Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 09:41
la brioche spirale infernale

Je sais bien que j'avais dit que je serais un peu plus présente et que je n'ai pas tenue ma promesse, je me rend bien compte comme c'est difficile encore d'être constante ici. Mais je ne désepère pas !! Encore que là, je viens de coller Lucile devant la Reine des Neiges pour vous rédiger une jolie recette ... mais bon, elle est malade donc elle peut regarder un grand dessin animé ...

En attendant je vous propose le dernier défi boulange toujours organisé par Paprikas et la Popote de Manue sur la page FB du défi  (Yesssss je crois que les liens fonctionnent enfin !! Je vous jure que je galère aussi un peu depuis le changement d'overblog et que ça ne m'aide pas trop à venir facilement !! lol Mais bon, je m'habitue peu à peu !! )

Donc voici la brioche spirale infernale et comment vous dire ... elle est tellement infernale qu'elle à fait un goûter et un petit déjeuner, et encore Monsieur Pralin a dû se fâcher pour que la grande ne lui pique pas sa part en douce et moi ... j'en ai pas eu, il n'y en avait plus quand je suis arrivée ! 

Et sinon ma grande elle décrète régulièrement ne pas aimer la brioche .. ben voyons ... 

la brioche spirale infernale

Quoi ?

-300g de farine (de gruau pour moi)

-50g de sucre

-10g de levure fraîche

-130ml de lait

-1 oeuf

-1/2 cc de sel

-80g de beurre mou

la garniture:

-30g de beurre fondu

-100g de chocolat noir haché au couteau

le glaçage :

-sucre glace

-fleur d'oranger 

 

 

 

 

la brioche spirale infernale

Comment ?

mettre dans le robot pétrin ou dans la MAP tous les ingrédients de la brioche sauf le beurre et lancer le pétrissage.

Quand tous les ingrédients sont mélangés ajouter le beurre mou et pétrir longuement pour que la pâte forme une boule. Attention, la pâte est vraiment collante au départ, ne rajoutez pas trop de farine, c'est le pétrissage qui peu à peu va la rendre plus souple.

A la fin du pétrissage soit vous laissez doubler de volume avant de façonner, soit comme moi vous êtes adepte des pousses lentes au frigo et vous la filmer bien et la laisser un nuit (ou 6h) au frigo. De plus comme c'est une pâte un peu collante, elle sera bien plus facile à travailler froide.

 

la sortir alors et l'étaler au rouleau sur un plan de travail fariné en un rectangle de 35x45 cm.

la badigeonner de beurre fondu et la parsemer du chocolat haché. Couper les 2 extrémités et les reserver pour le centre.

Faire un grand boudin en la roulant sur le côté le plus long et former un cercle sur une feuille de papier cuisson posé sur la plaque de cuisson.

Avec un ciseau couper des tranches de 1cm de large sans couper totalement et positionner une tranche sur deux vers l'intérieur du cercle (bon, allez voir les photos chez Manue, ce sera plus simple !).

Poser au centre les deux extrémités et laisser pousser environ 30 minutes.

Préchauffer le four à 180° et enfourner pour 15/20 minutes.

A la sortie du four, laisser tièdir et préparer le glaçage en mélangeant du sucre glace avec un peu d'eau de fleur d'Oranger pour obtenir un mélange ni trop liquide ni trop pateux et l'étaler sur la brioche encore chaude. 

laisser refroidir et déguster.

Elle est vraiment très bonne.

 

Repost 0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 10:17

 

 

 pains au chocolat (7)

 

Il fait chaud aujourd’hui, donc cet après-midi on reste au frais dans la maison, surtout que ma Luciole avait encore 39° de fièvre hier et qu’elle reste bien grognon même si la fièvre a disparue comme elle est venue.

J’ai donc un peu de temps au calme pour rédiger une recette qui en demande un peu justement (dans tous les sens d’ailleurs, du temps pour la réaliser et du temps pour l’écrire !).

Ces croissants-là datent de plusieurs mois, mais c’est finalement une recette que je fais de façon presque régulière, et d’ailleurs hier ma copine Cécile m’a demandé un cours de PLF (pâte levée feuilletée) et nous avons donc à quatre mains refait une fournée pour le plus grand plaisir des enfants qui se sont jetés sur les pains au chocolat au goûter !

C’est une recette qui demande de la présence et du temps, mais qui est tout à fait réalisable ! ne vous découragez pas !!

La recette vient du magazine Fou de Pâtisserie n°1 (je suis hyper fan de ce magazine !! malheureusement si vous ne l’avez pas le n°1 est épuisé !)

 

Quoi ?

-540g de farine (gruau si possible sinon T55)

-15g de lait en poudre (bon, j’en ai pas, ça marche aussi)

-12g de sel

-65g de sucre

-35g de beurre

-110g de lait

-155g d’eau

-24g de levure fraîche

-366g de beurre (de tourage si possible sinon un beurre doux charentais)

-1 œuf pour la dorure

-des bâtons de chocolat pour pains au chocolat

 

pains au chocolat (8)

 

Comment ?

La veille préparer la détrempe (la pâte).

Dans la cuve du robot muni du pétrin mettre la farine, le sel, le sucre,le lait en poudre (ou pas ) le beurre froid, la levure émiettée et commencer à verser le lait et l’eau quand le pétrin est en marche. Laisser pétrir 3 minutes en vitesse lente puis encore 5 minutes en vitesse moyenne.

Pendant ce temps mettre le beurre pour le tourage entre deux feuilles de film étirable et taper dessus avec un rouleau à pâtisserie pour l’aplatir en un beau carré de 5mm de haut environ et de 20cm de côté.

Emballez bien le beurre dans le film et placez-le au frais.

Quand la détrempe est bien pétrie en faire un boule, incisez en crois sur le dessus et l’emballer aussi assez serré dans du film alimentaire. Placer pour la nuit au frigo.

Ce qui est important c’est que le beurre et la pâte soit de même consistance et à la même température.

Le lendemain, sortir la détrempe et le beurre. Etaler la pâte en un rectangle deux fois plus grande que le beurre et emballer le beurre dans la pâte. La pâte ne doit pas être trop fine pour que le beurre ne se sauve pas et ce dernier doit être très bien emballé dans la pâte.

C’est là que les fameux tours qui font peur (à tort je vous jure !) commencent !

Mettre un peu de farine sur le plan de travail et étaler la pâte en un long rectangle. On part du centre, on étale un côté, puis on repart du centre pour faire l’autre côté.

On plis la pâte en 3. Le premier tour est fait. On emballe dans du film et on laisse au moins 1h au frais.

Les secrets sont de ne pas étaler trop finement la pâte et de bien bien respecter les temps de pause. Mieux vaut 1h30 que 30 minutes (même si avec la levure on ne peut pas comme avec la pâte feuilletée attendre non plus plusieurs heures).

Récupérer la pâte, lui faire faire un quart de tour et à nouveau bien étaler en un long rectangle en partant du centre et plier en 3. Emballer, repos au frais 1h.

Encore un tour (on peut faire un tour double ou simple pour le dernier. Pour le simple on plie en 3 comme ci-dessus, pour le double on ramène chaque extrémité au centre puis on plie en deux.) et on est prêt pour façonner les viennoiseries.

Etaler en un grand rectangle plus fin que les fois précédente.

Alors je fais des croissants plus petits personnellement car la recette initiale est pour 10 croissants, alors que je fais bien le double, mais à vous de voir.

Normalement on coupe une bande de 15cm de large et on coupe dedans des croissants isocèles.

Je fais un peu au pif à cette étape pour le moment je ne vous le cache pas !

Je coupe deux bandes que je ne mesure pas et je coupe des petits croissants dans l’une et fais des pains au chocolat dans l’autre.

Pour les croissants il vous suffit de faire une entaille de 1 cm au centre de la base et de rouler la pâte pour obtenir un croissant. Poser sur une plaque de cuisson en faisant bien attention que le bout de pâte soit coincé dessous.

Pour les pains au chocolat, couper des rectangles de la taille des bâtons de chocolat et rouler en mettant deux bâtons de chocolat.

Pareil, placer sur la plaque en espaçant bien et en coinçant l’ouverture dessous.

Laisser lever 1h/1h30.

Préchauffer le four à 170°.

Dorer à l’œuf vos croissants et vos pains au chocolat et enfourner pour 18/20 minutes.

Laisser refroidir (mais pas trop ! bande de gourmands !) sur une grille et … tenter de retenir les enfants, ou servez-vous AVANT qu’ils ne les trouvent !

 

Pour info j’ai aussi testé de faire lever mes croissants directement au frigo pour la nuit et de les cuire le lendemain pour le petit déjeuner, ça marche très bien !! 

Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 15:58

 

buns parfaits (17)

 

Alors oui, jusque-là, il est vrai j’avais une recette de buns qui me satisfaisait, mais c’était avant de tester celle-ci !!

Enfin, j’ai testé cette recette vue chez Delphine il y a déjà un petit moment. Elle était vraiment très bien, et d’ailleurs je l’ai aussi travaillée en version sucrée avec des pépites de chocolat pour en faire un goûter super sympa.

Et puis la semaine dernière, j’ai refait des buns pour des hamburgers et cette fois ci j’ai utilisé de la farine de gruau car j’avais un paquet à finir avant un petit tour chez Métro avec ma copine (disons que 2 paquets de 10kg au milieu de ma cuisine…  j’essaie de finir le premier avant d’acheter le second lol, surtout qu’il y a aussi le paquet de 5kg de farine pour la pizza …on est perfectionniste ou pas …), et là … la révélation !!!

Ces pains sont une vraie tuerie !! THE perfection !! Nous avons tous a-d-a-o-r-é !!!

Je l’ai si bien vendu à ma cops qu’elle a elle aussi acheté un paquet de farine de gruau le samedi à Métro ! mdr

 

buns parfaits (20)

  

Quoi ?   (Pour 10/12 buns)

-680g de farine de gruau pour le top du top, sinon de T55

-20g de levure fraîche

-4cs de sucre

-50g de beurre fondu

-140ml d’eau

-180ml de lait

-4 jaunes d’œufs + 1 œuf pour la dorure

 buns parfaits (1)

Comment ?

En ce qui me concerne, j’utilise la MAP pour ce type de recette. A vrai dire je n’utilise ma MAP que pour les pâtes à Pizza et les Buns et quelques pâtes à brioche. Ah si !! Pour le pain de mie aussi et même que c’est la seule et unique recette que je fais cuire en MAP !

Revenons donc à nos buns, mettre tous les ingrédients dans la MAP et lancer le programme pâte seule.

Au bout du temps, environ 1h30, sortir la pâte et la verser sur le plan de travail fariné. Former une boule et avec un découpoir découper 10/12 parts égales (en réalité je fais des plus petits pour les filles et des plus gros pour monsieur).

Faire des jolies boules régulières et les poser sur la plaque de cuisson couverte de feuille de cuisson.

Delphine les place dans des moules en silicone en demi sphères … je testerai la prochaine fois, mais si vous en avez et que vous voulez des pains très réguliers c’est une bonne suggestion.

Laisser lever vous petits pains 1h.

Au bout de 45 minutes, passer un premier coup de dorure.

Préchauffer le four à 220°.

Juste avant d’enfourner passer un second coup de dorure.

Laisser cuire 12 minutes environ.

Laisser refroidir sur une grille et il ne vous reste plus qu’à les couper en deux pour les garnir !

 

Un tel moelleux, vous serez conquis !

Repost 0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 13:33

 

 rolls à la confiture de mûres (4) 

Ahhh ! Le défi boulange de ce mois-ci, il est à tomber à la renverse !

Non mais vraiment !! Si vous pouviez voir la taille des parts qu’ont englouties Lucile et Amandine à la sortie du four, d’une part vous seriez très impressionné et d’autre part vous n’auriez aucun doute que c’est à tomber !

Merci encore une fois à Manue et Paprikas !

J’ai pour ma part opté pour une confiture de mûres maison, réalisée par ma maman.

Mais laissez libre court à vos envies ! N’importe quelle confiture que vous aimez vous régalera !

La brioche est moelleuse à souhait et les enfants ont vraiment adoré !

 

rolls à la confiture de mûres (3)  

 

Quoi ?

-450g de farine de gruau si vous trouvez, sinon T55

-16g de levure fraîche de boulanger

-55g de sucre

-1cc de sel

-1oeuf

-50g d’eau

-180g de lait

-75g de beurre mou

-1 pot de confiture

-le glaçage :

-70g de philadelphia

-50g de sucre glace

-1/2 jus de citron

 

rolls à la confiture de mûres (16)

 

Comment ?

Préparez la brioche dans un premier temps.

Dans le bol du robot pétrin mettre la farine, le sucre, le sel, l’eau, le lait , l’œuf et la levure de boulanger et pétrir 10 bonnes minutes.

Ajouter alors le beurre petit à petit et laisser pétrir encore 10 minutes.

Filmer et laisser doubler de volume (dans le four éteint), environ 1h.

Au bout de ce temps placer la pâte au frigo pour au moins 30  minutes.

A ce stade là, vous pouvez laisser la nuit au frigo sans problème si ça vous arrange.

Sortir du frigo, et étaler au rouleau sur le plan de travail légèrement fariné sur un carré de 45X45 cm.

Etaler la confiture sur ce carré, sans en mettre trop sur les bords pour faciliter le pliage et la manipulation.

Rouler en un long boudin et couper en 9 morceaux égaux.

Placer les morceaux dans un plat carré de 23X23 cm.

J’ai choisi de mettre du papier cuisson dans mon plat avant afin de faciliter le démoulage, j’ai eu peur que la confiture colle un peu.

Laisser doubler de volume, soit environ 45 minutes.

Préchauffer le four à 180° et enfourner pour 20 minutes. Baisser le four à 160° et cuire encore 10 minutes.

Sortir du four, laisser tiédir et démouler.

Préparer le glaçage en mélangeant vivement le fromage, le sucre et le jus de citron.

Badigeonner la brioche du glaçage et déguster quand c’est juste tiède….. et essayer pour voir de ne pas en dévorer plusieurs morceaux, ça m’étonnerait fort que vous résistiez longtemps !!!

 

 

 

 

Repost 0
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 16:11

 

 mouton pascal (9) 

 

Oui, oui, je le sais que Pâques c’est fini, mais bon, la brioche c’est de toutes les saisons et vous pouvez bien l’appeler Jûles, Jacques ou Anémone votre mouton, pis même que vous pouvez faire un autre forme !

Ce mouton, c’était le nouveau défi boulange de Manue et Paprika .

Je ne l’ai réalisé qu’après Pâques pour ma part (d’où ma publication en retard …entre autre) car je l’ai fait pour le retour de mes grandes de leurs vacances en Dordogne.

Même Salomé qui a décrété ne plus aimer la brioche a aimé lui croquer la laine !

Il faut dire que j’ai accentué les bouclettes avec du glaçage très citronné et que le citron chez nous, c’est une passion J

 

mouton pascal (2)

 

Quoi ?

-350g de farine

-12g de levure fraîche

-80g de beurre mou

-2 jaunes d’œuf

-140ml de lait à ambiante

-3CS de sucre

-1 sachet de sucre vanillé

-1/2cc de sel

Le glaçage (facultatif mais j’ai aimé l’idée de Angélique, une des participantes ! Merci !)

-du sucre glace

-du jus de citron

 

mouton pascal (7) 

 

Comment ?

Mettre dans le bol du robot muni du crochet à pétrin (ou dans la MAP) tous les ingrédients, sauf le beurre.

Bien mélanger et quand la pâte forme une boule ajouter le beurre peu à peu en dés et pétrir 10 bonnes minutes.

Couvrir le bol d’un film étirable ou d’un torchon et placer dans le four éteint pendant environ 1h, le temps que le pâton double de volume.

Le verser alors sur le plan de travail légèrement fariné et en prélever un tiers pour former la tête et les pattes.

Etaler le reste au rouleau à pâtisserie et à l’aide d’une empote pièce rond de 6cm découper des cercles.

En prendre 3, les poser les uns sur les autres en les décalant et rouler les ensemble. Couper au centre (voir photo chez Manue et/ou Paprikas ).

Recommencer jusqu’à avoir assez de bouclettes.

Sur une feuille de papier cuisson sur une plaque, former votre bestiole en espaçant un peu les bouclettes car elles vont doubler de volume.

Laisser donc, doubler de volume, soit environ1h.

Dorer avec un peu de lait et un peu de sucre mélangé.

Faire des yeux et un nez avec des pépites de chocolat, des amandes …

Préchauffer le four à 180° et enfourner quand il est chaud pour 20/30 minutes.

Quand il est bien doré, retirer du four et préparer le glaçage en mélangeant tout simplement du sucre glace avec un peu de jus de citron pour avoir la bonne consistance.

Avec une petite douille redessiner les bouclettes avec le glaçage et laisser sécher.

Laisser refroidir et manger lui la laine sur le dos sans hésiter !!

 

 

Repost 0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 13:53

 

 petits pains farcis (3)  

 

 

Oh la honte !!! Mais oh la honte quoi !!

Je suis pétrie de honte et de remords et je ne peux que présenter mes plus plates excuses à Baba’s kitchen, à Patchouka, mes deux binômes de la Ronde interblog, ainsi qu’à Melle Banane et Sorcilili, les (trop ?) gentilles organisatrices de la Ronde !!

J’ai oublié !! Non, mais si, je n’ai AUCUNE excuse, j’ai juste oublié !!!! Il faut dire que ça fait presque un an que la ronde ne tournait plus, donc quand les filles ont proposé d’en refaire une, je me suis précipitée pour m’inscrire et paf !! J’ai zappé !!

Et pire que tout, je suis partie en Dordogne pour descendre mes grandes en vacances chez mes parents justement ce week end là, et sans ordi (disons que ça faisait 2 ans qu’on n’avait pas bougé du tout de chez nous, donc j’ai pensé qu’une vraie pause serait bienvenue … ben la bonne blague ! Plus jamais sans mon ordi, promis !!!)

Du coup, Baba’s kitchen a attendu, attendu, attendu, m’a envoyé un gentil premier mail, n’a pas reçu ma réponse d’excuse (oui parce qu’avec mon portable mes mails ne partent …QUE de chez moi …), elle a attendu, attendu, puis a été très déçue et m’a envoyé un second mail un peu agacée … et croyez bien que je la comprend, parce que j’ai déjà été dans sa position et que je sais à quel point c’est agaçant (bon, c’est pas grave, hein ! mais quand même bien énervant !).

Je suis réellement mortifiée !!

Du coup, pour tenter de me faire pardonner, parce que je suis vraiment désolée, je vais vous faire plusieurs recettes de chez elle ! Et je vous demande de m’aider gentiment à lui faire oublier ma bêtise et de tous aller faire un petit tour sur son blog.

Et comme mon autre binôme a gentiment joué le jeu et a pioché une jolie recette chez moi, je vous demande aussi d’aller rendre visite à Patchouka pour voir quelle recette elle a testé chez moi !

 

Je vais donc commencer cette visite chez baba’s kitchen par ces petits pains farcis qui ont bien fait plaisir à monsieur Pralin !

