petit melon

-2 poignées de cerises (surgelées pour moi sinon mettre 3 ou 4 glaçons avec les fruits)

-0.5 cm de tronçon de gingembre

-1 yaourt nature

-1cs de miel

 


Comment ?

Tout mettre dans le blender, y compris les cerises encore congelées ou les glaçons, et mettre en route.

Verser dans des verres et entreposer au congélateur environ 30 minutes avant de servir …avec une paille parce que c’est plus joli quand on le boit !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans glaces
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 09:00

panzanella (2)

Oui, bien sûr c’est une toute bête salade italienne de tomates.

Toute bête…oui, mais non !

Parce qu’est ce qu’on préfère dans la salade de tomate sinon saucer avec du bon pain le fond de l’assiette…. J’en connais même qui vont saucer le fond du plat, j’ai des noms !!

Et la bonne idée de la panzanella c’est que le pain, il est direct DANS la salade, du coup il boit de lui-même toute la sauce et on n’a plus aucun complexe à saucer devant ses invités !

Ils ne sont pas trop forts ces italiens ?

Et en plus, même les plus courges peuvent épater leur petit mari, belle-mère, belle-sœur, famille, amis…cocher la mention qui convient !

 

Quoi ?

A vrai dire chacun fait un peu comme il veut, les tomates et le pain sont la base, après à vous de voir !

Moi j’aime bien :

-3/4 tomates

-1 mozzarella (de bufflonne, sinon je me fâche après Monsieur Pralin qui s’a gouré !!)

-1/2 concombre

-du pain de la veille

-du basilic

-1 petit oignon doux

-l’huile d’olive

-vinaigre balsamique

-sel, poivre

 

Comment ?

Et bien comme une salade !!

On coupe tout en cubes , on assaisonne avec une belle vinaigrette et au passage on s’arrange un peu pour écraser un ou deux morceaux de tomate pour avoir plein de jus et on laisse macérer au frais au moins une bonne heure pour que les tomates donnent beaucoup de jus et on mélange bien de temps en temps pour que le pain puisse boire !

Vous voulez voir le jus ?

 panzanella (3)

Les photos ne sont pas supers …mais ce jour là j’avais des invités et oublié de prendre les photos avant !

Et avoir un blog, ça ne dispense pas, à mon sens, d’être bien élevée, alors je ne pouvais guère m’éclipser des heures avec mon saladier alors que tout le monde était à table en train de picoler sans moi en plus !!

Nan mais oh !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 07:22

 

taboulé (3)

Pourquoi comme je peux allez-vous dire ?!

Et bien parce que je ne veux pas entrer dans la polémique le « vrai », « le faux », le libanais, pas libanais avec semoule ou boulgour, persil ou menthe ….franchement je vais vous dire moi j’aime tout !!

Ce que je veux c’est un plat frais et qui a du goût !

Alors, en l’occurrence, j’ai l’habitude de le faire avec de la semoule sauf que ce matin là, et bien de la semoule il n’y en avait point dans mon placard ! Et qu’après un premier mouvement de dépit je suis tombée sur un gros stock de boulgour ! Qu’à cela ne tienne, moi mon taboulé j’en rêvais depuis que j’avais reçu mon panier de légumes de mon petit jardinier avec un très joli concombre, de beaux oignons blancs tout doux et de jolies tomates !

Alors j’ai fait avec du boulgour, parce qu’en plus j’adore ça le boulgour au moins autant que la semoule. Et comme c’est moi qui le mange mon taboulé, je peux bien y mettre ce que j’aime après tout, non ?


Quoi ?

-250g de boulgour

-250ml d’eau

-sel

-2 tomates

-1/2 poivron

-1/2 concombre

-3 petits oignons blancs

-3 petites tomates

-1 poignée de raisins secs préalablement gonflés dans de l’eau chaude

-2cs d’amandes effilées

-jus et zeste d’un citron jaune

-jus et zeste d’un citron vert

-persil plat

-huile d’olive

-Sel, poivre

 


Comment ?

J’ai décidé de tenter de cuire le boulgour comme je le fais avec la semoule, soit à la vapeur …et c’était une super idée, le résultat est vraiment top alors que ce boulgour est vraiment vite pâteux cuit à l’eau, là il était parfait !


Tout d’abord mettre le boulgour dans un saladier avec les 250ml d’eau et le sel et laisser gonfler 1h.

Au bout de ce temps poser le boulgour dans un panier vapeur et cuire à la vapeur (sans couvercle) pendant environ 15 minutes (goûtez, il faut que ce soit tendre mais pas mou)

Pendant ce temps préparer les légumes en les coupant en dès.

Quand le boulgour est cuit et refroidi lui ajouter les légumes, les raisins secs, et assaisonner avec le jus et les zestes des citrons, l’huile d’olive, sel, poivre.

Ajouter le persil ciselé et les amandes effilées.

Pourquoi des amandes ? et bien j’avais envie d’apporter une touche croquante en plus et, alors que je cherchais des amandes entières, je suis tombée sur une fin de paquet d’amandes effilées et je me suis dit que finalement ça apporterait le croquant sans que ce soit trop gênant en bouche, et franchement c’était  là aussi une super idée (oui, je sais, je suis très modeste aujourd'hui !)  car non seulement c’est exactement ce que je voulais au niveau de la mâche, mais en plus ce léger goût d’amande est vraiment fin et va bien avec le reste du plat.

Réserver au frais plusieurs heures, rectifier l’assaisonnement avant de servir.

Nous avons adoré ce taboulé version fin de placard et légumes frais.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 14:34

madeleines the best (13)

 

Alors les madeleines chez nous ….comment vous dire …à chaque fois j’en fais un peu plus et à chaque fois je les cherche … Monsieur Pralin et les petites Pralines ont tout mangé et n’ont rien laissé !

Alors je suis toujours à la recherche d’une nouvelle recette à tester, d’une amélioration à apporter …et je dois bien avouer que j’en ai testé un grand nombre et qu’à chaque fois la déception est grande.

En réalité je reviens toujours, et si j’osais je dirais cette fois définitivement,  à la même recette mais comme il paraît qu’il ne faut jamais dire fontaine …

Donc c’est une recette trouvée il y a de très nombreuses années sur un petit livre sur les biscuits…pas à proprement parlé un livre de recettes, un livre qui raconte les biscuits avec quelques recettes plutôt.

Je me demande même si ce livre n’était pas un cadeau du temps où maman était abonnée à France-Loisirs …c’est dire si ça date ! C’est ça ! J’ai vérifié ! Et le bouquin date de 98 ! J’étais à peine née quoi !

Toujours est-il que c’est ma recette fétiche, et surtout la meilleure au goût de TOUTE la famille.

Au fil du temps j’ai juste un peu amélioré la technique car le livre est quand même avare en explication, mais sinon la base est là.

Alors personnellement je n’ai que des moules en silicone (oui je sais, je dois en acheter des traditionnels mais si vous saviez tout ce qui me manque encore …Non non j’plaisante ! Mais mes placards débordent de moules en tout genre, alors parfois je fais avec ce que j’ai, ça éloigne un peu le divorce…enfin vous voyez quoi !), mais il semblerait que les moules en métal soient plus efficaces au niveau de la bosse….

Allez, je vous donne la recette et surtout les petits trucs en plus !

 

 

Quoi ? (moi je vous dis de suite, je double obligatoirement si j’en veux pour au moins 2 jours !)

-3 œufs

-150g de sucre

-150g de farinemadeleines the best

-75g beurre fondu

-1/2 cc bicarbonate de soude (ou levure chimique)

-1 pincée sel

-zeste d’1/2 citron

 

 

Comment

Fouetter très très longuement ensemble les œufs entiers et le sucre, le mélange doit devenir très mousseux et au moins tripler de volume.

Tamiser dessus la farine, le sel et le bicarbonate et mélanger doucement à la maryse (une spatule en caoutchouc, Armelle !!), juste pour incorporer la farine sans faire retomber le mélange précédent.

Maintenant il faut ajouter le beurre fondu, mais attention, truc de madame truc, ne versez pas le beurre sur le mélange, non non !

Prenez 2 ou 3 cs d’appareil et mélanger avec le beurre fondu.

Ainsi  vous donnez du corps et de la matière au beurre et ensuite vous pouvez bien plus facilement l’incorporer au reste sans tout casser.

On n’oublie pas les zestes.

Attention, autre truc de madame truc : on réserve au froid 1 ou 2h.

Et oui ! La fameuse bosse, c’est le résultat du choc thermique entre la pâte froide et le four chaud.

Préchauffer le four à 200°.

Remplir au 2/3 les moules et enfourner pour 10 minutes.

Là aussi  j’ai dû en tester  au moins 5 ou 6 des méthodes de cuisson et c’est celle-ci qui donne les madeleines les plus moelleuses et les plus bossues.

Punaise !!! Mais comment ils ont réussi à les trouver planquées dans le couscoussier au fond du placard derrière les 587 moules en silicone ??

(Un jour je vous montrerais l’ensemble des moules que contient ma cuisine !!!)

Je vous dis qu'ils sont trop forts !!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 06:45

 

petits pains au lait moelleux (5)

Quoi de mieux pour commencer la semaine qu’un bon petit déjeuner ?

Un peu de douceur pour ceux qui comme moi ne sont pas encore en vacances pour se donner du courage et attendre patiemment que notre tour arrive.

Un peu de douceur aussi pour ceux qui se lèvent plus tard, ceux qui sont déjà en vacances et qui profitent de ce joli été.

Ces petits pains au lait sont vraiment parfaits pour le petit déjeuner ou le goûter, ils sont peu sucrés, ce qui laisse tout loisir de les accompagner comme on veut.

Les petites Pralines les aiment avec de la confiture le matin ou avec une barre de chocolat au goûter.

Monsieur Pralin les aime avec la pâte à tartiner façon Thierry Marx et moi….et bien moi avec tout ça, pardi !!

 

Quoi
500g de farine t45
250ml de lait, tiède
30g de sucre en poudre
1 cc de levure de boulanger sèche
1 œuf + 1 jaune
½  càc de sel

Eau de fleur d’oranger
100 g de beurre

Comment

Mettre les ingrédients dans la  MAP, sauf le beurre.

Une fois le pâton bien lisse ajouter le beurre mou coupé en morceaux.

Lancer un second pétrissage à la fin du premier.

Laisser lever le temps du programme pâte + un peu plus pour que la pâte atteigne le haut de la cuve.


Façonner des petits pains, ronds ou allongés d’environ 100/110g
Laisser lever 1 heure (un peu moins en été)
Cuire à 180°C pendant environ 15/20 minutes.

 

Vous pouvez bien sûr ajouter des pépites de chocolat, des raisins secs ou autre au moment du pétrissage, ou encore passer un pinceau de lait et saupoudrer de gros grains de sucre avant d’enfourner.

Vous pouvez aussi les congeler pour en avoir plusieurs jours…mais doublez la recette, conseil d’ami !

Quoi ? vous voulez voir dedans ?

OK, là c' est juste avec un reste de lemon-curd (cliquez sur la photo pour mieux voir)

petits pains au lait moelleux (3)

Repost 0

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives