Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 05:00

tarte caco chocolat blanc tonka coulis cerise (10)  

Début juillet en me promenant sur les blogs j’ai vu un jeu organisé par le site plaisirs gourmands  qui m’a fait de l’œil, le jeu interblog

 578-90

Le principe est simple chaque blogueurs inscrite doit aller piocher une recette dans un blog qui lui a été attribué, réaliser la recette choisie et la publier un jour donné sur son blog.

Je me suis dit « allez, Nanie lance toi, c’est amusant et en plus il n’y a rien à gagner, juste le fun c’est cool ! » et je me suis inscrite au jeu inter-blog n°8.

Donc le 1er août j'ai appris que je devrait piocher dans le blog de " une diététicienne aux fourneaux " pour choisir la recette que je devais réaliser et que c'est Papilles de "cuisine des saveurs" qui viendrait chercher bonheur chez moi .

Je me suis donc plongée dans son blog, je l’ai épluché, détaillé, dégusté, digéré et après avoir été tentée par toutes les recettes de figues , mais je n’en avais pas et le temps m’était compté car je voulais absolument réaliser cette recette avant de partir en vacances, les recettes de quinoa et les muffins, j’ai finalement opté pour THE recette de tarte au chocolat blanc car j’avais tout sous la main et surtout j’avais deux poulettes fans de chocolat à qui j’avais très envie de faire plaisir avant de passer une semaine sans elle….faudrait pas qu’ elles oublient les bons petits plats de leur maman qui ne fait pas que les gaver de bons légumes frais !!

Je dois bien admettre que j’ai toutefois fait quelques petites modifications pour diverses raisons d’ailleurs !

J’ai réduit la quantité de sucre dans la pâte …par flemme, je l’avoue, de descendre chercher un autre pot de sucre glace au garage ; Je n’ai mis qu’un œuf car je trouvais que 2 ça faisait quand même beaucoup et la poudre d’amande…alors là je ne l’ai pas du tout fait exprès, j’ai juste oublié et ça c’est bête !!!

Et dans la ganache j’ai mis de la fève tonka car j’aime trop le mariage tonka/chocolat blanc.

J’ai aussi opté pour une tarte plutôt que des tartelettes mais comme il me restait de la pâte j’ai aussi fait des minis tartelettes et j’ai fait des expériences sur le principe de cette recette.

Quoi ?

-pour la pâte :

-170g beurre mou

-60g sucre glace (80 dans recette d’origine)

-2cc sucre vanillé

-1 œuf (2 dans la recette d’origine)

-220g farine

-5 Cs cacao

(30g poudre amande dans recette originale)

La ganache :

-400g chocolat blanc (valhrona pour moi car c’est le seul chocolat blanc que je trouve réellement bon, sinon je n’aime pas !)

-200ml crème fleurette

-1.5 fèves tonka (ajout personnel)

 

Pour les tartelettes expérimentales :

  tarte cacao chocolat blanc tonka (12)

-3 framboises

tarte cacao chocolat blanc tonka (3) 

-3 noisettes

tarte cacao chocolat blanc tonka (39) 

-2 gavottes

tarte cacao chocolat blanc tonka (42) 

Comment ?

Je m’y suis prise 3 jours avant la dégustation

J-3

Mélanger le beurre mou, les sucres, le sel, et les œufs.

Ajouter alors les éléments secs et travailler pour obtenir une pâte homogène.

En ce qui me concerne j’étale directement la pâte et la place dans le moule à tarte et je la pique avec une fourchette.

Je glisse le tout dans un sac de congélation pour ne pas que ça sèche et hop au frigo jusqu’au lendemain.

J-2

Préchauffer le four à 180° et cuire le fond de tarte à blanc avec du papier sulfurisé et des haricots secs pendant 20 minutes.

Oter les haricots et le papier et laisser encore 5 minutes.

Préparer la ganache.

Râper le chocolat et les fèves Tonka  les mettre dans un saladier.

Porter la crème fleurette à ébullition et la verser sur le chocolat. Patienter 3 minutes et mélanger intimement avec une spatule jusqu’ à ce que ce soit bien lisse.

Verser sur le fond de tarte et réserver au frais jusqu’au lendemain, jour J de la dégustation.

 

Pour les minis tartelettes procéder de la même façon, mais juste avant de verser la ganache poser sur la pâte les framboises dans l’une, les noisettes dans une autre et les miettes de crêpes dentelle sur la dernière.

Résultat :

Les minis tartelettes n’ont pas vraiment fait long feu.

Ce sont d’excellentes mignardises pour accompagner un café par exemple.

En revanche, la grosse tarte nous a vraiment posé problème.

Aucun de nous n’a vraiment été emballé.

Praline-Amande a mangé sa part, mais Praline-Noisette qui avait adoré les mini tartelettes aux framboises et aux crêpes n’a même pas terminé sa petite part de tarte.

Monsieur Pralin n’a pas aimé et moi comme ça pas trop non plus.

Mais j’ai eu l’idée de lui apporter un peu d’acidité avec un coulis de fruits.

J’avais du coulis de cerises dans mon congélateur, j’en ai donc sorti un peu et là, tout de suite ça a été beaucoup mieux.

Conclusion : ne faîtes pas comme moi et préférez la version mini comme dans la recette originale, et surtout n’hésitez pas à l’habiller un peu, elle y gagne vraiment.

Bon, on commence quand le jeu interblog n° 9 ?

et n'oubliez pas d'allez faire un tour chez Cuisine des saveurs pour voir la recette qu'elle a préférée ici ! 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans tartes sucrées
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 08:38

tartes 3971 

Ahhhh le flan et moi …une longue histoire d’amour !

Mais je dois bien dire qu’après avoir fait mainte tentatives, jusqu’ici le flan est sans doute le seul dessert que je préférais en pâtisserie que fait maison.

Je trouve que souvent à la maison, le flan reste trop mou, trop crémeux pas assez ferme ou trop plat, enfin bon, jusque là je n’avais pas LA recette qui me satisfaisait.

Mais je dois aussi avouer que rares sont les très bons flans même en pâtisserie.

Et pourtant … pourtant mon rapport au flan est si spécial que même immangeable, je suis incapable de lui résister ! Je vais pester, m’insurger contre ce truc imbouffable …mais je vais quand même l’ingurgiter jusqu’au bout ! C’est plus fort que moi !

Bien sûr avec le temps j’ai lu mes classiques et j’ai  bien appris que pour un flan parfait il fallait l’ingrédient mystère : la poudre à flan !

Mais Késako la poudre à flan ?

Et bien j’ai enfin résolu ce mystère et surtout j’en ai trouvé de la poudre à flan sous la marque Impérial.

Depuis le flan et moi sommes liés à la vie à la mort !

Et puisque je suis en vacances et qu’ avec moi il y a un autre dingue de flan, que les enfants adorent aussi, pourquoi ne pas vous en faire profiter depuis le bord de la piscine sous un beau soleil, vous qui êtes restés sous la grisaille ?

Cette recette est quelque peu adaptée du blog gloubiblog en fonction de mon placard de vacances.

tartes 3964

Quoi ?

-1 pâte feuilletée pur beurre

-70g de poudre impérial

-30g de maïzena

-1 œuf+1 jaune

-120g de sucre

-60cl de lait entier

-40cl de crème liquide entière

-1Cc de vanille liquide

-3 Cs de rhum blanc

 

Comment ?

Allumer le four à 185°.

Mettre la pâte feuilletée dans le plat et la conserver au froid le temps de réaliser l’appareil.

Mélanger l’œuf et le jaune avec le sucre puis ajouter la poudre à flan et la maïzena, la crème et le lait.

Ajouter la vanille et mettre le tout dans une casserole.

Chauffer doucement en remuant sans c esse jusqu’ à obtenir une crème épaisse.

Ajouter le rhum et verser sur la pâte, enfourner immédiatement pour 25 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir à t° ambiante avant de mettre au frais pour plusieurs heures.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans tartes sucrées
commenter cet article
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 07:35

 

tarte abricot pistache (15)

Les abricots, j’adore !

Et cette année ils sont très bons, mais malheureusement nous en avons mangé trop peu !

Si bien que l’autre jour j’ai demandé à monsieur Pralin de m’en ramené plusieurs kilos car je mourrais d’envie d’une tarte aux abricots et aux pistaches.

En plus mes parents venaient chercher les Pralinettes l’occasion était vraiment rêvée.

A la recherche d’une bonne recette je me suis vite retrouvée chez Mercotte qui justement cette semaine là publiait une recette de tarte qui m’a fait baver d’envie.

Alors ni une ni deux, si c’est Mercotte qui le dit, moi j’y vais les yeux fermés !

Sauf que …

Ben oui, rien n’est jamais aussi parfait qu’on le voudrait !

Je n’avais plus de pistache ! Mais j’avais de la pâte de pistache.

Tant pis je zappe juste les pistaches sur le dessus, avec regret car j’imaginais bien le croquant qu’elles devaient apporter, mais bon …

Je n’avais pas vraiment beaucoup de temps et j’ai dans mon congélateur quelques pâtes différentes prêtes à être utilisées.

En effet quand je fais une pâte, je double les proportions, et j’en fais deux.

J’en utilise une et l’autre je l’étale, la met dans un moule et la congèle.

Ensuite je l’enlève du moule, la protège dans un sac congélation et ainsi quand je suis un peu pressée il me suffit de la sortir, de la glisser dans son moule et de l’utiliser !

Un bon truc pour gagner du temps !

Je suis donc allée dans mon congélateur et j’ai sorti une pâte sucrée selon la recette de Philippe Conticini, toute prête du congélateur.

J’ai aussi un petit peu augmenté les proportions de la crème de pistache de Mercotte car je voulais avoir un vrai goût de pistache et pour compenser l’absence des fruits secs sur le dessus.

Cela a donné une tarte qui a beaucoup de goût et qui a eu un franc succès !

Tout le monde s’est resservi !

  tarte abricot pistache (11)

Quoi ?

- Environ 500g d’abricots pas trop mûrs

Pour la pâte sucrée selon Philippe Conticini :

-230g de farine

-140g de beurre

-1 œuf +1 jaune

-90g de sucre glace

-40g de poudre d’amande

- 4 pincées de sel fin

-le zeste de 1 citron

-1/2 gousse de vanille

 

Pour la crème de pistache inspirée largement par Mercotte :

-1 œuf

-2 Cs de pâte de pistache

-75g de beurre pommade

-75g de sucre en poudre

-75g de poudre d’amandes

-1 Cs de farine

Comment ?

La pâte :

Crémer le beurre pommade avec le sucre glace puis ajouter le citron et les graines de vanille.

Ajouter la poudre d’amande et bien mélanger.

Ajouter alors l’œuf entier puis le jaune et enfin la farine mélangée au sel en 2 ou 3 fois.

Terminer de travailler à la main et la mettre dans un sac en plastique et la laisser reposer au frais 3 ou 4h pour que les arômes se développent au maximum.

Au bout de ce temps, l’étaler et foncer un moule à tarte.

La crème de pistache

Mélanger le beurre mou et le sucre.

Ajouter l’œuf puis la poudre d’amandes, l a farine et la pâte à pistache.

Mélanger bien pour obtenir une belle crème homogène.

Monter la tarte

Mettre environ les trois quart de l’appareil à la pistache dans le fond de la tarte.

Couper les abricots en 4 et les placer sur la crème le côté bombé en dessous.

Avec une poche à douille (ou une cuillère si vous n’en avez pas, ce sera moins régulier mais tout aussi bon !) répartir dessus le reste de la crème.

Cuire 30 minutes à 180°

Laisser refroidir et manger à t° ambiante.

Un pur délice !

Et si vous avez des pistaches, n’hésitez pas à faire comme Mercotte et à les concasser grossièrement avant d’en parsemer le dessus de votre tarte.

 

 

Ps: Bien qu’étant en vacances je ne vous oublie pas !

Cet article a été programmé avant mon départ mais je viens avec des resettes fraîches dès que je peux m’extirper de la piscine ou du hamac !

A bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans tartes sucrées
commenter cet article
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 08:31

tarte à la rhubarbe (7)

Alors cette tarte c’est une vraie tuerie pour tous les amateurs de rhubarbe et je l’ai vu convertir des non rhubarbophiles… elle est donc a tester quoi qu’il en soit.

Cette année, je ne sais pas trop pourquoi je ne l’avais pas encore mise au menu, alors que c’est vraiment l’un des desserts favoris de Monsieur Pralin.

Nous avons été chez des amis il y a peu et je me suis proposée pour faire le dessert.

J’ai hésité entre deux tartes et même pour tout dire j’avais préparé la pâte pour une autre recette (ce qui explique que dans cette version ce n’est pas une simple pâte brisée mais je n’ai pas eu le courage de faire une autre pâte alors que j’en avais une dans le frigo !) mais j’ai alors appris que nos hôtes étaient tout deux fans de rhubarbe…dans ce cas …

Malheureusement les photos ne sont pas super car je les ai un peu prises dans la précipitation du départ et une fois chez nos amis, j’ai un peu zappé de les refaire.

J’admets que même si ça ne se fait pas trop, ce sont des amis très proches et je pouvais me permettre…j’ai oublié une fois les yeux dans le bleu de leur piscine…

Tant pis, ça n’enlève rien à la quasi perfection de ce dessert qui a un équilibre sublime entre le sucré et l’acide !

Je ne vous recommande pas de l’essayer je vous l’ordonne ! ;-)

Cette recette vient du Larousse des desserts de Pierre Hermé, dans la version originale c’est donc une pâte brisée classique.

Je l’ai remplacée par une pâte sucrée, en revanche je ne l’ai pas saupoudrée de sucre avant de servir pour compenser et franchement cette pâte lui seyait comme un gant !

Attention, cette tarte se commence la veille pour préparer la rhubarbe.

Quoi ?

La pâte :

-100g de farine

-100g de beurre demi sel

-50g de sucre

-50g de poudre d’amandes

La garniture (pour une petite tarte de 24/26 cm, si vous voulez une plus grosse doubler les proportions pour l’appareil aux amandes et augmentez un peu la rhubarbe!)

-600g de rhubarbe prête à l’emploi

-60g de sucre

L’appareil aux amandes :

-1oeuf

-75g sucre en poudre

-25g de lait

-25g crème liquide

-25g poudre d’amandes

-55g de beurre noisette froid

Comment ?

La veille :

Couper la rhubarbe en tronçons de 2cm (ça marche aussi très bien avec de la rhubarbe congelée, j’en fais souvent et je procède exactement de la même façon !), la mettre dans un saladier et la saupoudrer du sucre

La laisser macérer au moins 8h.

Préparer la pâte avec tous les ingrédients, la mettre directement dans le plat de cuisson et la garder dans un sac au frais jusqu’au lendemain.

Le jour j

Mettre la rhubarbe dans une passoire et la laisser égoutter 30 minutes. tarte à la rhubarbe (15)

(Attention de bien récupérer le jus, j’en ai fait une superbe gelée de rhubarbe pour le petit déjeuner ! On ne jette rien !)

Pendant ce temps préchauffer le four à 180° et cuire à blanc la pâte pendant 15minutes avec un papier sulfurisé et des haricots/noyaux/cailloux.

Faire le beurre noisette, c'est-à-dire faire chauffer doucement le beurre en le surveillant jusqu'à ce qu’il prenne un légère couleur noisette. Cela peut prendre un peu de temps, il faut ne pas le lâcher des yeux car on ne veut pas qu’il brûle.

Préparer l’appareil aux amandes: battre l’œuf avec le sucre, ajouter le lait, la crème, les amandes et le beurre noisette.

Sortir la pâte du four, retirer les noyaux et y déposer la rhubarbe avant de recouvrir avec l’appareil aux amandes.

Enfourner à nouveau.

Le Larousse dit pour 15 minutes mais franchement j’ai dû la laisser au moins 30 minutes pour que ce soit cuit au centre, donc surveillez la !

Laissez refroidir et manger à t° ambiante.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by nanie - dans tartes sucrées
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 13:16

 

tarte mangue coco (6)

Il se trouve que j’ai  4 énormes mangues en provenance direct du Mali par avion …puisque c’est ma copine hôtesse de l’air qui me les a rapportées !

Oui je sais, mais amis sont formidables et si on a les amis qu’on mérite, en ce qui me concerne je suis miss Univers tellement je suis gâtée !

Revenons à nos mangues !

J’ai donc 4 belles mangues bien mûres et qu’il faut manger vite avant qu’elles ne se gâtent.

J’en ai préparée une pour faire un sorbet, mais il attend sagement que je branche la sorbetière !

Sur le lot il y avait un fruit pas encore vraiment mûr mais qui malheureusement avec la chaleur était  en train de pourrir. Il fallait lui trouver un emploi adéquat et rapide en plus car moi le dimanche soir …..

Il se trouve que j’ai un truc pour gagner du temps, quand je fais une pâte à tarte, je prépare en double et la moitié « en trop », je la mets dans un moule et je la congèle ! Une fois prise, je récupère mon moule et laisse la pâte dans un sac congélation au congélateur.

Résultat j’ai 5 ou 6 pâtes à tarte (des sucrées, des salées, des avec des graines, des brisées, sablées…) prêtes à l’emploi pour les jours moins fastes en temps.

J’avais donc dans mon congélateur une pâte sucrée selon Philippe Conticini pré-étalée juste à poser dans son moule au bon parfum de citron.

Une mangue pas trop mûre et de la noix de coco parce que tant qu’à voyager …

Voici donc une recette express si vous avez de la pâte toute faite (sinon je vous conseille de faire de la pâte en plus et hop pour la prochaine fois ! surtout que cette recette est vraiment très parfumée en citron et que vous lui trouverez bien des utilisations) et qui est vraiment très bonne !

 tarte mangue coco (3)

Quoi ?

Pour la pâte sucrée de Philippe Conticini :

-230g de farine

-140g beurre pommade

-1 œuf +1jaune

-90g sucre glace

-40g poudre amande

-4 pincées sel fin

-zeste d’un citron

-1/2 gousse de vanille

Pour la garniture :

-1 grosse mangue coupée en cubes

- petit pot de lait concentré sucré de 397g (ben ils sont où les 3g qui manque ??? mystère)

-2 œufs

-3cs noix de coco râpée

 

Comment

Préparer la pâte sucrée (à l’ avance c’est mieux)

Crémer le beurre pommade avec le sucre glace.

Ajouter les zestes, la poudre d’amande et mélanger.

Ajouter alors l’œuf puis le jaune un à un, bien incorporer avant d’ajouter enfin la farine et le sel

Filmer et réserver au frais (idéalement 3 ou 4 h).

Avec cette quantité vous pouvez faire 2 petites tartes (et hop, on en congèle une pour le prochain jour de flemme ou pour des invités surprise !)

Etaler au rouleau et foncer un moule à tarte …mais la pâte est assez fragile et on peut tout aussi bien la mettre en forme à la main dans le plat.

La garder au froid, voir au congélateur le temps de préchauffer le four et la cuire à blanc avec du papier sulfurisé et des haricots secs par-dessus pendant 15 minutes à 200°.

Pendant ce temps, préparer la garniture.

Couper la mangue en cubes d’environ 2cm et réserver.

Dans un bol mélanger le lait concentré sucré avec les œufs et la noix de coco.

Quand la pâte est précuite, retirer les haricots et déposer les cubes de mangue, recouvrir du mélange au lait et enfourner pour 35 minutes.

Laisser refroidir et à taaaable !

Repost 0
Published by nanie - dans tartes sucrées
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 10:47

crostada (8)


Il fait beau, on a envie de manger dehors, de sentir la merguez et de se sentir en vacances ….quoi de mieux qu’ une bonne tarte à l’ancienne, de celles qui nous ramènent en enfance, l’été avec  les cousines chez la grand- mère?

La crostada est une tarte italienne, je n’ai (malheureusement !!!!) rien d’italien mais bizarrement cette tarte ressemble quand même beaucoup au seul dessert que ma grand-mère nous faisait !

Il me reste plein de quetsches  des voisins  au congélateur, les pruniers ont été fort généreux l’été dernier et après avoir fait 10kg de confitures, j’ai rempli le congélateur.

Je dois le vider, mais il va de soi que vous pouvez prendre des fruits frais de saison, ou même de la confiture ou de la gelée !

J’ai réalisé cette tarte plusieurs fois cet hiver pour nous réchauffer le cœur et j’en ai apporté aux voisins qui ont adorés (il faut leur donner de bonnes raisons de nous en faire profiter encore et encore …ils ne les ramassent pas ou si peu que ce serait dommage de les laisser pourrir !)

Celle-ci est inspirée de Giada de Laurentiis (la superbe Giada, pfff, elle m’éneeeerve !!) et de l’ excellentissime, merveillissime, fabulotissime blog de Sandra « le Pétrin ».


 

Quoi ?

-la pâte brisée :

-150g farine

-50g poudre amande

-125g beurre (½ sel pour moi, sinon ajouter une pincée de sel)

-60/70 ml eau bien froide

-la garniture :

-500g de prunes (congelées pour moi mais à faire aussi avec des pêches, nectarines, abricots....frais...ou pas)

-90g de sucre

-35g farine

-1 sachet sucre vanillé

-3 ou 4 biscuits secs réduits en poudre grossière (j’en ai plus !! qui les a mangé ? ah ! le cake au spéculoos, donc  une tranche de cake réduit en poudre pour moi !!)


 

Comment ?

Préchauffer le four à 200°

La pâte brisée :

Mettre dans le robot avec le couteau la farine, la poudre d’amande et le beurre.

Mettre en route jusqu’ à obtenir un sablage grossier, puis ajouter peu à peu l’eau froide jusqu’ à obtenir une boule de pâte.

La conserver dans du film au frais une petite heure si vous avez le temps ou comme moi au congélateur le temps de préparer la garniture, soit 10/15 minutes.

 

La garniture :

Mettre dans un saladier les prunes encore congelées, les sucres, la farine et mélanger avec une cuillère pour bien enrober les fruits.

 

Sortez la pâte du froid et étalez là au rouleau.

Normalement on étale la pâte sur une plaque, on dépose les fruits et on replie les bords de la pâte pour les contenir et avoir cet aspect rustique.

Personnellement, je préfère prendre des précautions et mettre la pâte dans un plat pour être sûr que ça ne coule pas partout dans le four !

Dons je dépose la pâte étalée dans un plat à rebord en laissant la pâte dépasser du moule.

Saupoudrez le fond de la pâte des biscuits secs écrasés, ou comme moi d’un reste de cake au spéculoos haché, versez les fruits, retourner par-dessus les bords de la pâte pour avoir cet aspect grossier.

crostada

Enfournez pour 40/50 minutes en fonction de l’épaisseur des fruits (attention si vous utilisez de la confiture 30 minutes devrait suffire)

 

Demandez à monsieur Pralin de préparer le bbq, aux petites Pralines d’ aider à mettre la table, allez cueillir une salade dans le potager pour manger avec les merguez et

A taaaable !!

vous préférez la pâte caramélisée vous ?

crostada (7)

ou les fruits gorgés de jus sucré ?

crostada (6)

Repost 0
Published by nanie - dans tartes sucrées
commenter cet article

Présentation

  • : les douceurs de la famille Praline
  • les douceurs de la famille Praline
  • : surtout des choses sucrées , mais aussi du pain et des brioches mais pas que
  • Contact

le blog se construit petit à petit grâce à vos visites et à vos commentaires, merci à vous et surtout n'hésitez pas !Et pour ne rien rater, la marche à suivre est

Recherche

ici aussi !

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez nanieb sur Hellocoton

Archives