 

petits pains farcis (7)   

 

Quoi ? (j’ai divisé les proportions par deux et je vous ai tout pesé !)

La pâte magique en 10 minutes :

-300g de farine

-25cl d’eau tiède

-35g (5cl) d’huile (olive pour moi)

-5g de levure fraîche

-1cc de sel fin

-1cc de sucre

La garniture :

Sur le même principe que la recette originale, j’ai utilisé des restes car ce qui m’a vraiment attiré dans cette recette c’est 1- la pâte rapide en 10 minutes et 2- l’utilisation des restes !

-3 petites carottes

-4CS de béchamel

-du jambon

-4 tranches de coppa

-un peu de moutarde

-sel, poivre

 

petits pains farcis (3)

 

Comment ?

Préparer la farce un peu à l’avance, le temps qu’elle soit assez froide pour garnir la pâte.

Alors j’ai vraiment utilisé les quelques restes de mon frigo qui commençaient à nous inspirer moyen …  J’ai donc râpé mes carottes et je les ai précuites 3 minutes avec un peu d’eau au micro onde.

J’ai ajouté un peu de béchamel, mes tranches de coppa un peu sèche coupées en dés ainsi que quelques tranches de jambon blanc qu’il fallait manger très vite.

J’ai assaisonné avec un peu de moutarde, de sel et de poivre. J’ai goûté et c’était bon, donc, j’ai laissé refroidir.

 

Préparer la pâte.

Verser la moitié de la farine dans un bol du robot, avec l’eau, le sel, le sucre et la levure.

Mélanger rapidement avec une cuillère en bois et laisser reposer 10 minutes.

Ajouter le reste de la farine et l’huile et pétrir quelques minutes.

Etaler la pâte au rouleau et couper à l’aide d’un bol de grand cercle.

Poser un bon peu de farce au centre. Humidifier au pinceau et à l’eau une moitié au bord des cercles et recouvrir de l’autre moitié de pâte pour fermer les chaussons.

Dorer les avec un peu d’œuf ou comme moi de lait et parsemer de quelques graines de sésame (au wasabi pour moi)

Enfourner à 190° pour 20/25 minutes.

Servir avec une salade verte !

Je le redis, ce que j’ai vraiment adoré dans cette recette c’est le côté plat complet avec une pâte vraiment facile et moi qui suis super fan du recyclage des restes, je ne pouvais qu’être conquise !

D’autres recettes m’ont conquise … à venir très vite dès la semaine prochaine.

 

Je suis vraiment vraiment vraiment désolée pour ce contretemps et pour ne pas avoir joué le jeu en temps et en heure, j’ai été dans cette situation avec une personne qui n’a même jamais daignée répondre à mes messages, et je sais comme c’est décevant le jour de la publication et je présente très sincèrement toutes mes excuses à mes deux binômes.

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 07:00

 

 http://farm8.staticflickr.com/7163/13269422343_f392f1bf8e_c.jpg

 

Ahhhh le kouign amann …. Voilà bien un nom qui fait rêver, même si de suite, aucune de nous n’est capable de ne pas penser au beurre et au sucre qu’il y a dedans !! ^^

Mais tout de même, en ce qui me concerne c’est surtout depuis longtemps un rêve … n’étant pas bretonne (enfin, si, je pense que dans une autre vie j’ai été Bretonne et dans une autre encore italienne ! Et je suis sûre que dans une prochaine je serais Corse !^^), je n’ai pas vraiment de référence en la matière.

J’en ai bien mangé un une fois en Bretagne, mais monsieur pralin ayant décrété depuis toujours qu’il n’aime pas le beurre, autant vous dire que ce n’est pas si simple de lui vendre un Kouign amann …

J’en avais fait un une fois il y a très longtemps et nous l’avions dévoré avec mes parents et ma maman en a encore un souvenir ému … mais était-il vraiment digne d’un breton … aucune idée !

Sauf que !! Maintenant j’ai ma bretonne personnelle, à moi toute seule !! Et donc j’ai ma testeuse personnelle qui peut donc me dire si je brûle ou si je suis super froide !

Donc, je suis partie dans la saga des kouign amann !

Ça demande du sacrifice je l’avoue tout ce beurre et tout ce sucre, mais ma copine elle est top et n’hésite devant aucun sacrifice pour me faire plaisir !

Son mari non plus ….

Alors c’est quasi la même recette sauf que la première fois j’ai fait un seul gâteau bien épais et que les fois précédentes (2 en fait, pas tant que ça non plus hein ! lol) j’ai fait des versions individuelles que j’ai fait cuire dans des moules à tartelettes.

Une version épaisse et très moelleuse et une version plus croustillante.

Dans tous les cas, j’ai eu validation à chaque fois de mes Bretons perso et je dirais même que d’autres copines se sont dévouées aussi et ont adoré.

Mon kouign amann fait donc carton plein !

Et le meilleur ? Monsieur pralin le lendemain matin a vu des gâteaux pour le petit dej et s’est donc servi, a mangé, a trouvé ça super bon … du moment qu’il ne savait pas que ce que c’était … même que le beurre ne l’a pas dérangé du tout ! MDR

La recette est celle de Christophe Felder, parce que les valeurs sûres quand même ça paye à chaque fois !!

Et vous savez quoi ? je vais très bientôt assister à un atelier avec Christophe Felder et je peux vous dire que j’ai super hâte parce que plus sympa que Christophe, vous voyez quelqu’un vous ?

A part ma copine Cécile qui m’a offert ce joli cadeau pour mon anniversaire ! lol

(attenton, la photo ci dessous est issus de la recette familiale, pas des kouign individuels qui forcément sont moins moelleux et moins épais) 

http://farm8.staticflickr.com/7364/13269286625_e0aaaacaf3_c.jpg


Quoi ?

-la pâte à pain :

-10g de beurre fondu

-275g de farine

-1cc de sel

-5g de levure fraîche

-165ml d’eau froide

 

Pour les tours :

-225g de beurre breton demi sel, of course (ou pas … j’ai tenté les deux et à chaque fois il n’est rien resté !)

-225g de sucre

 http://farm8.staticflickr.com/7085/13269410403_20bd6cba9e_c.jpg

 

Comment ?

Préparer la pâte à pain en mélangeant tous les ingrédients puis en pétrissant quelques minutes.

Quand la pâte est bien homogène, la filmer et la mettre 1h au froid.

Préparer le beurre pendant ce temps en le plaçant dans du film étirable et avec un rouleau à pâtisserie taper dessus pour en faire un carré plat de 1 cm d’épaisseur environ. Réserver au frigo avec la pâte.

Au bout de temps de pause, sortir la pâte et le beurre.

Etaler la pâte en rectangle et placer le carré de beurre dessus et recouvrir de pâte pour enfermer le beurre. Et comme pour la pâte feuilletée on va faire des tours. C’est simple, ne partez pas !

Etaler la pâte en rectangle sur environ 60cm et plier en 3 comme un portefeuille.

Faire un quart de tour et recommencer, étaler sur 60cm et plier sans faire de pause entre les deux premiers tours.

Maintenant, on laisse reposer 1h au frigo.

Récupérer la pâte.

Faire un quart de tour et saupoudrer très généreusement de sucre. En fait là, au lieu de mettre de la farine sur le plan de travail pour que ça ne colle pas, je mets du sucre …généreusement.

 http://farm8.staticflickr.com/7050/13269396743_022ef69e34_c.jpg

 

Bon, autant vous dire la vérité vraie, ce n’est pas difficile à faire, mais alors en revanche, il faut être prêt à avoir du sucre partout ! sur le plan de travail, par terre, dans les cheveux, voir dans la culotte !! Nan mais sans déc, c’est vicieux ce truc !

Alors si à ce moment-là votre très bonne copine vous demande de vous laisser sa fille 1h … REFUSEZ ! Conseil d’amie ! MDR

Bonn donc sucre dessus, sucre dessous et zou on repart avec notre rouleau et on étale la pâte.

On re-saupoudre de sucre et on passe le rouleau dessus pour que la pâte l’absorbe un peu.

On plie en 3 une dernière fois.

On saupoudre de sucre (non, mais faite pas genre je vous ai pas prévenu en même temps !!) et on étale la pâte en un grand carré sur une épaisseur de 4mm environ.

Couper alors des carrés d’environ 10cm de côté.

Bon, Christophe Felder annonce 15 pièces individuelles … perso j’arrive à 10/12 au maximum et encore je trouve que 10 c’est mieux.

Pour le pliage, pareil, j’ai du mal à plier comme il dit. Je plie les 4 coins en les ramenant vers le centre. On est sensé refaire la même chose avec les coins ainsi formés …mais moi ça ne tient pas vraiment !

Je place mes kouign amann dans des moules à tartelette (pas en silicone) très généreusement beurrés (ben quoi !! on est plus à ça prêt et sinon ça colle !!)

Je ramasse à la fin tout le sucre qu’il reste sur le plan de travail (UNIQUEMENT ! pas dans les autres endroits hein !!!!) et je partage entre les kouign amann.

Je pose mes moules sur une plaque à pâtisserie et je laisse dans un endroit tempéré pour que la pâte lève environ 45 minutes.

Cuire alors 20/25 minutes à 180°.

Je vous conseille d’affronter la chaleur des moules à la sortie du four pour démouler rapidement sinon le caramel colle au moule en refroidissant et on casse tout après quand c’est froid ou même tiède.

Se déguste légèrement tiède et en se léchant les doigts !!

 

 

Repost 0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 08:00

 

http://farm4.staticflickr.com/3806/12754168775_48ed3e30f7_c.jpg  


Il faut dire que je suis à la bourre parce que je n’ai pas encore eu le temps de faire le précédent, mais comme on fait comme on veut et que c’est juste du plaisir à partager, et bien c’est pas grave, je le ferais plus tard !

Mais je n’ai pas pu résister à réaliser ce défi le jour même !

Il faut dire que ça tombe rudement bien puisque je vous fais des billets exclusivement autour du goûter en ce moment et quoi de mieux que cette sublime brioche pour le goûter ?

Et en plus, elle est assez rapide à faire ! Il suffit de 2h devant soi pour que tout soit bouclé et prêt à déguster !

Ma cousine venait goûter ce jour-là … croyez bien qu’elle aurait été déçue que je lui sorte un paquet de biscuits du commerce, ça elle peut le faire chez elle ! lol  

 

Bien sûr, je rappelle que le défi boulange est sur FB ici et que les recettes sont testées avant par Manue et Paprika et avec brio en plus !!

 

http://farm8.staticflickr.com/7295/12754280503_aa0b721958_c.jpg

 

 

Quoi ?

La brioche

-320g de farine

-10g de levure fraîche

-25g de sucre

-20ml d’eau tiède

-125ml de lait

-30g de beurre mou

La garniture :

1cs de beurre fondu

-3Cs de sucre roux ( graefe pour moi)

-1cc de cannelle en poudre

Le glaçage :

Au choix : un blanc d’œuf et du sucre glace ou du sucre glace avec un peu d’eau


 http://farm6.staticflickr.com/5507/12754618654_219d52799a_c.jpg

Comment ?

Préparer la pâte en mettant tous les ingrédients dans la cuve du robot et pétrir 10 bonnes minutes.

Filmer le bol et laisser lever 1h à t° ambiante ou à côté d’un radiateur c’est encore mieux.

Quand la pâte a doublé de volume la verser sur le plan de travail fariné et à l’aide du rouleau l’étaler en un rectangle.

Badigeonner à l’aide d’un pinceau du beurre fondu. Parsemer du sucre roux et saupoudrer de cannelle.

Rouler le rectangle dans la longueur et déposer le boudin sur une feuille de cuisson sur la plaque de cuisson.

A l’aide d’un ciseau découper sans aller jusqu’au bout le boudin tous les 3-4cm et pousser les morceaux un coup à droite, un coup à gauche pour avoir un bel épi.

Laisser lever 30 minutes.

Chauffer le four à 180° et enfourner pour 20/30 minutes.

Préparer le glaçage et en verser sur la brioche chaude quand elle sort du four.

Laisser refroidir sur une grille et lâcher les enfants !!^^

Tout le monde a mangé sa part, même la petite dernière a mangé une part entière en ne négligeant pas de mettre du sucre glace jusque dans ses oreilles je pense …

Ma cousine a adoré aussi !!^^

 

 

 

Repost 0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 13:35

 http://farm4.staticflickr.com/3679/11836490883_ff02312f75_c.jpg

L’année commence donc avec une jolie recette de boulange.

Cette recette fait partie du défi Boulange lancé pendant les fêtes par Manue et Nadia. C’était une recette de circonstance puisque le Stollen est traditionnellement préparé pendant les fêtes en Alsace.

Même que mon chéri qui a passé une partie de son enfance en Alsace ne connaissait pas ! Il est resté au Kouglof, mais je lui ouvre des horizons avec mon stollen ! 

Normalement c’est une recette avec des fruits secs et/ou confits mais au moment où j’ai décidé de me lancer dans la réalisation de mon stollen, je me suis aperçue que je n’avais plus de fruits secs !

En fait, je m’en suis aperçue une fois mon levain fait… donc pas question de repousser à plus tard ou d’aller faire des courses !

Tant pis ! J’avais des écorces d’oranges confites, j’ai donc choisi de faire un Stollen tout agrumes.

Et quelle merveilleuse idée !!!

J’ai même parfumé ma pâte d’amande au zeste de clémentine !

 http://farm4.staticflickr.com/3680/11836513063_72f6876e78_c.jpg

Quoi ?

Le levain :

-50cl de lait

-60g de farine

-10g de levure de boulanger

La pâte :

-380g de farine

-1 œuf

-80g de sucre

-100g de beurre mou

-10g de levure de boulanger

-1/2 cc de cannelle

-zeste d’une demi-orange et d’un citron pour moi

-5g de sel

La garniture :

-250g de pâte d’amande

-zeste d’une clémentine

-120g d’écorces d’orange confites

La finition :

-du beurre fondu

-sucre glace

 http://farm6.staticflickr.com/5489/11836201485_ba4031b8c1_c.jpg http://farm3.staticflickr.com/2885/11837000976_bc5d738786_c.jpg

Comment ?

Préparer le levain en mélangeant vivement tous les ingrédients dans le bol du robot.

Verser dessus la farine de la pâte (sans mélanger, juste la verser dessus. C’est pour que le levain de sèche pas ) et laisser lever 45 minutes dans un endroit tiède (le four éteint et fermé est très bien pour ça).

Une fois que le levain a bien poussé, mettre dans la cuve le sel, l’œuf, le sucre, le lait, la levure, les zestes, la cannelle et le beurre mou, soit les ingrédients de la pâte quoi ! J et lancer le pétrissage pour 10 bonnes minutes.

Au bout de ce temps vous obtenez une belle pâte bien lisse.

Couvrir de film et laisser lever à nouveau dans le four éteint pour 1h.

Pendant ce temps j’ai malaxé ma pâte d’amande avec mes zestes de clémentine pour la parfumer, puis j’ai formé un boudin.

Quand la pâte a doublé de volume, l’étaler en rectangle et verser dessus les écorces d’oranges confites coupées finement et travailler à la main pour les incorporer.

Refaire un rectangle, poser la pâte d’amande sur un tiers et plier la pâte en portefeuille par-dessus.

Bon, je vous invite à aller voir chez Paprikas, les photos sont plus parlantes.

Bien souder la pâte en appuyant bien avec vos mains de chaque côté du boudin.

Laisser à nouveau lever 1h.

Au bout de ce tempe enfourner à four préchauffé à 170° pour 30 minutes.

Au bout de ce temps faire fondre du beurre et sortir le stollen du four pour le badigeonner au pinceau de beurre fondu.

Le remettre au four 2 minutes, puis re-badigeonner de beurre fondu, remettre au four 2 minutes, faire cette opération 4 fois en tout.

Sortir alors du four et laisser refroidir.

Quand le stollen est à peine tiède, le saupoudrer généreusement de sucre glace.

C’est délicieux !!! Alors chez moi les avis sont partagés sur la pâte d’amande mais je suis sûre qu’avec des fruits secs les filles auraient tordu le nez, alors que là, tout agrume, ça passe très bien !

Et si vraiment vous êtes très gourmands (bien que je sais que ce n’est pas votre genre du tout, hein !!  ) vous pouvez tester au goûter avec un carré de chocolat, je vous raconte même pas le bonheur !!

 

 

Repost 0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 13:59

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 http://farm3.staticflickr.com/2855/11206173306_7186d4509c_c.jpg

 

Les fêtes approchent à grands pas et j’aime bien cette ambiance de fin d’année, le temps qu’on passe bien au chaud en famille ou entre amis, autour des apéros sous la lumière du sapin qui clignotte.

Quoi de mieux qu’un apéro dînatoire le dimanche soir, même juste comme ça avec les enfants ?

Et puis, comme on ne va pas déjà commencer avec le foie gras et les agapes autant se faire un repas sympa, simple et équilibré !

Je vous propose ici  la recette de la focaccia et une idée simple pour la garnir et faire de délicieux sandwich à déguster tous blotti sous le plaid devant un dessin animé de Noël.

Le lundi matin, tout le monde aura le soleil dans le cœur pour retourner sur le chemin de l’école !

http://farm8.staticflickr.com/7421/11206180876_655f6a5bd4_c.jpg 

Quoi ?

La focaccia :

-500g de farine T45

-26cl d’eau

-15g de levure fraîche

-5g de sucre

-huile d’olive

Exemple de garniture :

-Speck

-Roquette

-Mozzarella

-tapenade

 http://farm4.staticflickr.com/3821/11206287963_f1d4f518d2_c.jpg

Comment ?

mélanger la levure dans 10cl d’eau à peine tiède et laisser 10 minutes.

Juste le temps de mettre dans la cuve du robot la farine, le sel, le reste de l’eau et 2 CS d’huile d’olive.

Ajouter l’eau avec la levure et commencer à pétrir.

Pétrir 10 minutes pour avoir une belle pâte homogène.

Couvrir d’un torchon humide et laisser lever 2h à température ambiante.

Verser dur le plan de travail et dégazer du plat de la main.

Faire un carré d’environ 20cm de côté sur une épaisseur d’environ 2cm.

Poser sur la plaque de cuisson, badigeonner d’huile d’olive.

Laisser lever encore 30 minutes.

Saupoudrer de fleur de sel et de romarin haché et enfourner à four chauffé à 220° pendant 10 minutes tout en bas du four.

Au bout de 10 minutes mettre la plaque à mi-hauteur et laisser encore dorer 10 à 15 minutes.

Quand le pain est froid, le couper en deux dans l’épaisseur.

Tartiner de tapenade, poser un lit de roquette, des tranches de speck et des morceaux de mozzarella.

Poivrer, verser un filet d’huile d’olive et poser le dessus du pain.

Couper avec un couteau à pain des carrés et lancer la vidéo, c’est prêt, à table !

 

Comme je ne suis pas du tout en retard ceci est une des recettes que j’ai proposé lors de la garden party début septembre, ce qui explique les tomates sur la photo, et je peux vous dire que pas une miette n’est restée !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives