Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 09:28
Gâteau marbré de François Perret

Je vous souhaite à tous une excelente année 2015, et au vu de ce qu'il vient de se passer depuis 2 jours, il semblerait que tous nos voeux ne soient pas detrop car l'année commence bien mal et bien tristement.

Mais nous sommes ici sur un blog de cuisine, je ne vais donc pas me prendre pour ce que je ne suis pas, mais je suis et je reste une citoyenne.

Pour commencer cette année avec toute la douceur dont nous allons tous avoir besoin, je vous propse un cake marbré à tomber !

Il demande un peu de temps et de s'y prendre un peu à l'avance car il faut le préparer la veille pour le lendemain, mais très franchement, ça vaut vraiment la peine d'attendre. Ce cake est vraiment moelleux et très savoureux ! Les filles ont déclaré que c'était le meilleur cake jamais fait dans cette maison, c'est pas peu dire !

je précise de suite que oui il y a du rhum dans le sirop, mais en ce qui me concerne je l'ai mis dès le départ du sirop afin qu'il soit porté à ébullition et que l'alcool s'évapore complètement. Ainsi aucun risque pour les enfants.

 

Gâteau marbré de François Perret

Quoi ?  (mon moule à cake est assez grand, 25cm, j'ai donc multiplié les proportions par1,5, à vous de voir si vous réduisez ou pas)

pour l'appareil vanille :

-110g de beurre

-245g de sucre

-1,5 oeufs (ne vous inquiétez pas, il en faut autant dans l'appareil choco, donc battez les 3 ensemble, pesez et divisez en 2)

-1 gousse de vanille

-165g de crème liquide

-210g de farine

-5g de levure

-3g de sel fin

 

pour l'appareil chocolat

-110g de beurre

-245g de sucre

-1,5 oeufs

-165g de crème liquide

-30g de cacao amer

-180g de farine

5g de levure

3g de sel fin

 

pour le glaçage :

-150g de chocolat à 60%

-250g de crème liquide

-60g de miel

-60g de beurre doux

 

pour le sirop :

-50g de sucre

-120ml d'eau

-3CS de rhum

 

 

 

 

Gâteau marbré de François Perret

Comment ?

 

Préchauffer le four à 150°.

Préparer l'appareil à la vanille de la façon suivante :

dans le robot mélanger le beurre mou et le sucre,ajouter la vanille, le sel et les oeufs.

Fouetter vivement et ajouter la farine, la levure et une fois le mélange homogène ajouter la crème liquide.

Reserver.

Préparer de la même façon l'appareil au chocolat.

 

Beurrer et fariner un moule à cake.

Mettre les deux appareil dans deux poches à douille (enfin sinon on se débrouille avec deux cuillères à soupe !) et pocher un boudin de pâte à la vanille dans la longueur du moule puis par dessus pocher un boudinde chocolat, puis un boudin de vanille, puis un boudin de chocolat et ainsi de suite jusqu'à la fin des pâtes. Peu importe si les boudins glissent, tombent sur un côté ou autre.

Enfourner pour environ 1h.

Quand le cake est cuit, le sortir du four et le laisser tiédir.

Préparer le sirop.

Dans une casserole mettre le sucre et l'eau. Norlalement on ne doit mettre le rhum qu'après l'ebullition, mais come je vous l'ai dit plus haut, comme le cake était aussi pour les enfants, j'ai préféré ôter l'alcool du rhum et n'en garder que le parfum. Donc j'ai aussi mis le rhum dans la casserole et j'ai porté le tout à ébullition quelques secondes, juste le temps de laisser l'alcool s'évaporer.

Imbiber alors le cake avec un pinceau avec ce sirop. j'ai quasi mis tout le sirop.

Laisser le cake dans le moule, couvrir de papier film et laisser tranquillement au frigo pendant 12h afin que tous les parfums se marient.

Le lendemain préparer le glaçage.

Faire chauffer la crème avec le miel et verser sur le chocolat en 3 fois pour faire une ganache.

Quand le chocolat est fondu et le mélange bien homogène et brillant, ajouter le beurre et mélanger vivement.

 

Sortir le cake du frigo et de son moule et le déposer sur une grille au dessus d'un grand plat avec du papier cuisson (2 feuilles au moins).

Verser le glaçage sur le gâteau bien froid et laisser couler de tous les côtés.

Au besoin récupérer la feuille de cuisson sur laquelle a coulé le glaçage et reverser sur le gâtau.

Laisser à température ambiante avant de déguster.

Un cake qui demande un peu de travail et depatience, il est vrai, mais franchement, vous ne le regreterez pas !!

C'est réellement un cake à tomber !!!

 

 

 

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 15:54

 

pavé de streusel fraise rhubarbe (7)

 

Voilà une recette à la rhubarbe vue chez Sandra du blog « le pétrin ».

Vous connaissez sans aucun doute ma grande admiration pour ce blog et j’ai, entre autre, en commun avec Sandra d’adorer la rhubarbe.

Mais comme les filles apprécient un peu moins, j’ai trompé l’ennemie avec un peu de fraises, hé hé hé.

 

pavé de streusel fraise rhubarbe (6)


 

Quoi ?

-le streusel :

-85g de beurre fondu

-80g de cassonade

- 1/4cc de sel

-140g de farine

 

Les fruits :

-250g de rhubarbe nettoyée

-250g de fraises équeutées

-15g de cassonade

-35g de farine

-1cs de jus de citron

 

Le gâteau :

-115g de farine

-1/2cc de levure chimique

-1/4cc de sel

-115g de beurre mou

-100g de sucre

-2oeufs

 

pavé de streusel fraise rhubarbe (9)

 

Comment ?

Préparer le streusel.

Mélanger ensemble le beurre fondu (oui oui !!) le sucre et le sel. Ajouter la farine à la fourchette pour faire une pâte avec des gros grains de sable mouillé.

Mettre au frigo.

 

Préparer les fruits.

Couper la rhubarbe en tronçons et les fraises en deux si elles sont grosses et les mettre dans un saladier.

Ajouter les autres ingrédients et mélanger.

Réserver

Préparer le gâteau en mélangeant le beurre mou et le sucre.

Ajouter les œufs un à un puis la farine, levure et sel.

Tapisser un moule carré de 20cm de côté de papier cuisson et verser le gâteau dans le moule.

Verser les fruits par-dessus et enfin parsemer du streusel.

Enfourner à four préchauffé à 180° pour 40 minutes.

Ce sera très facile à démouler grâce au papier cuisson et tellement bon encore tiède avec une cuillère de crème … fouettée ou non.

 

 

 

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 07:00

 

 http://farm6.staticflickr.com/5539/12269010885_519db169f9_c.jpg

Euh…un peu à la bourre pour la galette ?

En effet, en théorie, la galette ce n’est qu’en janvier… en théorie … m’enfin, bon, qui nous empêche de la faire carrée et d’appeler ça … je ne sais pas moi … la non-galette pistache-framboises, tiens ?! Qui ?

Oui, bon, Ok, ça s’appelle aussi de la mauvaise foi, mais bon, ok, je suis à la bourre c’est vrai ! Mais moi mes journées ne sont pas assez longues pour que j’arrive à tenir ce blog avec la même régularité qu’avant ! Je vous jure que j’essaie mais il doit y avoir des espaces temps que je ne vois pas, je vous assure !!^^

Allez, cette galette a été faite avec de la pâte feuilletée maison, parce que je m’entraîne à tout va sur le feuilletage, entre la pâte feuilletée et les croissants, je commence à me sentir plus à l’aise. Il me manque encore un peu d’expérience sur le temps de cuisson, mais ça vient !

Donc à vous de voir si feuilletage maison ou du commerce.

 

Sinon la recette est la même qu’ici, la recette de Christophe Michalak.

Je vous fais un copié collé en rajoutant ce qui manque.

http://farm8.staticflickr.com/7413/12269474584_60323274fc_c.jpg 

Quoi ?

-2 rouleaux de pâte feuilletée (maison ou pas)

-120g de beurre

-120g de sucre glace

-15g de maïzena

-120g d’amandes en poudre

-2 œufs

-1 grosse cuillère à soupe de pâte de pistache

-framboises fraîches ou surgelées (surgelées pour moi)

La crème pâtissière :

-50cl de lait

-32g de préparation Impérial

-50g de sucre

-1 œuf pour dorer

-1 fève (au moins !!)

http://farm8.staticflickr.com/7383/12269464024_861c2dec34_c.jpg 

Comment ?

Préparer la crème pâtissière en suivant les instructions sur le paquet.

Délayer la moitié du lait avec la préparation en poudre.

Laisser reposer 5 minutes, pendant ce temps chauffer le reste du lait, ajouter le lait froid avec la poudre dedans, puis le sucre, et laisser cuire sur feu doux 3 minutes sans cesser de remuer.

Filmer au contact et laisser refroidir le temps de faire la crème amandine.

Fouetter le beurre pommade et ajouter peu à peu le sucre glace, la maïzena et la poudre d’amandes.

Ajouter alors les œufs puis la crème pâtissière et la pâte de pistache.

Mélanger mais ne pas trop fouetter pour que la crème ne souffle pas à la cuisson.

Filmer et réserver jusqu’à complet refroidissement.

Sortir alors les pâtes du frigo et les dérouler sur le plan de travail.

Poser la première pâte  bien froide sur la plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé.

Avec un pinceau légèrement humidifié à l’eau froide, badigeonner le bord de la pâte, cela va permettre de coller les deux pâtes ensembles et éviter les fuites de crème.

Déposer au centre la crème amandine à la pistache généreusement et parsemer généreusement aussi de framboises entières et surtout ne pas oublier la fève !

Couvrir à l’aide de l’autre pâte et souder les bords en appuyant légèrement autour de la garniture.

Recouper avec un couteau très tranchant le pourtour de la galette pour enlever le bord aplati lors du déroulage de la pâte.

Mettre le tout au frais pour au moins 1h.

Préchauffer le four à 180°.

Dorer la galette à l’aide de l’œuf, percer un trou au centre de manière à laisser la vapeur s’échapper  et enfourner pour 30 à 40 minutes.

Délicieux et ça change un peu.

 

 

 

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 12:01

 

 http://farm8.staticflickr.com/7315/12116676363_259e75fe4b_c.jpg

 

Maintenant le monde entier connaît et rêve devant ce macaron géant qui a fait frissonner Cyril Lignac (si si Delphine, je l’ai vu moi frissonner de plaisir Cyril en goûtant ton macaron, ne sois pas modeste !!).

Alors si le monde entier en rêve… pis en plus même que c’est ma fille qui me l’avait demandé ce macaron !

Un jour je lui demande comme ça, en passant : « Salomé, tu voudrais quoi comme gâteau pour ce soir ? »

« Un macaron géant ! » qu’elle me répond !

Bon, ben alors moi je ne connais que le macaron géant de ma copine Delphine, donc allons-y ! Pis si vous ne connaissez pas encore son blog, ben c'est le moment et c'est ici : Caramel... Chocolat... ( même que si elle ajoute Citron je lui demande d'être témoin à mon mariage un jour ...lol)

C’était cet été …mais on s’en souvient encore !!

Pis ça tombe bien parce que la recette permet de faire 2 macarons géants !

Bon, alors autant je me débrouille bien avec le petit macaron, autant avec la régularité du grand, euh… va falloir que je bosse encore un peu …^^ Mais ça ne gâche rien au goût en même temps que ce soit ni rond ni ovale …ni qu'il manque franchement de colorant pour un plus joli rose d'ailleurs... 

 

http://farm6.staticflickr.com/5535/12116681143_a3141af60c_c.jpg 

Quoi ?

Pour 2 gros macarons

-200g de poudre d’amandes

-200g de sucre glace

-50ml d’eau

-200g de sucre semoule

-2x75g de blanc d’œuf à température ambiante et séparés depuis 2 ou 3 jours des jaunes

-colorant rose

La garniture :

-la crème diplomate à la pistache :

-500ml de lait

-100g de sucre

-6 jaunes d’œufs

-50g de maïzena

-50g de beurre

-30cl de crème liquide entière très froide

-30g de pâte de pistache

 

-500g de framboises fraîches

 

Comment ?

Commencer par la crème car elle doit avoir du temps pour refroidir.

Dans l’absolu, je pense que la préparer la veille est même un bon plan !

La crème diplomate est une crème pâtissière à laquelle on ajoute une crème montée.

Donc faire la crème pâtissière.

Faire bouillir le lait et pendant ce temps battre au fouet les jaunes d’œufs avec le sucre et la maïzena.

Ajouter la pâte de pistache et verser le lait bouillant en trois fois sur le mélange en fouettant bien.

Remettre le tout dans la casserole et faire épaissir sur feu doux. A partir de l’ébullition, cuire environ deux minutes à feu doux sans jamais cesser de remuer.

Laisser refroidir et quand la crème est à 40° ajouter le beurre coupé en dés et passer au mixer plongeant pour avoir une crème bien lisse.

Mettre dans un plat à gratin et filmer au contact pour que ça ne croûte pas et laisser refroidir.

Quand c’est froid, mettre au frigo au minimum 1h, bien que je trouve qu’avec nos frigos de ménagère ça ne suffit pas. Je préfère soit la faire la veille, soit le matin pour finir l’après-midi.

Préparer les coques.

Je vous ai donné les proportions de Delphine pour cette recette, mais la façon de procéder est la même qu’ici où j’ai tout détaillé, donc je vous laisser consulter la recette.

Une fois la pâte à macarons prêtes, faire 4 gros macarons.

Je vous conseille de tracer 4 cercles d’environ 20cm de diamètre sur des feuilles de papier cuisson pour vous aider au dressage de la bête.

Cuire les macarons à 160° environ 15/20 minutes selon votre four, 18 minutes chez moi, j’ai coupé la poire en deux !^^

 

Une fois la crème pistache bien froide, la fouetter vivement pour qu’elle soit bien lisse et aérienne.

Monter la crème liquide entière bien froide (je vous rappelle que pour éviter tout souci, tout doit être bien froid, la crème, mais aussi le bol et le fouet.) et l’ajouter délicatement à la crème pistache en mélangeant délicatement à la spatule.

Mettre la crème obtenue dans une poche à douille.

Monter les macarons :

Garnir avec la poche une coque de macaron de crème en remplissant bien.

Poser des framboises tout autour de la crème et en mettre dans la crème de façon généreuse.

Poser la seconde coque par-dessus.

Faire de même avec l’autre macaron.

Mettre au frais jusqu’à dégustation.

J’avais peur que la crème coule, mais non, elle se tient bien à la découpe et c’est beaucoup moins cassable que je ne le pensais à la découpe.

C’est bon, c’est beau et ça se présente super bien, même en service !

Moi j’dis, j’comprends que ma cops elle file les poils à Cyril !!!!!!!

C’était tellement bon que j’ai même pas pensé à faire une photo en coupe dis donc !!!!

 

 

 

 

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 09:51

 

  http://farm6.staticflickr.com/5480/10722809983_a36bafbab0_c.jpg

Aujourd’hui je suis très fière de vous présenter le premier gâteau fait seule par ma grande de 8 ans.

Elle me demande depuis longtemps quand est ce qu’elle pourra cuisiner toute seule, alors je ne vous raconte pas sa tête quand pour la 3600 fois elle m’a posée la question et que je lui ai répondu « pendant les vacances ma chérie ! ».

Autant vous dire qu’elle était aux anges et qu’elle ne m’a pas oubliée pendant les vacances !

Je lui ai donc dégottée une recette simple de gâteau au chocolat et zou, c’est parti !

Autant vous dire que la solitude ne lui a pas pesée car comme d’habitude sa sœur de 5 ans et demi avait son nez plus près que tout le monde et moi-même j’ai géré le four … et de sortir et ranger les ingrédients au fur et à mesure.

Mais quand même, elle s’est super bien débrouillée toute seule.

De toute façon plus tard son métier se sera pâtissier ou peintre mais elle ne sait pas encore lequel choisir … Ben ne choisit pas et fais les deux, ma chérie, pâtissier pour gagner ta vie et peintre le week end !!

Ah ben oui !!!!! On peut faire les deux ? Ah ben d’accord alors !!

Et voilà !

Allez la recette !

Pour un moule de 20cm maxi :

  http://farm8.staticflickr.com/7422/10722450895_1f2a46c125_c.jpg

Quoi ?

-200g de chocolat noir à 60%

-150g de beurre demi sel

-3oeufs

-100g de sucre

-15g de farine

-6cs de crème liquide

http://farm4.staticflickr.com/3803/10722513565_e5a61908be_c.jpg 

Comment ?

Faire fondre au micro-onde ensemble le chocolat cassé en morceaux et le beurre. Bien mélanger .

Pendant ce temps battre ensemble les œufs et le sucre jusqu’à ce que le sucre soit bien fondu.

Ajouter la farine dans le mélange, puis la crème liquide. Quand le mélange est homogène, ajouter le chocolat/beurre fondu.

Verser dans un moule préalablement beurré et fariné et enfourner à 180° pour 20 minutes.

En ce qui nous concerne, je pense que 25 minutes de cuisson nous auraient mieux convenu, mais c’est sans doute une question de goût …à vous de voir.

Ce qu’elle était fière ma grande fille de son gâteau !!

Et sa maman encore plus ! La relève est assurée !!

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 09:25

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

  http://farm8.staticflickr.com/7349/9592255216_df85645802_c.jpg

Si comme moi vous avez regardé l’émission « qui sera le plus grand pâtissier » vous saurez pourquoi j’ai eu envie de ce gâteau !^^

Je dois bien dire que le lendemain de la diffusion, je m’essayais à ce défi.

Car oui, pour moi ça ressemble un peu à un défi pour la simple raison que je n’ai jamais mangé de Tropézienne !! Du coup, difficile de dire à quoi ça doit ressembler !

Bon, en même temps, dans l’émission c’était Tropézienne revisitée, donc moi aussi je fais ce que je veux avec ma tropézienne dis donc !

C’est pas que je ne voulais pas en faire une dans les règles de l’art non plus, mais que là tout de suite sous la main en plein mois de juillet, je n’avais pas vraiment d’orange dans ma cuisine déjà en cartons, je vous rappelle, en vue du début imminent des travaux.

Je me suis donc très largement inspiré de la recette de Monsieur Michalak, mais j’ai adapté.

J’ai fait une Tropézienne fleur d’oranger et marmelade de citron et c’était vraiment délicieux !

Il faut dire que je n’étais avant ça pas tellement inspiré par ce gâteau qui me semblait un peu étouffe Chrétien comme on dit chez moi.

Et j’avais prédit que Monsieur Pralin en découvrant dans le frigo le dessert du soir me dirait la même chose !

Et ça n’a pas manqué !!!

Moi : « Chéri, j’ai fait une Tropézienne pour ce soir, donc on mange juste une salade ! »

Lui : « euh…c’est pas un peu lourd pour la saison ??? »

 

Pendant la dégustation :

Lui : « oh ! Putain c’est bon !!!! C’est léger (En bouche ! Hein ! On ne parle pas de calorie là !! NDLR) ça passe vraiment super bien ce truc !! »

 

Conclusion : j’en ai fait une seconde version, avec de la marmelade d’orange à la fleur de sureau trouvé à l’épicerie du magasin suédois où je passe mon temps depuis que je change ma cuisine, et j’ai même fait la version streusel de monsieur Michalak.

Donc je vous donne en premier la première version et en fin d’article je vous précise les changement et les ajustement de la seconde version.

http://farm8.staticflickr.com/7435/9592249852_0fbe867cd5_c.jpg 

Quoi ?

La brioche (chez chef Simon)

-300g de farine

-20g de levure fraîche (10g si déshydratée)

-4g de sel

-20g de sucre

-3 œufs

-130g de beurre mou

-1Cs d’eau de fleur d’oranger

-50g de sucre gros grain (première version)

-1 jaune d’œuf pour la dorure

 

Le sirop pour imbiber (Christophe Michalak)

-160g d’eau

-80g de sucre

-1 gousse de vanille

-1 écorce d’orange (je n’avais pas, j’ai mis citron dans la première version)

-20g d’eau de fleur d’oranger

-10g de kirsch (ben ça j’avais !!!^^)

 

La crème (C. Michalak)

-280g de lait entier (alors j’ai de la Rolls de lait moi, j’ai ai du lait cru bio !)

-170g de crème liquide entière

-1 gousse de vanille

-3 feuilles de gélatine

-225g de mascarpone (les pots faisant 250g …vous voyez ce que je veux dire …)

-30g d’eau de fleur d’oranger

20g de kirsch

-50g de cassonade

-20g de maïzena

-80g de jaune d’œuf (environ 4)

 

-marmelade de citron (orange/sureau en seconde version, et clémentine dans recette originale)

 

Comment ?

J’ai préparé ma brioche la veille car j’aime bien laisser pousser lentement au frigo une nuit mes brioches.

Donc la veille (ou pas, à vous de voir) préparer la brioche en mettant tous les ingrédients (sauf le sucre gros grain et le jaune d’œuf bien sûr !) dans la cuve du robot ou de la MAP et pétrir au moins 10 minutes (avec la MAP lancer un programme pâte et à la fin de la levée, mettre la pâte dans un saladier et placer au frigo pour la nuit).

Avec le robot, à la fin du pétrissage, laisser la pâte lever 1h à t° ambiante.

Rabattre la pâte sur elle-même et placer dans un saladier fermé et placer au frigo pour la nuit.

Le lendemain sortir la pâte.

Beurrer un moule à tarte à bord haut et poser la pâte à brioche au fond en prenant soin de l’étirer un peu pour qu’elle remplisse bien le moule en gonflant.

Laisser lever 1 à 2h (pour activer un peu je mets mon four à chauffer à 35° en mode réchauffage et je laisse lever dedans)

Préchauffer le four à 170° (en retirant bien sûr la brioche avant).

Pendant ce temps dorer délicatement le dessus de la brioche avec le jaune d’œuf battu et légèrement détendu avec un peu de lait au besoin.

Parsemer de sucre gros grain et enfourner pour 30/35 minutes.

Laisser complètement refroidir.

Préparer la crème.

Dans une casserole porter à ébullition le lait, la crème et la vaille grattée.

Mettre la gélatine à tremper dans un grand volume d’eau très froide.

Dans un saladier mélanger les jaunes d’œuf, le sucre et la maïzena.

Verser doucement le lait chaud sur le mélange et reverser le tout dans la casserole, porter à ébullition et cuire quelques instants jusqu’à épaississement de la crème.

Oter du feu et ajouter la gélatine de suite pour qu’elle fonde.

Ajouter le mascarpone, la fleur d’oranger et le kirsch.

Passer un mixer pour que ce soit bien lisse.

Verser dans un plat à gratin, filmer au contact et placer au frigo plusieurs heures.

Le sirop :

Dans une casserole mettre tous les ingrédients et porter à ébullition. Laisser bouillir quelques minutes, éteindre le feu et laisser refroidir.

 

Le montage :

Couper la brioche en deux dans l’épaisseur.

Avec un pinceau imbiber avec le sirop les deux parties.

Tartiner la partie inférieure avec la marmelade de votre choix.

Mettre la crème dans la cuve du robot et la fouetter environ 5 minutes (foisonner on appelle ça) pour l’aérer et la rendre légère en bouche.

Poser la crème sur la marmelade.

Couper le dessus de la brioche en 6 et repositionner le chapeau sur la Tropézienne.

Réserver au frais.

Version 2: 

http://farm8.staticflickr.com/7349/9598720788_62a81e9b4d_c.jpg 

Donc en seconde version, j’ai supprimé le sucre gros grain et fais un streusel comme la recette originale de C. Michalak.

Pour ce faire il vous faut :

-50g de farine

-50g de beurre demi sel

-50g de poudre d’amande

-50g de cassonade

Dans le robot avec la feuille. J’ai fait un boudin avec la pâte et je l’ai enveloppé dans du film alimentaire et placer 15 minutes au congélateur.

Quand vous dorer la brioche, sortir la pâte durcie et avec une grosse râpe à fromage râper le streusel sur la brioche.

Enfourner de la même façon pour la suite. Du coup, on saupoudrera de sucre glace avant de servir.

Dans la seconde version, ajouter à la crème au mascarpone 200g de crème liquide entière montée avant de poser sur la marmelade d’orange.

Et dans la seconde version, je n’ai pas coupé en 6 le chapeau pour pouvoir mieux gérer la taille des parts au moment du service, mes Pralinettes préférant des parts plus petites. Et au fond ça n'est pas si difficile à couper car la crème se tient très bien.

Les deux versions ont eu énormément de succès !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 08:11

 

 http://farm8.staticflickr.com/7381/9362349353_74f6ba8eac_c.jpg

Ah ça, les choux chez nous, on m’en demande souvent !

Et chacun a bien sûr sa recette préférée !

Salomé les aime sous toutes leurs formes, vides, garnis en long, en large et en travers.

Amandine les préfère en version simple, sans rien dedans.

Lucile les mange en chouquette comme la gourmande qu’elle est (m’enfin, en même temps je pense que très vite cette enfant pourra faire office de poubelle de table tellement elle mange tout !^^).

Quant à nous, avec Monsieur, on s’adapte, et on aime tout !^^

Je teste donc différentes versions de façon relativement régulière.

Après les chouquettes ici et ici, les éclairs, les choux praliné, les vanilles, les gougères , voici les choux au caramel !

Que vous dire ? Qu’on les a dévorés ? Que le lendemain j’étais chez Pierre Hermé et que j’achetais plein de gâteaux mais que malgré tout, mes choux de la veille n’ont pas démérité ?

Non, je sais !! Essayez !! Voilà ce que j’ai envie de vous dire !

Recette tirée du livre « C’est du gâteau ! » mais j’ai fait plus simple, juste des choux remplis de crème, je n’avais pas le temps de faire la nougatine et de monter de belles religieuses.

Si vous êtes un tant soit peu attentifs, vous noterez que les photos sont prises dans la neige ...en retard, moi ? Mais pas du tout, mauvaises langues ! Je la gardais exprès pour vous apportez un peu de fraîcheur quand le besoin s'e ferait sentir ...hum hum hum ... 

 http://farm8.staticflickr.com/7335/9365481142_b1769c896b_c.jpg

Quoi ?

Les choux : recette ici

La crème :

-360g de lait

-125g de sucre

-3jaunes d’œufs

-20g de maïzena

-1 feuille de gélatine

-150g de beurre (quantité oubliée dans le livre…je me suis un peu dépatouillée comme j’ai pu)

http://farm8.staticflickr.com/7441/9365117926_84b761cccb_c.jpg

Comment ?

Préparer les choux selon la recette toujours ici.

S’attaquer au crémeux.

Faire tremper la gélatine dans un bol d’eau bien froide.

Faire bouillir le lait.

Pendant ce temps faire un caramel brun en cuisant le sucre à sec dans une casserole à feu doux.

Je le dis et le redis, on ne lâche jamais un caramel des yeux ! On e répond pas au téléphone et on ne fait pas ça quand les enfants sont au bain !! Compris ??

Quand le caramel est brun, verser dessus le lait bouillant en 3 fois en mélangeant bien.

Porter à nouveau à ébullition et ôter du feu.

Dans un cul de poule (un saladier quoi !) mélanger les jaunes d’œufs et la maïzena et verser dessus le lait chaud. Remettre dans la casserole et cuire jusqu’à ce que le mélange épaississe sans cesser de remuer. Retirer du feu et ajouter alors la gélatine ramollie dans la crème pâtissière au caramel.

Verser dans le saladier et filmer au contact et laisser refroidir jusqu’à 45°.

Mixer alors et ajouter au fur et à mesure le beurre coupé en petits morceaux.

Filmer alors le bol et laisser refroidir au moins 2h au frigo.

Remplir à fond les choux, parce que Christophe il déteste quand les choux ne sont pas assez garnis et croyez-moi, c’est pas moi qui vais contredire Christophe !!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 07:00

http://farm9.staticflickr.com/8358/8254186909_d3ee57ab40_z.jpg 

 

Alors vous dire que ce gâteau a fait fureur à la maison n’est qu’un euphémisme !

Si je n’avais pas planqué moule en forme de cœur de manière à être sûre de pouvoir faire des photos le lendemain, vous n’auriez eu que la photo des moules vides et je n’aurais même pas pu goûter cette gourmandise !

Ils se sont englouti le cake à 3 au petit déjeuner !!

Salomé m’a dit en douce plus tard qu’elle et sa sœur n’en avaient mangé que deux parts, mais papa, trois parts maman !!!!

Il faut admettre que c’est un gâteau incroyablement léger et qui en effet passe tout seul !

Je n’en avais jamais fait et ça a été une très très belle surprise !

Le seul inconvénient de ce gâteau, c’est qu’il utilise les blancs d’œufs et que ça fait autant de blanc de moins pour les macarons ! lol

Ah ! Si ! Normalement ce gâteau se fait dans un moule haut et de bonne taille avec un truc au centre pour qu’il y ait un trou au centre du gâteau (vous voyez ?), j’avais envie de tester mes nouveaux moules trop jolis achetés chez Hema, j’ai donc fait des petites quantités, mais pour un grand moule doublez les proportions et attention ça gonfle pas mal !

http://farm9.staticflickr.com/8501/8255257056_7d4c72075f_z.jpg

Quoi ?

-90g de farine

-1/2 cc de levure chimique

-1/2 cc de sel fin

-3 œufs (blancs et jaunes séparés)

-155g de sucre

-40ml d’huile neutre (pépin de raisin pour moi)

-40ml de jus d’orange

-le zeste d’une à deux oranges

  http://farm9.staticflickr.com/8064/8254185697_ef88f78669_z.jpg

Comment ?

Mélanger la farine, le sel et la levure et tamiser le tout.

Monter les blancs en neige ferme en ajoutant peu à peu la moitié du sucre pour obtenir une meringue bien ferme.

Dans un bol battre les jaunes d’œufs et le reste du sucre. Ajouter alors l’huile et le jus et les zestes d’orange.

Ajouter délicatement au fouet la farine et finir en ajoutant sans les casser les blancs d’œufs.

Cuire à 170° pendant 25 minutes en ce qui me concerne car j’avais au final deux petits moules.

Mais dans un moule normal en doublant mes proportions, il faut cuire environ 50/60 minutes.

Le mieux est de surveiller et de tester la cuisson avec un cure-dent.

J’ai glacé le cœur avec un peu de sucre glace mélangé avec un peu d’eau et de zeste d’orange, et vu à la vitesse à laquelle ce gâteau disparaît, c’est à peine si le glaçage aura le temps de durcir …

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 06:31

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

  http://farm9.staticflickr.com/8476/8121396965_6cdecd939a_z.jpg

Alors là attention, je vous conseille d’éloigner très rapidement les personnes sensibles, les accrocs au chocolat, les grands chefs et les nuls en cuisines (pour des raisons totalement inverses, les premiers vont bondir, les seconds vont désormais vivre dans leur cuisine !), parce que je ne serais pas responsable de votre addiction !!

Chacun sa m….méga addiction à cette tuerie !!

Alors, ça n’est sans doute pas le meilleur brownie du monde, mais c’est le plus rapide et c’est vraiment très bon, ce qui fait que chaque fois que vous aurez une petite (hum hum hum) de chocolat, je sais de source sûre que vous penserez à cette recette et que vos papilles me remercieront … vos hanches en revanche …

C’est la recette de Maman câline du blog « C’est maman qui l’a fait ».

 http://farm9.staticflickr.com/8191/8121414640_8721fa050e_z.jpg

Quoi ?

-40g de chocolat

-40g de beurre demi sel

-30g de sucre roux

-20g de farine (sans levure)

-1 œuf

 http://farm9.staticflickr.com/8464/8121411580_7f5789609d_z.jpghttp://farm9.staticflickr.com/8333/8121397955_554c272ee2_z.jpg

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment ?

Dans un mug ou un verre haut mettre le chocolat et le faire fondre au micro onde.

Ajouter le beurre et faire fondre aussi, mélanger.

Ajouter le sucre roux, mélanger, ajouter l’œuf et bien mélanger avec la cuillère à café.

L’œuf fait épaissir le tout, c’est normal, il faut bien l’intégrer.

Ajouter alors la farine et quand elle est elle aussi bien intégrée, mettre la tasse dans le micro-onde puissance maximum (900W chez moi) pour 45/50 secondes.

Ne vous brûlez pas en le sortant, et attention à la langue, il faut quand même penser que c’est très chaud !

Sinon ?

Et bien vous ne pourrez plus vous en passer !

Et si votre moitié en veux un aussi, mettez les tasses en cuisson l’une après l’autre, et pas en même temps.

Oui, je sais, vous me détestez vraiment maintenant …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 05:32

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

  http://farm9.staticflickr.com/8286/7873149354_493e26f7f5_z.jpg

J’adore le citron, j’aime bien le chocolat, mais j’ai quand même toujours hésité à allier les deux.

Jusqu’à ce que je teste les tartelettes au chocolat avec du combava et que j’adore !

Donc quand j’ai vu cette recette sur le livre de Nigella alors que je cherchais un gâteau pour donner du courage à Monsieur Pralin qui reprenait le chemin du travail le lendemain, je me suis dit, en voilà une idée qu’elle est bonne !!

Et si l’idée est bonne, le gâteau est extra !!!! Nous avons adoré !

Ma grande a déclaré : « tu dois vraiment mettre cette recette sur ton blog maman !! »

Alors inutile de vous dire que comme toujours chez Nigella mieux vaut ne pas lire les proportions des ingrédients AVANT !!

Lancez-vous, fermez les yeux au moment des pesées et dîtes vous que de toute façon une petite part suffira à vous combler, et que ce gâteau se garde très bien au moins 3 jours (après je ne sais pas…^^)

http://farm9.staticflickr.com/8425/7873153626_23d5f6a0d3_z.jpg 

Quoi ?

-150g de chocolat noir (70% de Weiss pour moi)

-150g de beurre (1/2 sel pour moi, comme toujours)

-6 œufs (fermez les yeux et puis c’est tout !)

-250g de sucre (ne les ouvrez pas !! mais vous pouvez diminuer un peu quand même !!)

-100g de poudre d’amandes

-4Cc de très bon cacao amer (Valhrona pour moi)

-zeste +jus d’un citron vert

 http://farm9.staticflickr.com/8304/7873145452_92f42c82e4_z.jpg

Comment ?

Commencer par beurrer un papier cuisson que vous allez déposer dans un moule à manquer de 23cm de diamètre (pas en dessous sinon ce sera trop petit !).

Préchauffer le four à 180°.

Faire fondre ensemble au bain marie le chocolat et le beurre.

Mettre dans la cuve du robot les œufs et le sucre et fouetter très longuement pour que le mélange devienne très mousseux et triple de volume (pas à la main, sinon il va vous falloir du temps et de sacrés biscottos !!).

Mélanger ensemble le cacao et la poudre d’amandes.

Quand les œufs sont bien mousseux, verser la poudre d’amandes et le cacao, mélanger, puis ajouter le chocolat fondu avec le beurre.

Mélanger bien l’ensemble et enfin zester le citron et prélever son jus afin de les ajouter pour finir à la pâte.

Pour presser un citron vert, le mieux est de le couper en quatre quartiers en hauteur et de s’aider d’une fourchette pour en prélever le jus. Le presse citron traditionnel et un citron coupé en deux dans le sens habituel ne vous donnera pas grand-chose.

Verser la pâte dans le moule et enfourner pour 35/40 minutes.

Le dessus forme une croute mais le dessous reste tremblotant.

Laisser refroidir avant de démouler et de retirer le papier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans gâteaux
commenter cet article

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives