Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 13:34

 

fairy choco (6)

Il y a quelques semaines Praline-noisette devait partir en pique nique avec sa classe.

Mais au fur et à mesure que la date approchait….la pluie ne reculait pas et la maîtresse a donc décidé de maintenir le pique nique …mais dans la cantine !

Afin de consoler cette marmaille quelque peu désappointée par ce temps pourri, me voilà partie à la recherche d’une recette simple et rapide de petits gâteaux que je pourrais offrir à la classe de ma fille.

Et je suis tombée sur une recette de Pascale du blog C’est moi qui l’ai fait (il faut dire que quand je recherche ce genre de recette je vais toujours d’ abord chez Pascale !! son blog regorge de ces petites choses fantastiques) qui présentait exactement la recette idéale …puisque c’est celle qu’elle a fait pour les camarades de classe de son fils !!!!

Elle met des cranberries dans les siens, mais chez moi les enfants ils ont 4/5 ans, alors à cet âge là, impossible de faire l’impasse sur le chocolat !

Mais je n’avais pas envie de faire tout chocolat, en revanche j’avais dans mon placard des noisettes enrobées de chocolat blanc, lait et noir, petites choses achetées pour offrir avec le café …et que j’ai oublié et qui ne sont pas à la hauteur de ce que j’espérais !

Ce sera parfait dans ces gâteaux !!

Pour ma part j’avais doublé les proportions pour en avoir environ 24 car ils étaient 2 classes …et en général quand je fais des gâteaux les dames et les maîtresses passent toujours par là …je ne sais pas pourquoi ….mais je vous redonne les proportions pour environ 12 gâteaux

 fairy choco (10)

Quoi ?

-175 g de beurre demi sel mou
-140 g de sucre roux
-4 œufs
-200 g de farine
-1 sachet de levure chimique

-150g de noisettes enrobées

Comment

Préchauffer le four à 180°

Couper en 2 au couteau très rapidement les noisettes au chocolat.

Mélanger au batteur le sucre et le beurre mou pour avoir un mélange très crémeux.

Ajouter les œufs un par un en mélangeant bien à chaque fois.

Ajouter la farine et la levure, puis les billes au chocolat très grossièrement hachées.

Verser dans les caissettes individuelles et enfourner pour 15/20 minutes.

Verdict: j' ai finalement racheté de ces petites noisettes enrobées qui m' avaient tant déçue au départ !! dans cette version elles sont parfaites !

 

ah ! et finalement il a fait très beau ce jour là et le pique-nique a eu lieu au parc comme prévu! les enfants ont mangé les gâteaux au retour avant l' heure des mamans !

Tout est bien qui fini bien, avec en plus la noisette sur le gâteau : ouf !!

Repost 0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 07:26

 

soupe pois glacée et chantilly pécorino poivre noir (3)

Ce week-end nous avons rapporté des petits pois frais de la cueillette, disons que j’en ai surtout ramassé pour que les petites Pralines sachent à quoi ça ressemble d’une part et qu’elles goûtent les petits pois crus.

Quand j’étais petite nous adorions avec mon frère manger les petits pois crus du jardin de notre grand-mère.

Résultat Praline-noisette a adoré et en plus alors que bien d’autres se sont défilés, elle m’a aidé à les écosser et on a passé un bon moment.

Seulement ils n’avaient pas de tuteur ces petits pois et ils étaient bien bas, j’en avais donc ramassé très peu, pas de quoi nous faire un super ragoût pour quatre !!!!

Très bien, j’en ai donc fait une soupe glacée toute simple, très très facile, je voulais juste profiter de la fraîcheur de ces petites billes vertes et sucrées.

soupe pois glacée et chantilly pécorino poivre noir (6)

 

Quoi

-des petits pois fraîchement cueillis et écossés …ou des surgelés à défaut

-du sel

-1cs vinaigre de xérès

-20cl de crème liquide

-50g de pecorino (ou parmesan)

-un poivre long

 

Comment

Cuire les petits pois dans un grand volume d’eau salé 5/6 minutes

On peut aussi les faire cuire dans un bouillon de poule mais je voulais vraiment uniquement la saveur des petits pois.

Les égoutter et les plonger dans de l’eau froide.

Les Mixer et réserver au froid plusieurs heures (je les ai préparés la veille pour le dîner du lendemain)

soupe pois glacée et chantilly pécorino poivre noirFaire chauffer la crème avec le pecorino râpé et poivre long râpé ou piler au mortier.

Mixer et tamiser avant de verser dans le siphon.

Réserver aussi au frais.

Au moment de servir sortir les petits pois et ajouter le vinaigre de xérès.

Je trouve que cela donne vraiment le petit coup se peps qui titille les papilles.

Verser dans des tasses.

Sortir le siphon, mettre la cartouche de gaz et secouer bien fort.

Mettre un peu de chantilly dans chaque tasse et servir.

Pour un dîner léger en amoureux, j’ai accompagné de billes de melon et de bâtonnets de jambon cru.

Le poivre long parfume merveilleusement la chantilly. Ce poivre a beaucoup d’arome mais n est pas fort du tout, si vous ne connaissez pas , il faut absolument  le découvrir .



Repost 0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 07:25

 

cheesecake sans cuisson fraise (6)

Le cheesecake, c’est juste un de mes desserts favoris.

J’adore ça et j’adore le cheesecake version New York,  au citron donc, tellement que je ne fais que celui là ! Le cheesecake sans cuisson, à la gélatine, franchement pour moi ça n’est pas du cheesecake et jusqu’à aujourd’hui…je n’avais jamais tenté ! Trop peur d’être déçue !

Et puis avec les fraises, j’avais envie de douceur et de fraîcheur.

Pas question de cuire les fraises dans une cheesecake, d’ ailleurs pas question de les cuire tout court !

Et surtout, pas question de laisser périmer dans mon frigo le reste de Philadelphia rapporté de Venise en avril !! Il ne me restait que 2 jours avant la fin de sa DLC ! Et qui a déjà cherché du Philadelphia en France sait comme cette denrée est précieuse ici !

Donc va pour un cheesecake pour terminer le Philadelphia et avec des fraises puisqu’ on en a 7kg à écouler vite vite vite.

cheesecake sans cuisson fraise

Quoi

-325g Philadelphia (sinon j’aurais mis 125g ricotta et 200g mascarpone)

-50g sucre glace

-20cl crème liquide montée en chantilly

-2 feuilles de gélatine

-5 feuilles de verveine citron

- quelques fraises

 

 

Comment

Avec ces proportions vous pouvez soit faire un seul gros cheesecake ou comme moi  2 petits et 2 moyens.

Je vous conseille de prévoir un peu plus de fraises pour un gros gâteau, mais ce sera plus facile à monter dans un grand cercle.

Pour ma part j’ai mis du rhodoïd dans mes cercles pour un démoulage plus facile.

Couper les plus belles fraises en deux et les placer le long du cercle côté coupé vers le cercle.

Faire chauffer 2cs d’eau et y laisser infuser la verveine hors du feu.

Mettre les feuilles de gélatine dans un grand volume d’eau froide à tremper.

Battre le fromage pour le détendre avec le sucre.

Monter la crème en chantilly.

Faire fondre la gélatine dans l’infusion de verveine après avoir retiré les feuilles et les mélanger avec le fromage.

Ajouter la crème et verser dans le cercle tapissé de fraises et remplir à moitié.

Planter des fraises dedans en enfonçant ou faire un étage de fraises coupées, selon vos envies et finir de remplir avec le fromage.

Décorer sur le dessus avec le reste des fraises.

Réserver au frais plusieurs heures.

cheesecake sans cuisson fraise (14)

 

C’est très très bon et Monsieur Pralin a adoré ! Tout à fait son genre de dessert !

C’est très peu sucré et très léger en bouche, mais je maintiens, pour moi le seul cheesecake est New-Yorkais, mais c’est un excellent dessert !

La prochaine fois toutefois, je ferais infuser la verveine dans la crème fleurette la veille, là c’était un peu trop discret à mon goût.

En réalité le cheesecake sans cuisson est anglo-saxon et celui avec cuisson américain.

Repost 0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 14:07

salades 3147

 

Ce matin nous avons décidé de profiter de ce magnifique temps pour ENFIN aller faire un tour à Compans, à la cueillette !

C’est toujours une super occasion de montrer aux filles que les légumes ça ne pousse pas dans les arbres, même si nous avons la chance d’avoir un mini potager avec des fraises, des framboises, des salades, tomates, citrouilles, poivrons, aubergine, rhubarbe et aussi un cerisier, un poirier et des pommiers et pruniers chez les voisins.

Donc ce matin direction en famille pour ramasser quelques légumes et surtout, surtout enfin des fraises !!

Non parce que certes on en a un peu, mais ce sont des plants de cette année donc pas très garnis et avec les petites Pralines, il ne reste rien pour les parents !!

Nous sommes donc rentrés contents de notre sortie, mais trop tard pour avoir le temps de préparer tous ces bons légumes avant la sieste de Praline Amandes !

Heureusement dans notre panier il y avait de magnifiques salades bien fraîches et un melon !

Donc pas vraiment une recette, mais juste un peu de fraîcheur sous ce soleil de plomb !

salades 3141


Quoi ?

-une salade

-1/2 melon

-4ou 5 tranches de jambon cru

-du provolone doux

-une vinaigrette au balsamique et à l’huile d’olive

 

Comment ?

Laver la salade et déposer les belles feuilles dans chaque assiette

A l’aide d’une cuillère parisienne prélever de belles boules de melon.

Découper en dés le provolone et déchirer le jambon cru.

Poser sur la salade tous les ingrédients et arroser de vinaigrette.


Pour le dessert, des fraises bien sûr !! Juste du sucre et des feuilles de verveine ciselées !

Je vous conseille vivement de tenter cette association fraise/verveine.

C’est moins commun que fraise/basilique et bien plus subtile, vous serez surpris !!

salades 3144

 

Repost 0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 10:47

crostada (8)


Il fait beau, on a envie de manger dehors, de sentir la merguez et de se sentir en vacances ….quoi de mieux qu’ une bonne tarte à l’ancienne, de celles qui nous ramènent en enfance, l’été avec  les cousines chez la grand- mère?

La crostada est une tarte italienne, je n’ai (malheureusement !!!!) rien d’italien mais bizarrement cette tarte ressemble quand même beaucoup au seul dessert que ma grand-mère nous faisait !

Il me reste plein de quetsches  des voisins  au congélateur, les pruniers ont été fort généreux l’été dernier et après avoir fait 10kg de confitures, j’ai rempli le congélateur.

Je dois le vider, mais il va de soi que vous pouvez prendre des fruits frais de saison, ou même de la confiture ou de la gelée !

J’ai réalisé cette tarte plusieurs fois cet hiver pour nous réchauffer le cœur et j’en ai apporté aux voisins qui ont adorés (il faut leur donner de bonnes raisons de nous en faire profiter encore et encore …ils ne les ramassent pas ou si peu que ce serait dommage de les laisser pourrir !)

Celle-ci est inspirée de Giada de Laurentiis (la superbe Giada, pfff, elle m’éneeeerve !!) et de l’ excellentissime, merveillissime, fabulotissime blog de Sandra « le Pétrin ».


 

Quoi ?

-la pâte brisée :

-150g farine

-50g poudre amande

-125g beurre (½ sel pour moi, sinon ajouter une pincée de sel)

-60/70 ml eau bien froide

-la garniture :

-500g de prunes (congelées pour moi mais à faire aussi avec des pêches, nectarines, abricots....frais...ou pas)

-90g de sucre

-35g farine

-1 sachet sucre vanillé

-3 ou 4 biscuits secs réduits en poudre grossière (j’en ai plus !! qui les a mangé ? ah ! le cake au spéculoos, donc  une tranche de cake réduit en poudre pour moi !!)


 

Comment ?

Préchauffer le four à 200°

La pâte brisée :

Mettre dans le robot avec le couteau la farine, la poudre d’amande et le beurre.

Mettre en route jusqu’ à obtenir un sablage grossier, puis ajouter peu à peu l’eau froide jusqu’ à obtenir une boule de pâte.

La conserver dans du film au frais une petite heure si vous avez le temps ou comme moi au congélateur le temps de préparer la garniture, soit 10/15 minutes.

 

La garniture :

Mettre dans un saladier les prunes encore congelées, les sucres, la farine et mélanger avec une cuillère pour bien enrober les fruits.

 

Sortez la pâte du froid et étalez là au rouleau.

Normalement on étale la pâte sur une plaque, on dépose les fruits et on replie les bords de la pâte pour les contenir et avoir cet aspect rustique.

Personnellement, je préfère prendre des précautions et mettre la pâte dans un plat pour être sûr que ça ne coule pas partout dans le four !

Dons je dépose la pâte étalée dans un plat à rebord en laissant la pâte dépasser du moule.

Saupoudrez le fond de la pâte des biscuits secs écrasés, ou comme moi d’un reste de cake au spéculoos haché, versez les fruits, retourner par-dessus les bords de la pâte pour avoir cet aspect grossier.

crostada

Enfournez pour 40/50 minutes en fonction de l’épaisseur des fruits (attention si vous utilisez de la confiture 30 minutes devrait suffire)

 

Demandez à monsieur Pralin de préparer le bbq, aux petites Pralines d’ aider à mettre la table, allez cueillir une salade dans le potager pour manger avec les merguez et

A taaaable !!

vous préférez la pâte caramélisée vous ?

crostada (7)

ou les fruits gorgés de jus sucré ?

crostada (6)

Repost 0
Published by nanie - dans tartes sucrées
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 08:25

....c'est très très simple !

Tout en haut à droite du blog vous avez une petite flèche blanche sur fond gris/noir : cliquez dessus, une banderole s'ouvre !

Il vous suffit de cliquer sur "j' aime ce blog" (oui, je sais !!!! merci !! lol)

puis d'aller sur "s'abonner à la newsletter"

vous inscrivez votre adresse mail et surtout vous n' oubliez pas de cocher "notification de publication d'article" et "inscription à la newsletter"...qui sait un jour peut être...

Vous allez recevoir un mail de confirmation, il suffira de cliquer sur le lien pour confirmer celle ci et c'est tout !!!

N' oubliez pas de confirmer, sinon...ben ça marche pas !!



allez, pour le 50è inscrits, je me fend d'une newsletter par mois...à vos risques et périls ! lol


Bonne journée à tous !

Repost 0
Published by nanie - dans bla bla bla
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 07:36

mousse fb rose framboise (7)

Une mousse réalisée pour la première fois en septembre pour la « Garden party » de rentrée que je prépare chaque année avec nos amis les plus proches pour le plaisir de se retrouver après les vacances.

Une recette originale qui a eu plus de succès que je ne m’y attendais en réalité.

Une idée trouvée sur  le blog de « Et si c’était bon … » légèrement adaptée puisque dans la recette Mamina utilise de la faisselle égouttée, moi  j’ai utilisé du fromage blanc fait avec ma fromagère, cela donne donc un fromage blanc très épais et bien gôutu !

Et en plus c’était vraiment très joli je trouve ….pas vous ?

Si  j’arrive à sauver quelques framboises du jardin de ma Praline aux Amandes, ce sera le dessert de dimanche !

 

Quoi ?

-500g fromage blanc maison pour moi mais sinon prendre de la faisselle ou du fromage blanc 40% que vous pouvez égoutter dans une étamine une nuit.

-2 blancs d’œuf montés en neige avec une pincée de sel

-1CS de sirop de rose (2 dans la recette initiale, mais je voulais que ça reste assez discret)

- sucre en poudre au goût

-200g de framboises fraîches

 

Comment ?

Ajouter le sirop de rose au fromage choisi bien égoutté en fouettant bien.

Monter les blancs en neige ferme et ajouter au mélange précédent délicatement pour ne pas casser les blancs, goûter et sucrer en fonction.

Dans un joli verre ou une jolie verrine, déposer une grosse cuillère de mousse, parsemer de quelques framboises, les couvrir de mousse et décorer avec quelques framboises.

 

La prochaine fois je crois que je vais tester avec une meringue italienne à la place des blancs …si vous testez , venez nous raconter ….


Repost 0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 10:38

  100% levain ,100% vendéen (6)

Chez nous le pain c’est sacré !!

Une journée sans pain et monsieur Praline termine au mieux sous prozac au pire schizophrène !!

Et qui a des enfants sait à quel point ils aiment ça …et nous aussi parfois car il faut bien le dire tant qu’ils ont la bouche pleine ….et ici les enfants ça ne manque pas.

Donc du pain il en faut tous les jours. Sauf que ici, justement, des bonnes boulangeries ….ou en tous cas des boulangeries à la hauteur de nos exigences, il n’y en a pas beaucoup.

Ou alors le pain est au prix du lingot d’or !!

Résultats cela fait 4 ou 5 ans que je fais notre pain quotidien de mes petites mains (enfin merci KA et/ou la MAP). Et depuis presque autant de temps que j’élève Hector le levain, et donc le pain est au levain chez les Praline la grande majorité du temps.

Avec le temps et tous les bons conseils qui sont à disposition sur le net, j’ai fini par trouver notre recette fétiche, celle qui nous satisfait tous par son bon goût et qui en plus est parfaite en termes d’organisation pour moi.

Je fais du pain un jour sur deux, et voici ma façon de faire (inspirée très fortement par la méthode 1 2 3 de Flo du blog Makanai link 

 

Quoi ?

-100g de levain (poids 1)

-200g d’eau (poids1 x 2= poids 2)

-300g farine* (poids1 x 3=poids 3)

-8/12g de sel

-1 minuscule pincée de levure si votre levain n’est pas en super forme mais c’est facultatif si le levain se porte bien !

* T55, T65 ou T80 en ce qui concerne le pain de tous les jours de base !

En ce moment c’est T65 ou T80 d’une bonne farine qui vient d’un minotier Vendéen, je suis fournie par une amie Vendéenne !! ( oui , je sais j' en ai de la chance !)

Comment ?

La veille

Je sors le levain du frigo (en hiver je le laisse dehors mais en été je le laisse au frais ….Monsieur Praline n’aime pas son odeur !!) et je lui donne à manger de la façon suivante :

50g de levain (c’est le poids moyen de ce que je garde) +50g d’eau +50g de farine T80(on va faire un pain à la T80 aujourd’hui !) et je mélange bien.

Je laisse monter et buller. 

  pains 3114

Quand le levain a bien gonflé ( à cette saison et avec ces quantités ça ne prend que quelques heures ) je commence le pain.

Je le laisse finir de travailler tout seul et pendant ce temps je mets dans la cuve du KitchenAid (ou de la MAP ou à la main si vous êtes plus courageuse que moi …ou moins équipée !)Les 300g de farine et les 200g d’eau.

pains 3117Un petit coup de crochet pétrin pour amalgamer et je laisse au repos 1h en couvrant la cuve d’un torchon  pour l’autolyse (ça permet la formation du réseau de gluten selon les spécialistes …et aussi de faire autre chose par exemple !)


Au bout d’une heure je prélève 100g du levain, je le rajoute au reste dans le bol du KA j’active pétrin à petite vitesse.Le reste retourne au frais pour deux jours .

pains 3118Si mon levain a dormi trop longtemps et que je le trouve encore un peu endormi, c’est  là que je rajoute la pincée de levure de boulanger déshydratée (à peine 2g, souvent  même tout juste 1g !)

Et après encore 2 ou 3 tours de crochet, le sel.

 Je laisse le pétrin faire son travail pendant 10 bonnes minutes (il faut que la pâte se détache bien du bord)

pains 3121

A la fin du travail, je transvase dans un bol en verre et à l’aide d’une maryse /spatule je passe dessous en ramenant la pâte sur le dessus et en tournant le bol pour avoir un beau pâton bien lisse.

Je couvre d’un film alimentaire.

Si j’ai du temps, je reviens au bout de 30 minutes puis de 1h redonner un petit tour de spatule en tournant mon bol (je répète : on glisse la spatule sous la masse, on remonte en douceur en tournant le bol ! on ne touille pas comme une malade, en douceur, on veut juste lui donner un peu de force à ce pâton !) et hop au réfrigérateur pour la nuit .

Si  je n’ai pas le temps, je glisse direct au frigo et je saute dans mon lit !! Elle se débrouillera sans moi !

 

Le jour J

Le matin, je sors le pâton du frigo, il a pris plus ou moins de volume.

Je le verse doucement sur le plan de travail légèrement fariné et le façonne en boule que pains 3124le couvre et laisse reposer 30 minutes environ.

 

 

pains 3122Au bout de ce temps, j’allume le four à 270°, je glisse dedans ma grille spéciale pain « Joe-la-bricole »  sur  la grille du bas.

C’est juste une grille sur laquelle avec les moyens du bord j’ai tenté de faire un réservoir de chaleur parce que le pain il aime avoir chaud aux fesses !

Du carrelage sur lequel j’ai posé une plaque d’ardoise !! j’ vous ai dit : les moyens du bord !!!

Je pose par-dessus une plaque de cuisson, la lèchefrite sur la sole du four  et je laisse pré-chauffer 

Pendant ce temps je façonne mon pain, je fais une longue baguette que je pose sur un papier sulfurisé sur le moule à baguettes, je couvre d’un torchon et je laisse lever 35/45 minutes.

pains 3125

 Au bout de ce temps, je prépare un verre d’eau, j’incise le pain et enfile un gant pour sortir la plaque du four et la poser sur le plan de travail.

Je fais glisser le papier sulfurisé avec le pain sur la plaque et vite vite vite on repose le tout sur notre fameuse plaque, je verse le verre d’eau dans la lèchefrite pour faire de la vapeur et je ferme vite la porte du four !

Je baisse à 240 pendant 10/15 minutes, puis à 220 pour laisser au total 20/25 minutes.

Au bout de ce temps, j’éteins le four et laisse le pain encore 10 minutes porte fermée.

Comme ça il est juste parfait !

    pains 3127 100% levain ,100% vendéen (2)

 

 

Repost 0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 11:15

 

Autant vous dire que des livres de cuisine ….j’ en ai une collection assez conséquente (et c’ est pas fini , mais chut , pas de scène de ménage publique svp !) mais quand j’ ai vu que Philippe Conticini avait fait un livre qui s’ appelle « original Spéculoos » …en un clic il s’ est retrouvé dans mon panier , j’ ai pas compris ….

Bon, maintenant il faut rentabiliser (d’autant que j ai aussi le petit livre des éditions de l’Epure consacré à ce biscuit et que Christophe Felder en a sorti un qui va forcément un jour finir dans ma cuisine) , surtout que vous l’ aurez compris , le spéculoos et moi , c’est une vraie histoire d’ amour de toujours et que OUF , les demoiselles Praline en raffolent aussi et que monsieur Pralin ne se fait pas prier .

cake spéculoos

 

Quoi ?

-5 œufs

-180g vergeoise (120g vergeoise brune +60g cassonade pour moi)

-2cs pâte de spéculoos

-1/2 gousse de vanille ( moi j' ai zappé , j' en ai plus , j' ai juste mis un peu de vanille liquide )

-250g beurre demi-sel fondu

-240g farine

-2cc levure chimique

-8 spéculoos réduits en poudre fine (vive le baby Cook !)

-1 pincée de fleur de sel

-12 spéculoos (18 pour moi, mon moule est plus grand que celui de Philippe.)

-2 spéculoos réduits en poudre grossière (au pilon cette fois !)

-1cs noix coco râpée

 

Comment ?

Tout pareil que Phiphi là !

Chauffer le four à 170°

Moi j’ai un moule en silicone, alors je ne beurre pas, mais vous ….à vous de voir

Mélanger ensemble sans cérémonie les œufs, la pâte de spéculoos,la vanille et le sucre et fouetter  une bonne minute

 

Ajouter le beurre fondu

Mélanger la farine, la levure, le sel et la poudre de spéculoos et ajouter au mélange précédent.

Verser ¼ de la pâte dans le moule , poser dessus vos 4 ou 6 spéculoos , une seconde couche de pâte , on recommence avec les 4 ou 6 spéculoos et encore une couche de pâte , les derniers spéculoos et le dernier quart de pâte .

Parsemer par-dessus des biscuits grossièrement hachés et de la cs de noix de coco.

On enfourne !

Bon, là le maître il dit 40 mn, moi comme toujours avec les cakes, j’ai rajouté 25 minutes de cuisson et à la fin, j’ai laissé dans le four éteint parce que c’était encore trop humide avec le test du cure dent planté au cœur du cake !

 

résultat :

IMG_3108.JPG IMG 3107

Repost 0
Published by lesdouceursdelafamillepraline.over-blog.com - dans cakes - muffins -cupcakes ...
commenter cet article
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 08:48

soupe poulet nouilees soba (4)

non parce qu' il n' est pas question de remettre le chauffage, mais qu' il faut quand même bien se réchauffer avec ce froid!  

 

Quoi ?

pour 2 pers en plat unique

 


-1 reste de poulet rôti (grosse cuisse pour moi ) découpé en morceaux d’ une bouchée

-le jus du fond du plat du poulet rôti (ou un cube ….mais pas pareil !) avec l’ail en chemise

-1 bâton de citronnelle

-2 poignets de champignons de paris surgelés en morceaux

-3 cs sauce soja

-1 poignet de nouilles soba (nouilles japonaise au sarrasin)

-1 jus de citron

-500ml eau

 

Comment ?


Mettre l’eau et le jus de poulet à chauffer, couper la citronnelle finement et la rajouter dans la casserole.

Porter à ébullition, ajouter la sauce soja, les champignons, puis les nouilles Soba.

Laisser cuire 5 minutes (ou en fonction des indications sur le paquet).

Ajouter le poulet 2 minutes avant la fin.

Ajouter le jus de citron avant de servir.

 

Eloigner les enfants et déguster ( oui parce que chez nous elles ont fait un second repas dans le bol de leur père parce que "vous vous avez trop de la chance de manger cette fabuleuse soupe !!" 

Ouais, je sais, j’ai deux Cosette, elles, après avoir été puiser l’eau à la rivière elles ont rongé un os !!!

Mais bien sûr !

Repost 0
Published by lesdouceursdelafamillepraline.over-blog.com - dans soupes et entrées
commenter cet article

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives